Répression syndicale : soutien aux 8 syndicalistes EDF mis en examen #liberté #syndicale

secteur luttesLa commission Entreprise/Luttes du PRCF condamne la mise en examen des 8 camarades d’EDF. cette décision inique qui augure un bien triste avenir pour les libertés syndicales déjà attaqués par les gouvernements de comme de « gauche » qui ce sont succédais depuis des décennies.

Par ailleurs, la loi Macron anti démocratique et dictatoriale finira de démolir nos acquis en matière de représentation syndicale et ouvrira une grande porte au patronat pour sanctionné encore plus les résistances ouvrières et syndicales.

Plus de code du travail, de représentation Prudhommale, affaiblissement des représentations du personnel pour ne pas dire disparition dans certains cas!!!

Pour le PRCF, nous sommes convaincus que nous nous retrouvons devant un chantier qui nous ramène aux années 1930, suite à dysfonctionnements de la Confédération, et son manque de perspective de lutte générale, de part son enlisement dans le syndicalisme rassemblé, qui constitue de fait le partenariat social pour je pas dire la collaboration de classes!

Cette attitude de rejet de la lutte de classes ouvre en grand la porte aux régressions sociales, aux attaques contre les syndicalistes de classes (qui, si on laisse faire, seront traité demain de terroristes) avec des conséquences néfastes pour les militants syndicaux engagé dans la lutte de classe et pour le peuple.

Ce gouvernement, au service du MEDEF, applique sans vergogne les directives Européenne qui imposent aux pays de la zone euro une politique d’austérité et de répression contre les travailleurs et syndicalistes qui osent résister.

La seule réponse à de telles attaques contre les militant(e)s de la CGT et le monde du travail est l’organisation d’une riposte nationale à auteur des attaques portées contre les droit de grève et l’action syndicale.

D’autres part, il faut en finir avec le mensonge de la “gauche” établie sur l”Europe sociale”, l”OTAN au service des droits de l’homme” et autres sornettes. Osons affronter l’oligarchie capitaliste et reprendre la marche vers une société socialiste fondée sur le pouvoir des travailleurs et sur la socialisation des secteurs-clés de l’économie au service des besoins de tous. Dans cet esprit, le PRCF appelle chacun à s’engager pour le succès de la grande manifestation des communistes, des syndicalistes de lutte et des progressistes le 30 mai 2015 à Paris (10ème anniversaire du à la constitution Européenne). Il s’agit d’appeler la France à sortir de l’Euro, de l’UE, de l’OTAN et de la domination mortelle du grand capital.

Georges Gastaud Secrétaire national du PRCF – Jo Hernandez Secrétaire de la Commission Entreprise/Luttes du PRCF

26 février 2015