Soutien à la résistance du peuple palestinien !Stop à l’impunité d’Israël !Stop à la complicité du gouvernement français !

Le PRCF soutient la déclaration suivante :

Après la victoire du peuple palestinien, victoire chèrement payée par des centaines de morts et de blessés, des dizaines de milliers de personnes déplacées et d’innombrables destructions à Gaza, il est plus que jamais nécessaire de manifester notre soutien à la lutte du peuple palestinien qui est en première ligne contre l’impérialisme et le colonialisme. Samedi 22 mai, des manifestations auront lieu dans de nombreuses villes. À Paris, la préfecture a une nouvelle fois interdit toute manifestation, mais nous avons pu imposer l’autorisation d’un rassemblement place de la République à 15 heures. Voici la déclaration que le Collectif Ni guerres ni état de guerre a signée :

Soutien à la résistance du peuple palestinien !Stop à l’impunité d’Israël !Stop à la complicité du gouvernement français !

Samedi 22 mai 2021, nous manifesterons de nouveau en Soutien à la résistance du peuple palestinien !
Rassemblement 15H00 à Paris Place de la République

Premiers signataires :
ACTA
Action Antifasciste Paris-Banlieue
Démocratique des Tunisiens en France (ADTF)
Association -Palestine Solidarité (AFPS) 14/6
Association -Palestine Solidarité (AFPS) Paris-Sud
Associations des Marocains en
Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF)
BDS -Paris
Collectif Ni Guerres Ni État de Guerre
Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT)
Decolonial News
Europalestine
Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des 2 Rives (FTCR)
Fondation Frantz Fanon
Nouveau Parti anticapitaliste (NPA)
Parole d’Honneur
Parti des Indigènes de la République (PIR)
Union juive française pour la paix (UJFP)
Union desTunisiens Pour une Action Citoyenne (UTAC)
De nombreuses autres organisations appellent à ce rassemblement place de la République (AFPS, CGT, Solidaires, etc.)

Dans les Bouches-du-Rhône, le PRCF appelle à participer à 11H aux manifestations à 11h au vieux port à Marseille et devant la sous-préfecture d’Istres, sous le mot d’ordre « stop à l’état d’apartheid ».

Peut être une image de texte