école-prcf-liberté commission édicuation

Après le succès des grèves du 19 mai et du 11 juin dans l’ensemble des collèges de France, la mobilisation s’est poursuivie avec un appel à la grève par l’intersyndicale dans les académies de Lille et de Reims les jours de passage du Diplôme National du Brevet et un préavis pour les jours de correction.

Rappelons que la réforme Vallaud-Belkacem c’est:

  • La casse des contenus nationaux et une logique de cycle qui détache le collège du Lycée et le rattache au primaire pour recréer de fait une fin d’enseignement à 15 ans voire 14 ans!
  • Le renvoi au local d’un cinquième des contenus d’enseignements avec 5000 organisation pédagogique différentes de Bayonne à Dunkerque.
  • La casse de l’enseignement disciplinaire hérité des Lumières au profit d’enseignement pseudo pratiques et pseudo interdisciplinaires qui ne sont que la cache misère d’un enseignement au rabais permettant de boucher les trous dans des établissements où les enseignants sont en cruel sous-effectif.
  • La disparition de toutes les options: Latin, Grec, Section Européenne, Allemand Bilangue et Découverte Professionnelle (option destinée aux élèves souhaitant préparer une orientation en voie professionnelle soit plus de 30% des élèves).
  • La casse des SEGPA (=Section d’Enseignement Professionnel Adapté) dans lesquels les élèves présentant des difficultés scolaires ancrées et durable sont accueillis au sortir de la primaire afin de les aider de manière adaptée.
    A noter qu’en SEGPA il y a des enseignements professionnels en ateliers qui permettent de faire de VRAIS enseignement pratiques et interdisciplinaires!

 

Derrière cette réforme néfaste pour les élèves et nocive pour le Pays, se cache la Stratégie européenne de Lisbonne pour l’éducation qui contraint au niveau européen chaque Etat à des reformes structurels afin d’augmenter la flexibilité et la concurrence sur le marche du travail, et afin de permettre la mise en concurrence des différents établissements scolaire dans le cadre d’un grand marché de la connaissance et de l’éducation.

Cette Stratégie anti-nationale et anti-républicaine a déjà conduit à:

  • La loi LRU et de la loi Fioraso (dite de la carpette globbish) dans les universités.
  • La réforme des Lycée (Chatel) avec la disparition de nombreuses filières et options, la casse du cadre national et la mise en concurrence entre filières et entre établissements.
  • La réforme Peillon du primaire, avec le détachement des missions d’éducation au niveau des communautés de communes.

Pour briser cette spirale de destruction dans laquelle les vautours néo-libéraux de l’oligarchie euro-atlantique il faut refuser et combattre cette logique anti-républicaine et anti nationale qui ne peut qu’amener à une montée en flèche des inégalités et de l’obscurantisme. 

Cela passe par un soutien aux luttes du monde enseignants.
Cela passe aussi et surtout par une lutte pour sortir notre peuple et les autres peuples européens de la nasse mortifère de l’UE et des ses diktats austéritaires, anti-populaires, anti-démocratiques en un mot fascisants.

http://http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/cp_brevet_juin_2015.pdf