Deliveroo contre les grévistes

En Californie, le sénat vient de voter une loi obligeant les plateformes à requalifier en emplois salariés l’ensemble des prétendus travailleurs indépendants qu’elles emploient et exploitent. C’est que ce modèle économique, retour au travail à la tache façon XIXe siècle n’a rien de moderne mais ne sert qu’à contourner l’impots et la cotisation sociale, et faire supporter par les travailleurs le financm

DELIVEROO CONTRE LES GRÉVISTES

par les jrcf : http://jrcf.over-blog.org/2019/09/deliveroo-contre-les-grevistes.html

A lire également : Deliveroo ou la tarification de la honte

En pleine période de combat social contre la baisse des tarifs, nous apprenons que l’un des meneurs de la grève chez la plateforme Deliveroo c’est fait purement et simplement retiré de l’application, selon des motifs fallacieux (soi-disant “vol de commandes”).

Nous JRCF nous dénonçons cette décision illégale au regard du Code du travail de la part de l’entreprise ultra-capitaliste Deliveroo. Nous apportons notre soutien à ce chauffeur en lutte et à tous ceux qui se battent en ce moment.

Je m’appelle Nassim, j’ai 35 ans, j’ai 4 enfants. Hier, j’ai reçu une lettre de résiliation de Deliveroo, sans explication, ni motif. En tant qu’indépendant, je n’ai pas de chômage, donc on se retrouve d’un salaire à rien, 0 euro, du jour au lendemain. Je faisais 55 heures, j’ai fait presque 1000 commandes par mois, vous vous rendez compte ?”

Deliveroo a résilié le contrat d’un de ses livreurs, Nassim Hamidouche, après l’avoir identifié comme gréviste. Sans motif réel ni aucune justification.