Le FN parti du système médiatique la preuve par les chiffres !

Le pen sortie de l'euroLe FN parti du médiatique et du tout court ? poser la question c’est y répondre : le FN c’est bien le parti que le système met en avant dans tous les médias afin de le faire apparaitre comme la seule “alternative” possible aux deux variantes du Parti Maastrichien Unique que sont le PS et LR (ex UMP). La rédation de www.initiative-communiste.fr site web du a voulu en avoir le coeur net et mettre des chiffres derrière l’impression tenace que les médias audiovisuels sont les premiers colleurs d’affiches et militants du FHaine. Invitée sur tous les plateaux télés, à tous les micros, sur toutes les Unes, à la bouche de tous les éditocrates, la clique Le Pen est partout, tous les soirs à 20h dans tous les foyers, sur chaque arrêt de bus et passager de votre voiture dans les bouchons!

Les chiffres du CSA

www.initiative-communiste.fr s’est donc penché sur les par parti et par chaines donnés par le gendarme de l’audiovisuel, le CSA. Concernant le PRCF, on peut dire qu’ils sont rigoureusement exacts : zéro heure, zéro minutes, zéro secondes. Une totale et implacable, qui dure depuis toujours. Les militants communistes sont 100% bannis des médias, interdit d’expression. C’est cela la “démocratie” capitaliste avec son parti unique capitaliste !

vivas le penLa loi est claire. En théorie. Les médias audiovisuels titulaires des droits d’exploitation des fréquences télé et radio (qui sont la propriété de tous rappelons le !) diffusion doivent garantir l’équité de traitement des différents candidats aux élections. En théorie car le CSA a produit des règles d’interprétation très laxistes qui loin de garantir un semblant d’égalité permettent aux chaînes de télévision et de radio de censurer allègrement ceux qu’elles nomment “les petits candidats” et de censurer totalement les mouvements politiques qui refuseraient de présenter des candidats. En bref, ce sont les éditocrates appointés par MM Bouygues ou Bolloré ou choisi à l’Elysée qui décident qui à droit d’apparaitre le soir à 20h dans votre salon et qui à la liberté de s’exprimer tous seul, sans camera ni micro dans ce qu’il faut appeler une prison médiatique.

Pire, le CSA a confié aux chaînes la mission de comptabiliser elle même les temps de paroles des candidats de chaque parti. Pour l’indépendance, on repassera. Ce qui donne des chiffres assez fantaisistes qui ne permettent de donner qu’une idée très relative du temps de parole et d’exposition dont bénéficie chaque partie. Et ce d’autant plus que c’est le temps de parole des représentants de ces partis qui est compté, mais pas celui des “journalistes”, des “experts” des “politologues” et autres chiens de garde de la pensée dominante capitaliste qui sont pourtant au cœur du mécanisme de promotion et d’injonction permanent au “vote FHAINE”.

Le CSA a donc rendu public les données issues de ces décomptes concernant les radios et chaînes de télévision sur la période allant du 26 octobre au 26 novembre… (pour les semaines précédant la campagne, on attendra….). Et l’on est pas surpris par les résultats, qui sont sensiblement les même que ceux qu’Initiative Communiste avaient déjà pu examiner par le passé. Le CSA lui même étant obligé dans son communiqué du 9 décembre de reconnaitre que :

“il a constaté des déséquilibres importants qu’il a fait connaître à chacune des antennes concernées” CSA 9 décembre 2015

Les chaines de télévision généralistes déclarent ainsi avoir donné un temps de parole totale tous partis politiques confondu de seulement 2h en 30 jours. En moyenne moins de 30s de temps de parole par jour sur chaque chaine. La blague est à peine moins drôle concernant les chaines d’infos continue qui prétende n’avoir offert que 11 minutes de temps de parole par jour, ou pour les radios généralistes ( moins de 4 minutes). Se payerait – t’on la tête des citoyens ? assurément oui !

Chaine d’info en continu : le système UMP’en’S

Sur les écrans des chaines d’infos en continu, la situation n’a guère changé depuis les européennes, où BFM TV avait gagné de haute lutte sont très juste surnom de B FN TV. UMP, PS et FN se partagent 90% du temps de parole. Rien que ça. La part du lyon revenant d’abord aux deux premiers piliers du système (UMP et PS) la famille Le Pen récupérant une très confortable troisième place démontrant le choix du système de faire apparaitre le FN comme seul alternative visible. le FdG est lui quasiment éliminé du spectre médiatique…

fn chaines info continue

Chaines de télés généralistes : “la France à peur, tous les soir à 20h”

Si l’on s’en tient aux chiffres annoncés par les chaines – et on a vu qu’il vaut mieux les prendres avec des gants et des pincettes – là aussi, on retrouve la pleine confirmation de la promotion par le système médiatique des trois piliers du système capitaliste qu’est l’UMP’en’s.

TF1 la chaine de Martin Bouygues – le milliardaire dont chacun sait Sarkozy si proche – revendique n’avoir donné la parole qu’à LR (UMP). Totalitaire vous avez dit ? Mais c’est à peine mieux sur toutes autres chaines qui auront prioritairement attribué le temps de parole à LR, puis au PS et au FN. Sur le service public, France s’illustre en censurant le Front de Gauche, quand F3 donne 2 fois plus la parole au FN qu’à la gauche !

télé généralistes FN

Radios généralistes : la voix du FN !

Et c’est le même tableau sur les radios généralistes. Là aussi c’est le système UMP’en’s qui a la parole plus de 85% du temps, le FN recevant plus du double du temps de parole de la gauche. On ne s’étonnera à peine que sous un gouvernement PS qui n’a plus que pour seul argument pour essayer de faire voter pour ses listes de droite que le “vote utile” (quand il ne fait pas le choix d’appeler directement à voter pour la droite extrême), les rédactions des radios du “services public” s’illustrent dans la promotion du FN. Tel France Inter qui lui donne la première place à ces micros avec le quart du temps de parole, France culture qui fait parler 10 fois les Le Pen pour une fois le FdG…. et c’est bien sûr les mêmes pratiques sur les radios privées. RMC distribue 60% du temps à l’extrème droite et la droite extrème, comme ses collègues de RTL.

FN radios

Oui, le FN est bien le . Et derrière ses performances électorales, il y a le soutien de la machine médiatique de l’oligarchie capitaliste.

JBC pour www.initiative-communiste.fr site web du PRCF

source des données : Site web du CSA, comptage sur la période 26 octobre, 26 novembre 2015.

Pour une info libre et engagée, soutenez Initiative Communiste, abonnez vous !
N’attendez pas qu’il soit trop tard, rejoignez le PRCF : adhérez !

les chiffres mis à jour au 4 décembre :

Emissions d’info chaînes Info 2015 Emissions d’info du 26 octobre au 4 décembre 2015 Radios-Emissions d’info-26oct-04 dec 2015