10 chiffres et 5 minutes de vidéo pour comprendre ce qu’est la sécurité sociale, qui la menace, comment la défendre.

www.initiative-communiste.fr vous propose en 10 chiffres et 5 minutes de vidéo de comprendre ce qu’est la sécurité sociale, qui la menace, comment la défendre.

Alors que l’euro-austérité et les directives de l’Union Européenne, ses terribles “GOPE” (véritable programme du gouvernement Macron), menacent la Sécu de privatisation, posons-nous les bonnes questions !

La Sécu en chiffre :

  • un budget de 500 milliards d’euros annuel, plus important que le budget de l’État (450 milliards d’euros)
    1. 60 millions de bénéficiaires, 160 milliards d’euros de remboursement de soins,soit en moyenne 2600 € par français et par an
    2. 625 000 accidents du travail et 51 000 maladies donnant lieu à un arrêt de travail et 8,8 milliards d’indemnisations versées aux travailleurs.
    3. 14 millions de retraités inscrits au régime général, 111 milliards d’euros de pensions versées, soit 660 euros mensuels en moyenne par assurés
    4. 12 millions d’allocataires de la branche famille recevant 42 milliards d’euros de prestations sociales (allocations familiales etc..), soit 3500 € en moyenne par an.
    5. 110 milliards d’euros de dette remboursés, une dette constituée essentiellement, un déficit annuel de moins de 2 milliards d’euros en 2017, totalement expliqué par les 20 milliards d’euros de fraude patronale aux cotisations sociales, et qui n’existerait pas sans les exonérations de cotisations sociales accordées par les gouvernements de droites successifs (LR, PS et désormais LREM). La dette de la Sécurité Sociale (127 milliards d’euros) est constituée à plus d’un tiers des intérêts de la dette, en raison – à cause de l’euro – de l’interdiction faite à la banque de France de financer le déficit de la sécurité sociale. Le problème du “trou de la Sécu” n’est pas que “l’on dépense trop”, mais que les patrons ne payent pas les cotisations qu’il doivent et que l’Euro interdit le financement adéquat des déficits conjoncturels.
  • des frais de gestion très modestes
    1. 3,5% des cotisations pour la branche maladie, 2,17% pour la branche famille, 0,94% pour la branche retraite.
    2. contre des frais de gestion représentant en moyenne 20% pour les systèmes d’assurances privées
    3. si la Sécu était privatisée, cela coûterait 90 milliards d’euros de plus aux français, soit pour chacun des 28 millions de ménages en France 3200€ chaque année.

La suppression de la Sécu, cela représenterait une perte de salaire de 1500 € en moyenne par mois pour chacun des 28 millions de travailleurs en France !

Chaque travailleur doit donc bien mesurer l’enjeu que le combat de la Sécu représente.

 

“La sécu, on s’est battu pour la gagner, on se bat pour la garder”

Les chiffres clés publiés par la sécu : http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/chiffres_cles_ed_2016_web.pdf