Quand les gilets jaunes dénoncent les élections européennes et appellent à l’abstention.

Début avril, l’assemblée des assemblées de se réunissait à Saint Saint-Nazaire. L’occasion pour le mouvement des de la stratégie à adopter à l’occasion des et de débattre de la question de l’Union Européenne.

Ce qui fait concensus c’est le fonctionnement antidémocratique de l’UE. Et dans les manifestations des gilets jaunes, les pancartes et gilets arborant le mot d’ordre du FREXIT sont très fréquents.

Le texte adopté a Saint-Nazaire le confirme :

« Nous, gilets jaunes réunis à Saint-Nazaire, dénonçons le caractère antidémocratique du Parlement européen », dénonce avec cet appel des gilets jaunes.

Correspondant à la volonté majoritaire de la population, les sondages annonce une abstention record de 54%, l’appel à boycotter cette élection européenne était majoritaire au sein de l’assemblée des assemblées.

Parmi les propositions d’actions, celle de profiter de la campagne des européennes pour sensibiliser sur le fonctionnement non démocratique de l’Union Européenne et “tourner en dérision cette mascarade” électorale. Certains proposant même une mobilisation durant les élections européennes

À Saint-Nazaire, dans le hall bondé de la Maison du peuple, les décisions prises en toute indépendance par les Gilets Jaunes étaient on ne peut plus proche de celles adoptées par les militants communistes du PRCF, plusieurs mois plus tôt, lançant la campagne de l’abstention citoyenne aux élections européennes, pour le Frexit progressiste.

JBC pour www.initiative-communiste.fr