Noël de luttes : de l’hôtel Ibis Batignolles aux piquets de grève des cheminots, réveillonnons avec les grévistes ! #grève24décembre

Ce 24 décembre est un réveillon particulier, un réveillon de luttes. Par solidarité avec les travailleurs en lutte, des appels sont lancés : réveillonnons avec les grévistes !

Avec les cheminots en depuis 19 jours maintenant, avec les marins et dockers, avec les raffineurs… Avec les personnels de santé en lutte et en depuis près d’un an, et avec les pompiers.

Image symbole de ce 24 décembre, le spectacle gratuit offert par les musiciens, danseurs et étoile de l’Opéra de Paris sur le parvis du palais Garnier

En région parisienne, un appel à un réveillon de lutte résonne de façon toute particulière, celui des grévistes de l’ Batignolle, qui affronte la multinationale . 161 jours de grève désormais pour le paiement des heures supplémentaires, l’intégration des salariés en sous-traitance au groupe… et également désormais pour le retrait de la réforme des retraites. Présents à leurs cotés depuis le début du mouvement les militants du PRCF Île de France appellent à répondre présent à cet appel à rejoindre ce réveillon de lutte et de solidarité.

Tous devant le Novotel Paris Les Halles

Mardi 24/12 de 19h30 à 1h du matin (RER A, B , D ligne 14 sortie 1)

Fête de Noël des invisibles de la sous-traitance, grévistes d’Ibis Batignolles

Pas de trêve pour les grévistes de l’Ibis Batignolles !

Depuis le 17 juillet 2019 la majorité des femmes de chambre, gouvernantes et équipiers de la sous-traitance STN avec leur syndicat CGT-HPE sont en grève illimitée et reconductible à l’hôtel IBIS BATIGNOLLES Porte de Clichy.

Comme aucune discussion n’est possible avec STN, les grévistes de l’Ibis Batignolles n’ont plus qu’une seule revendication : « l’internalisation à l’Ibis Batignolles et le retrait de la réforme gouvernementale sur les retraites ».

Au 161ème jour de grève, les travailleurs de la sous-traitance de l’IBIS Clichy Batignolles, en lutte contre leur surexploitation, vous invitent à les soutenir devant le NOVOTEL Paris Les Halles ce mardi 24 décembre 2019 à partir de 19h30 et jusqu’à 1h du matin autour d’un repas fraternel que nous vous demandons de composer en amenant des victuailles. Participation libre pour alimenter la caisse de grève.

Parce-que être payé à la chambre et ne pas être payé de toutes ses heures de travail est illégal, ça s’appelle du travail dissimulé.

Parce que travailler dans un même hôtel et ne pas bénéficier d’un statut social équivalent à ceux employés directement par l’IBIS Batignolles de Clichy est scandaleux et constitue un délit de marchandage. Parce qu’elles et ils ont droit au respect de leur dignité, d’origine immigrée ou pas.

Parce que Le groupe ACCOR qui possède la marque IBIS, NOVOTEL, MERCURE, SOFITEL, PULLMAN etc…, est le 6ème groupe hôtelier au monde et a parfaitement les moyens d’embaucher directement les salariés de la sous-traitance.

« All » you need is not ACCOR !

À coup de millions d’euros, le groupe ACCOR devient ALL – Accor Live Limitless.

« Une offre augmentée et un programme de fidélité ré- imaginés. Hôtels, restaurants et moments inoubliables. »

Le groupe ACCOR ferait mieux d’investir cet argent pour mettre fin à la sous-traitance dans tous ses hôtels !

Depuis quelques années, les grèves se multiplient dans la sous-traitance et particulièrement dans le secteur du nettoyage hôtelier.

La surexploitation subie par les femmes de chambre, gouvernantes, équipiers et plongeurs n’est plus supportable. Ces travailleurs côtoient tous les jours l’opulence des riches toujours plus riches et en ont marre d’être les dindons de la farce !

En même temps, depuis 10 ans les gouvernements multiplient les cadeaux aux plus riches et appauvrissent les plus pauvres et MACRON et sa bande de mafieux s’attaquent maintenant aux retraites !

La fortune des 500 Français les plus riches a été multipliée par sept en 20 ans. Parallèlement, pour la majorité des salariés qui ne peuvent compter que sur les revenus de leur travail, le niveau de vie relatif a considérablement chuté depuis 20 ans, affirme une étude du CERC.

Ya basta, stop, Safy, ça suffit !

Le groupe ACCOR porte une lourde responsabilité en laissant pourrir ce conflit. Ce groupe hôtelier va le payer très cher !

Les grévistes avec leurs soutiens et le syndicat CGT-HPE ne céderont pas et resteront en grève le temps qu’il faudra.

Soyons solidaires et donnons-leur les moyens de gagner ce bras de fer contre ce géant de l’hôtellerie !

Tous devant le Novotel Paris Les Halles

Mardi 24/12 de 19h30 à 1h du matin (RER A, B , D ligne 14 sortie 1)

Caisse de grève en ligne : le pot commun grève Ibis Batignolles ou chèque de solidarité à envoyer à CGT PARIS.-HPE, 78 rue Henri BARBUSSE 92110 CLICHY

https://paris.demosphere.net/rv/75950