#greve20fevrier la mobilisation en hausse : les chiffres, photos et vidéos des manifestations pour le retrait de la #réformedesretraites.

Malgré les vacances scolaires et après deux mois et demi de et de manifestations, le mouvement pour le retrait de la ne faiblit pas. Au contraire, ce jeudi 20 février la mobilisation est en hausse dans la rue pour cette 14e journée nationale de mobilisation, dans les manifestations qui se tiennent dans toutes les villes du pays.

Alors bien sûr la répétition des manifestations, et malgré la créativité dans les actions symboliques qui anime également des manifestations quotidiennes, fait que le nombre de n’atteint pas les records de la mi-janvier. Mais le rapport de forces peut être augmenté. Une proposition circule de façon de plus en plus intensive dans les manifestations et au sein des organisations syndicales : une grande manifestation nationale à Paris, sur les Champs-Elysées, qui permettrait de relancer une semaine complète de et de blocage de la production.

Les manifestations sont toujours accompagnées de grèves, dans l’Éducation nationale, dans le secteur de l’énergie. La mobilisation monte également en puissance dans les Universités, menacées par la loi LPPR. Plusieurs campus dont celui de Bordeaux Montaigne sont ainsi bloqués.

La mobilisation en chiffres :

  • Paris : 50 000
  • Marseille : 40 000
  • Bordeaux : 13 000
  • Toulouse :
  • Lyon : 8 000
  • Le Havre : 5000
  • Grenoble : 4000
  • Lille : 3000
  • Rennes : 3 000
  • Clermont Ferrand : 3000
  • Nantes : 3 000
  • Bayonne : 3000
  • Pau : 3000
  • Rouen : 2500
  • Limoges 2000
  • Bayonne : 2000
  • Montpellier : 2000
  • Périgueux : 2000
  • Caen : 2000
  • Angoulême : 600
  • Mont de Marsan : 550
  • Lorient : 500
  • Agen : 500
  • Annecy 500
  • Brest : 400
  • Quimper : 500
  • Dignes les bains : 300
  • Lannion 100

À noter qu’à Lille la CGT a refusé les diktats du préfet qui interdit les manifestions dans la ville et plus de 3000 manifestants ont pu défiler.

Photos et vidéos des manifestations :

Une minute de silence respectée dans plusieurs cortèges pour l’infirmière tuée à Thouars. Le peuple refuse l’inhumanité du régime Macron.

À Paris :

À Marseille :

À Bordeaux :

Au Havre :

À Nice :

À Poitiers

À Rouen

À Avignon :

À Perpignan :

À Pau :

À Clermont-Ferrand :

À Châteauroux

À Abbeville :

À Caen :

À Rennes :

À Grenoble :

JBC pour www.initiative-communiste.fr