#5fevrier Forte mobilisation pour la convergence des luttes et la grève générale

La journée de grève générale lancée par la CGT avec le soutien de Sud Solidaire, de la FSU et les appels convergents de nombre de figures des gilets jaunes a été indéniablement un vrai succès. Succès de mobilisation avec plus de 300 000 manifestants dans toute la France et des grèves dans tous les secteurs, accompagnées d’action de blocage de la production – du MIN de Rungis au chantier naval de l’atlantique à Saint Nazaire.

Succès de la convergence des luttes également puisque pour la première fois au niveau national, syndicalistes et gilets jaunes étaient partout à l’action ensemble, dans une convergence de la mobilisation et des revendications pour les salaires, pour l’emploi, pour la justice sociale et la démocratie.

Notons que dans nombre de manifestations, des pancartes, des slogans appelaient à la solidarité avec le Venezuela Bolivarien. A Marseille devant plusieurs dizaines de milliers de manifestant, le secrétaire de l’UD CGT 13 a lors des prises de paroles fait le lien

les militants du PRCF y étaient. Compte rendu à Paris et en province.

Forte mobilisation : 300 000 manifestants dans toute la France

  • Paris : 30 000
  • Marseille : 55 000
  • Toulouse : 12 000
  • Bordeaux :
  • Lyon :
  • Grenoble : 3000

Le PRCF dans les manifestations

A Paris

30 000 manifestants à Paris, c’est plus de 6 fois plus que ce que les partisans de Macron ont réunis avec les “foulards rouges” pour leur manifestation nationale fascisante.

Les militants du PRCF étaient mobilisés en nombre, une délégation tenant un point fixe au Chatelet, avec banderoles, affiches, tables de presse et bien sûr en distribuant des centaines de tracts.

 

Marseille

Sur twitter, le PRCF 13 a diffusé en direct les prises de parole du meeting à l’issue de la manifestation

 

Très forte manifestation, s’étendant du vieux port sur toute la Canebière, jusqu’à la porte d’Aix où la manifestation est arrivée pour un meeting avec prise de parole de la CGT, de plusieurs représentants des gilets jaunes, de la FSU, de Solidaires et de l’UNEF.

Le PRCF était présents, quelques tracts distribués.

Lyon

Environ 10 000 manifestants à Lyon et 600 tracts diffusés par les militants PRCF dans et autour de la manifestation. 1 numéro d’initiative communiste vendu.
A souligner la présence importante de lycéens et d’étudiants, au coté des cheminots,fonctionnaires, travailleurs de la santé, retraités, enseignants et bien sûr des gilets jaunes

Bernard PRCF

Brest

Manifestation très importante ce matin à Brest, sous la pluie comme presque toujours. Le PRCF a distribué 1000 tracts en à peine 15minutes! “Les gens nous les arrachaient presque des mains! j’en veux un s’il vous plait! Moi aussi! nous avions à peine le temps de le donner que d’autres mains se tendaient vers nous”  A part le PRCF peu de distribution de tracts il est vrai. La faucille et le marteau sur les tracts ont fait leur effet :  “ah! j’aime mieux ça!” disent plusieurs manifestants à nos camarades.

Il y a une raison à cet engouement; effectivement rien ne peut remplacer le tract papier et les affiches, la rencontre effective, la discussion directe. Certes, les ordinateurs, facebook, smartphone, autant de déferlement technologique qui a bouleversé nos rapports aux autres en donnant un accès direct aux connaissances , sans bouger de chez soi, mais qui sont aussi un peu dangereux parce que c’est faire croire aux humains qu’ils peuvent communiquer ensemble grâce à la “magie” des multinationales du high tech.. mais du coup le peuple s’aperçoit maintenant qu’il n’y a presque plus personne dans les manifs pour partager ses colères, ses propositions, pour distribuer et discuter humainement. Au delà des propositions c’est sans doute ce qui explique que dans la manifestation les tracts du PRCF ont été si bien reçus. Y compris par des militants affichés du PCF.

Huguette PRCF

Albi

Bonne manif, entre 2000 et 2500 manifestants, CGT, FSU solidaires et Gilets jaunes mélangés. Prise de parole post manif : CGT, FSU (mise en cause de l’UE et de la stratégie de Lisbonne et Bologne dans l’Educ), précaires de l’Education nationale (FSU), impôts (cgt), retraités (FSU), des gilets jaunes.

Appel à participer à toutes les initiatives, Syndicats et gilets jaunes ensemble.

Benoit PRCF

Grenoble

5 février  Grenoble avec un temps printanier une délégation de militants PRCF de l’Isère est allée à la manif. 4 Camarades présents dont moi portant le drapeau du prcf. 300 tracts distribués, parmi les 3 000 manifestants minimum rassemblés . Beaucoup de drapeaux rouges :cgt,et partis politiques pcf, npa,pcof,lutte ouvrière, mais seuls ceux du PRCF arboraient la  faucille et marteau nous ainsi que ceux de la section pcf de St Martin d’hères. La manif a été bien plus courte et très très calme par comparaison aux périples des gilets jaunes les samedis auxquels nous participons. De l’avis général, il faudrait plus d’entrain et de dynamisme pour faire avancer le mouvement.

Jean Louis PRCF

Toulouse

Beaucoup de monde, entre 8500 et 12000 selon les évaluations, belle mobilisation même si ce n’est pas (encore) les manifestations montres. Beaucoup de gilets jaunes mais pas de cortège spécifique, ils étaient mélangés avec les autres manifestants, Beaucoup de CGT, LA POSTE, AIR BUS MICRO …ETC, à noter que les cheminots n’étaient pas présents de façon visibles mais quelques Fo, étaient présentségalement  la FSU, très peu de militants PCF ou LO, la La France Insoumise étant plus visible.

il y avait plusieurs lycées de Toulouse avec banderole, des profs et pas mal de lycéens, mais peu d’étudiants

Les militants du PRCF ont distribué 500 tracts, très bon accueil en particulier des gilets jaunes. La prochaine fois, ils en imprimeront plus.

Denise PRCF

Montpellier

A Montpellier,  nous avons diffusé 500 tracts : 80 tracts devant le Polygone le 4 février, 120 tracts sur le marché des Arceaux le matin du 5 février et 300 tracts à la Manif qui démarrait à 14h30 du Peyrou.

Avant la manif, j’ai fait lecture d’une synthèse de l’article d’Herrera devant les gilets jaunes et la CGT, FO, et la FSU

Par Antoine PRCF

Gers : Auch

La journée de grève générale a commencé dans le Gers par le blocage par les Gilets Jaunes de l’usine de Danone à Villecomtal sur Arros ,interdisant le passage des camions mais pas aux salariés (200 environ que compte l’unité locale). Cette action a commencé à 3 h30 et c’est terminé à 9 h. Une leader des Gilets Jaunes a commenté ce blocage en indiquant: vouloir “Pointer la hausse des prix de produit de consommation courante,pour mieux rémunérer les producteurs,Ici dans le Gers personne ne produit du Coca-Cola.”

Vers 11 h30 un rassemblement réussi place de la Libération à Auch de Gilets Jaunes,rouges, et autres puis défilé en ville. Il faut noter c’est une “première” dans le Gers voir réunit Gilets Jaunes,CGT,SUD,FSU dans un même rassemblement.Puis défilé dans la ville au crie de “Macron démission”, cela a fait du bien au “moral” de tous, il y a eu une prise de parole de l’ensemble des organisations y compris Gilets Jaunes

Un appel commun pour venir au rassemblement des Gilets Jaunes samedi prochain 9 mars à Auch.

par Gabriel, PRCF.

Aymeric Monville, invité de RT international

Dans cette vidéo de RT international, Aymeric Monville montre que le fait que Macron joue sur les mots en se prétendant un gilet jaune (si être gilet consiste à “travailler plus pour gagner plus”) ne fait que souligner l’insigne mépris dans lequel il tient ses cocitoyens, à l’heure où ceux-ci défilent avec leurs gueules cassés, leurs mains et leurs yeux amputés. Humour noir et mauvais blague de plus d’un président de plus en plus coupé de sa population. Aymeric Monville rappelle aussi, dans la mesure du temps imparti, cette règle marxiste de base que salaire et profit vont en sens inverse, et qu’augmenter le salaire de M. Macron ou tout autre aristocrate de la finance, c’est réduire d’autant le salaire des Français.