Grève SNCF : Moins d’un 1 TGV sur 2 circulent contrairement aux chiffres de la SNCF

Ce 7 juin, la se poursuit avec une mobilisation qui ne faiblit pas et se maintien à un niveau élevé ( un quart de la totalité des employés en grève dimanche dernier et 50% des cheminots roulants) quoi qu’en dise la direction de la , le gouvernement et ses médias. Ce jeudi 7 juin très peu de TGV, de TER et d’intercités circulent.

D’après les informations de terrain remontées par les usagers qui en gare constatent la suppression de centaines de trains et la modification de centaines d’autres, il convient de prendre avec la plus grande précaution les chiffres de la SNCF qui tente de faire croire à un essoufflement du mouvement en annonçant 7 TGV sur 10 en circulation aujourd’hui et 1 TER sur 2.

Par exemple sur l’axe sud est, la SNCF annonce sur son site internet  3 TGV sur 4 en circulation ce 7 juin. Ce n’est pourtant pas le cas.

Comme en témoigne un usager qui indigné et piégé par la direction de la SNCF a pris en photo l’affiche indiquant ce qu’il en est réellement en gare d’Avignon

“voici l’affiche des perturbations pour demain, que j’ai vue en gare d’Avignon TGV ce 6 juin après-midi vers 16h30.
En circulation il n’ y a que 11 TGV sur 27 soit 4 TGV sur 10. De plus les TGV qui circulent sont perturbés comme cela est signalé sur l’affiche. Soit ils ne partent pas de la véritable origine soit ils n’arrivent pas à la véritable destination.
On est loin de l’info que j’ai entendue à 17h dans le flash info qui disait” La SNCF prévoit 7 TGV sur 10 demain “.

Et de partout lorsque l’on vérifie ce qui se passe en réalité on est très loin des chiffres annoncés par la SNCF : dans le sud-ouest c’est moins d’un train sur 2 qui circule;

Et si on vérifie ce qui se passe sur la ligne TGV nord où 4 TGV sur 5 sont annoncés on retrouve les mêmes chiffres gonflés ne correspondant pas à la réalité : pour ce faire on a regardé sur le site de réservation de la SNCF en prenant l’exemple d’un trajet Paris-Lille cette après-midi. Voici les résultats

Sur les 9 TGV devant circuler entre 15h et 18h, 5 sont supprimés. Sur les 14 TGV devant circuler entre 15h et 23h, 7 sont supprimés. Soit en réalité 1 TGV sur 2.

D’après notre enquête, les chiffres de la SNCF communiqués et repris sans vérification par une presse aux ordres du régime et des milliardaires sont manifestement aussi gonflés qu’erronés. Trompant les usagers  et les citoyens. Une provocation de plus contre les cheminots qui refusent à plus de 90% comme ils l’ont montré par leur vote la réforme ferroviaire qui supprime le service public en lançant l’ouverture à la concurrence et la suppression du statut des cheminots pour démanteler et privatiser la SNCF et permettre aux multinationales de mettre la main sur les juteux profits du transport ferroviaire de passagers. Ce seront les usagers et les cheminots et plus largement le pays qui en paieront le prix.

JBC pour www.initiative-communiste.fr