Stop aux murs de la honte : VIVA MEXICO ! Complainte à Trump

Frontière – USA : les murs du capitalisme

Mexico le 5 avril 2018. Ainsi donc, ils auraient voté pour construire un mur… Eh bien mes chers nord-américains, même si vous ne vous y entendez guère en géographie, puisque pour vous l’Amérique est un pays et non un continent, il est important qu’avant de poser les premières briques, vous appreniez ce que vous laissez de l’autre côté du mur.

De l’autre côté il y a 7 milliards de personnes-mais comme ça ne vous parle pas le terme « personnes », nous les appellerons consommateurs. Il y a 7 milliards de consommateurs disposés à remplacer le IPhone par le Samsung ou le Huawei en moins de 42 heures. Qu’ils peuvent remplacer le Levis par Zara ou Massimo Dutti. Tranquillement, en moins de six mois, nous pouvons arrêter d’acheter des véhicules Ford ou Chevrolet, et les remplacer par une Toyota, Kia, Mazda, Honda, Hyundai ou Volvo, et Renault ou BMW qui sont bien supérieurs techniquement aux véhicules que vous produisez.

Ces 7 milliards nous pouvons aussi arrêter de souscrire à Direct TV et nous n’aimerions pas mais nous pouvons arrêter de voir des films d’Hollywood et commencer à voir des productions latino-américaines ou européennes qui ont un message et un contenu supérieurs. Même si cela vous semble incroyable, nous pouvons arrêter d’aller à Disney et nous précipiter vers le Canada ou vers l’Europe ; ou vers d’autres destinations en Amérique du Sud, l’Orient et l’Europe. Et même si vous avez du mal à le croire, on trouve même des hamburgers au Mexique, bien meilleurs que ceux de Mc Donald et au contenu nutritionnel meilleur. Nous savons qu’il existe Adidas et pas seulement Nike et nous pouvons bien commencer à consommer des Tennis Mexicains comme les Panam.

Nous en savons bien plus que vous ne vous  l’imaginez ; nous savons par exemple que si ces 7 milliards de consommateurs n’achètent pas vos produits, il y aura du chômage et votre économie ira droit au mur- elle s’effondrera au point que vous nous prierez de faire tomber le mur.

Nous ne voulions pas, mais… « you wanted a wall, you are going to get a wall », dixit- « vous avez voulu un mur, vous allez avoir un mur. »

Claudia L. , Pour Initiative Communiste