Système d’avertissement préliminaire anti-missile des Etats-Unis en République Tchèque…

Déclaration de la Jeunesse Communiste Tchèque (KSM) sur l’intention du gouvernement tchèque d’installer un élément du système d’avertissement préliminaire anti-missile des Etats-Unis en République Tchèque

La Jeunesse Communiste Tchèque (KSM) s’oppose fermement à l’intention du gouvernement de République Tchèque d’installer sur notre territoire un élément du système d’avertissement préliminaire anti-missile des Etats-Unis – un centre collectant et traitant les données de l’ensemble du système.

Après que près de 70% des citoyens ont rejeté le projet gouvernemental d’installer un autre élément du système mentionné – un radar militaire Etats-unien – en République Tchèque et après que 200 000 d’entre eux ont exprimé leur résistance en signant une pétition de la KSM et que des dizaines de milliers de signatures ont été obtenues pour des pétitions concernant d’autres initiatives, il apparaît désormais au grand jour que les gouvernements de République Tchèque, dans le dos de son peuple, ont poursuivi des négociations secrètes pour l’installation d’infrastructures militaires états-uniennes sur notre territoire.

Les forces au pouvoir ont l’intention de mettre en oeuvre cette décision importante sans aucune expression de la volonté populaire et sans discussion au Parlement de la République Tchèque. Toute tentative de dissimuler la nature de ce projet en évoquant une éventuelle coordination avec l’OTAN est absolument sans fondement et trompeuse. Il doit reposer sur un accord bi-latéral entre les gouvernements Etats-uniens et tchèques. Parler d’une possible coordination formelle dans l’utilisation de cette installation avec l’OTAN qui agit comme un instrument dans les politiques agressives des Etats-unis ne change absolument rien à l’affaire et cherche à en dissimuler sa nature.

Les partis de droite toute comme le parti social-démocrate Tchèque montrent avec leur attitude servile envers les Etats-Unis et leurs attitudes de béni-oui-oui qui ils servent. Comme des pantins, ils agissent dans les intérêts des structures impérialistes – du gouvernement des Etats-Unis, de son instrument criminel qui est l’OTAN ainsi que de l’UE. C’est le capital national et étranger, et non les travailleurs, qui détient réellement le pouvoir dans notre pays et qui pendant la crise économique capitaliste, d’une part, intensifie encore la lutte de classe contre les travailleurs et les chômeurs avec la remise en cause douloureuse de leur position sociale et légale et qui dans le même temps assume sa part de responsabilité dans la politique d’agression et d’occupation avec le déploiement de mercenaires de l’armée Tchèque et d’équipements militaires, en particulier au Kosovo et Afghanistan occupés, d’autre part.

La Jeunesse communiste tchèque (KSM) mène la lutte contre l’installation d’infrastructures militaires des Etats-Unis sur son territoire et pour sortir notre pays du joug impérialiste des Etats-Unis, de l’OTAN et de l’Union européenne.

Jeunesse communiste tchèque (KSM)
Prague, 3 août 2010
Pôle de Renaissance Communiste en France