150 000 manifestants contre la fascisation

150 000 manifestants dans toute la France contre la fascisation, cette journée du 12 juin 2021 est le signe qu’une mobilisation tous ensemble peut et doit monter face à la montée des idées d’extrême droite. Une montée comme toujours alimentée par la classe capitaliste qui face à la crise systémique de son système durcit l’exploitation, et en conséquence alimente la division de la classe des travailleurs et sa répression. Face au duo Macron Le Pen, aux ordre de la classe capitaliste et de son , c’est par l’alternative rouge et tricolore que les travailleurs peuvent s’unir et riposter, en repassant à l’offensive.

les chiffres des manifestations

  • Paris : 75 000 manifestants entre la place de Clichy et République
  • Marseille : 5 000 manifestants du Vieux Port à la porte d’Aix devant l’hôtel de Région
  • Toulouse : 5 000
  • Lille : 1 500
  • Bordeaux : 2 000
  • Nantes : 5 000
  • Rennes : 1 500
  • Grenoble : 2 000
  • Strasbourg : 1 000
  • Nice : 800
  • Saint Étienne : 300

À Paris

Le point fixe du PRCF au départ de la manifestation parisienne de la Marche des libertés – 12 juin 2021 – d’après des images de sputnik.

C’est en nombre que les militants du PRCF et des JRCF d’Île de France, avec la présence de Fadi Kassem, ont tenu un point fixe sur le parcours de la manifestation. Y distribuant des milliers de tracts et d’autocollants pour proposer des solutions politiques pour combattre l’extrême droite, pour résister à la fascisation. Notamment en construisant le tous ensemble avec l’alternative rouge tricolore, et en brisant les chaines de l’Union Européenne, par le Frexit progressiste. Pour que les travailleurs décident par eux-mêmes, et pour eux-mêmes, en recouvrant la souveraineté nationale et populaire.

À Lille

À Lille, le PRCF et les JRCF 59 étaient présents avec drapeaux et mégaphones. Ils ont distribué plus de 1000 tracts sur le parcours de la manifestation.

À Marseille

À Marseille, le PRCF 13 était co-appelant de la manifestation, au coté du large collectif réunis depuis des années à l’initiative de la CGT 13. Et ses militants en bonne place dans la manifestation. Présents dès le tout début d’après-midi sur la Canebière ils y ont distribué 1500 tracts programme, avec les 30 mesures d’urgence proposées par le PRCF.

Le cortège a réuni une large intersyndicale, CGT FSU SUD UNL, des associations et partis politiques. Ouvrant la manifestation, l’UD CGT 13 affichait un slogan très juste : “rester unis pour dissoudre le capitalisme qui conduit au fascisme”.

À Nice

À Nice, une délégation des militants du PRCF 06 était présente dans le cortège réunissant 800 manifestants, avec la participation des JC, des LFI, des PCF, de la CGT et des GJ. Plusieurs centaines d’appels antifascistes des camarades résistants du PRCF y ont été distribués (lire ici l’appel)
suivez l’activité du PRCF06 sur facebook

À Saint-Étienne

Les camarades de la nouvelle ARC 43 étaient en action à Saint Étienne : 300 tracts distribués , 100 autocollants diffusés et de belles rencontres et des débats constructifs avec les Stéphanois.

https://prcf-loire.over-blog.com/2021/06/saint-etienne-journee-nationale-contre-l-extreme-droite.html

A Calais

À

À Bordeaux