Syrie : un avion russe abattu lors d’une attaque israélienne et d’un tir de missile de l’armée française

Ces derniers jours, Israel a avoué mener des actions de guerres contre un pays voisin, la . Ainsi le 4 septembre dernier, Israël s’est targué d’avoir mené plus de 200 frappes en , visant principalement des cibles iraniennes, au cours des dix-huit derniers mois. Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a proclamé une “liberté d’action […] totale” en . Près de 800 missiles et bombes ont ainsi été tirés contre la .

Étrange silence de “nos” médias…étrange silence de la “Communauté internationale” (comprendre l’ OTAN et son maître étasunien). Étrange silence des “bonnes âmes du droit d’ingérence”. Étrange silence des Médecins du monde et autres Reporters sans frontières qui préfèrent taper sur des gouvernements démocratiquement élus comme le Venezuela ou le Nicaragua. Imaginons un instant que le ministre russe de la défense, le général  Choïgou, après avoir bombardé 200 fois les troupes du régime européiste-fasciste de Kiev, proclame une “liberté d’action […] totale” en Ukraine….croyez vous que l’ étrange silence perdurerait ?.

C’est dans ce contexte qu’un avion de transport de l’armée russe en phase d’atterrissage sur l’aéroport militaire de la base russe de Lattaquié a été abattu en mer. Tuant près d’une quinzaine d’appelés de l’armée russe et son équipage. D’après les déclarations russes, l’avion aurait été abattu par un système S200 de la défense anti aérienne syrienne qui visait des chasseurs bombardiers F16 israéliens qui bombardaient la ville de Lattaquié. Selon le communiqué du ministère de la défense russe, Israel n’aurait prévenu l’état major russe qu’une minute avant le tir des missiles tandis qu’au moins un F16 se cachait dans l’ombre radar du quadrimoteur russe. La Russie attribue l’entière responsabilité du crash à Israel. Annonçant la possibilité de représailles équivalentes contre l’armée israélienne.

Par ailleurs, l’armée russe a dénoncé qu’au même moment la frégate française Auverge a procédé à des tirs de missiles. Le ministère des armées n’a pas démenti ces tirs ( qui visait il et ou ?) mais dénie être impliqué dans le crash de l’avion russe.

Cette provocation, faisant encore monter la tension, intervient alors que la Syrie, la Russie, l’Iran et la Turquie ont trouvé un accord pour instituer une zone de cessez le feu garantie par les armées russes et turques le long de la ligne de front dans la province d’Idleb et de rétablir les circulations sur les autoroutes Hama Alep et Lattaquié Alep. Alors que les USA et la France ont déployé des troupes au sol de façon illégale en Syrie, alors qu’Israel viole de façon permanente l’espace aérien syrien et libanais pour bombarder la Syrie, alors que la Turquie occupe le nord de la Syrie, et alors que la Syrie bénéficie de l’appui direct de la Russie et de l’Iran, le risque d’une conflagration guerrière d’ampleur mondiale est réelle. Plus que jamais, la mobilisation pour la paix est nécessaire, à commencer par stopper les interventions impérialistes de la France.

JBC pour www.initiative-communiste.fr