Florence COUSIN en est à son 42e jour de grève de la faim mercredi 25 mars 2009 (00h34)
1 commentaire

Florence COUSIN en est à son 42e jour de grève de la faim pour protester contre son licenciement.

Dans le cadre d’un plan d’économie (suppression de 8 à 9 postes) la direction de Libération s’était engagée à ne procéder à aucun départ contraint. Or, comme par hasard, et comme cela se passerait avec n’importe quelle direction antisociale d’une petite entreprise privée, c’est le moment que choisi Laurent JOFFRIN pour découvrir que Florence COUSIN devient incompétente, après 25 ans de maison.

Comme par hasard également, Florence, ex-élue CGT vient tout juste de perdre la protection administrative contre les licenciements. Cette situation est inacceptable, à fortiori d’un journal qui prétend avoir une ligne éditoriale progressiste.

Apportez votre soutien à Florence en adressant à la direction du journal Libération l’expression de votre solidarité et de votre indignation.

Par mail à : l.joffrin@liberation.fr

doublé à la co-gérante du titre n.collin@liberation.fr

 Et par fax au 01 42 76 16 37.

http://www.sglce-cgt.fr/

De : Livre Parisien mercredi 25 mars 2009