Venezuela : une leader de l’opposition avoue que le camp Guaidó utilise des paramilitaires !

Après que des photos démontrant que Guaido s’appuient sur des paramilitaires colombien d’extrême droite, c’est Lilian Tintori, l’épouse de l’une des principales figures de l’opposition dirigée par les USA qui a avoué que ses soit disant ONG travaillent avec des paramilitaires

L’épouse de Leopoldo Lopez a avoué publiquement durant le Sommet Concorde des Amériques 2019 que son ONG “Rescue ” travaille et fait des affaires avec des paramilitaires et des groupes illégaux.

“notre fondation a la capacité d’avoir des camps d’aide humanitaire dans chaque état du Venezuela. Et les gens qui nous aides ce sont des gens qui sont des illégaux et des groupes paramilitaires” a t elle déclaré.

Devant le scandale de l’aveu publics de ce que les médias occidentaux cachent volontairement, elle a ensuite rétropédalé pretextant d’une mauvaise compréhension de l’anglais sur le mot paramilitaires… alors que c’est le même mot qui est utilisé en espagnol
.

Les masques tombent. Au Venezuela, le terrorisme et les crimes, c’est l’opposition aux ordres de l’impérialisme américain.

En mars 2019, le gouvernement venezuelien avait révélé les preuves des plans et de la composition groupe terroriste d’extrême droite nommée Cocoon 2.0. lié via le chef de cabinet de Juan Guaido, Marrero Borgas.

d’après

https://www.telesurenglish.net/news/Venezuela-Lilian-Tintori-Admits-Her-NGO-Works-With-Paramilitaries-20190924-0026.html