Réduire les APL pour diminuer l’impôt sur la fortune ? à qui profite le crime macronien

À peine élu, Macron s’est attaqué à l’Impôt sur la fortune, promettant une baisse de deux milliards d’impôts pour les plus riches. Il s’agit de ne plus taxer les valeurs mobilières des plus riches en France, mais uniquement leur patrimoine immobilier : yacht, voiture de luxe, œuvres d’art tout cela ne sera plus taxé. Bien évidement le trou dans les caisses de l’État doit être compensé. C’est là que l’on apprend que Macron va diminuer voire supprimer pour un demi million de foyers, les , les aides au logement attribuées sur condition de ressources aux plus pauvres. Rappelons que les correspondent à un droit constitutionnel, le droit au logement.

L’APL réduite… l’ISF aussi ! À qui profite le crime macronien ?

Une analyse des : http://jrcf.over-blog.org

Décidément le Macron ose tout, c’est même à ça qu’on le reconnait ! Après sa volonté de faire passer la casse du Code du travail par ordonnances, après la baisse sévère du budget de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de l’Armée, sa volonté de casser le bac, de faire entrer la sélection à l’Université, voilà que son gouvernement annonce une baisse de l’Aide personnalisée au logement (APL). Bien sûr cette longue énumération ne choquera que ceux qui n’avaient pas vu le loup venir… ou font semblant de ne pas le voir !

Cette fameuse APL permet de réduire le montant de votre loyer ou mensualité d’emprunt sous certaines conditions. Elle bénéficie notamment aux étudiants qui sont 800 000 à l’heure actuelle, et plus généralement à 2,6 millions de foyers.

Dès le 1er octobre 2017, elles baisseront de 5 euros pour tous les bénéficiaires par mois et par ménage. Le gouvernement argue qu’il s’agit d’une mesure décidée sous le précédent gouvernement (dont faisait partie « Jupiter », rappelons-le) mais jamais appliquée. Le léger problème, oui léger, c’est que ces APL sont actuellement une aide précieuse aux étudiants car elles leur permettent de payer un logement sans travailler. Mais après tout, Emmanuel Macron est là pour montrer l’exemple lui qui a su devenir président, alors, qu’étudiant il n’avait qu’à peine 1000 euros par mois pour vivre ! On comprend de fait que l’annonce de la mesure provoque beaucoup de colère chez les étudiants notamment sur les réseaux sociaux.

Ce qui est le plus choquant c’est que dans le même temps l’exécutif annonce une baisse de l’, rebaptisé Impôt sur la fortune immobilière, en recentrant celui-ci sur les actifs immobiliers, exonérant de fait les possesseurs d’actifs mobiliers, au hasard des actions, comme si on ne donnait pas assez d’argent aux actionnaires ! Cela équivaut à une ristourne de 2,3 milliards d’euros ! Les très riches de ces riches qui possèdent plus de valeurs mobilières que de valeurs immobilières sont les grands gagnants.

Il est enfin temps d’ouvrir tous les yeux : ce gouvernement est un gouvernement de classe, celui de la bourgeoisie, des riches, lesquels, se disant que les partis politiques traditionnels (malgré leur bonne volonté) n’allaient pas assez loin, ont préféré mettre leur homme de main à la tête de l’État.

. Rappelons  que ce gouvernement est aussi le sniper au service de la Commission européenne, représentante de la bourgeoisie européenne, pour faire passer en France ses consignes sur la casse du code du travail, de la privatisation des services publics et de l’euro-balkanisation* ! Voilà le rôle historique de Macron.

Quentin, militant JRCF

27/07/2017

*démantèlement des États historiquement constitués d’Europe. Voir : https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/refuser-leuro-balkanisation-des-nations-deurope/ Quentin, JRCF, 27/07/2017