Sur la situation en Libye en ce début 2017. le point de vu du peuple malien, avec le parti SADI .

Loin des caméras de télévision, la guerre et le terrorisme continue de faire rage dans la dévastée et démembrée par l’intervention impérialiste de 2011 à l’initiative des États-Unis de Obama et de la France de Nicolas Sarkozy. Une guerre qui a déstabilisé une large partie du continent africain, et notamment le Mali, le Tchad, le Niger et jusqu’au Cameroun et au Nigéria.

Sur le plan militaire, à Bengazi occupée par une partie des terroristes affiliés à l’État Islamique, les combats font toujours rage, de même qu’à Sirte également dans les mains de groupes islamistes. A Tripoli également des combats sont rapportés chaque jours entre différentes faction armées.

Alors que Tripoli et la partie ouest du pays est contrôlée par une coalition soutenu par l’UE et les USA, la partie ouest du pays est contrôlée par le gouvernement de Tobrouk, qui vient de recevoir le soutien de la Russie.

Dans ce contexte géopolitique complexe d’un état détruit, les camarades du parti au Mali – un pays frappé par les répercussions du terrorisme islamiste générés par la destruction de la Libye et sous la tutelle impérialiste de l’armée française – expliquent dans une récente déclaration la situation et leur prise de position en faveur de la souveraineté des peuples.

Déclaration du parti SADI sur la situation en Libye

Le parti SADI a appris avec satisfaction la visite du Chef de l’Etat – Major Général des Armées de la Fédération de Russie à Tobrouk (Libye).

Cette visite rendue au Maréchal Khalifa Haftar, reconnu comme l’unificateur  et le porte drapeau du nationalisme libyen, marque incontestablement un tournant politique majeur dans le long combat qu’il mène pour le retour progressif du pays sur l’échiquier politique africain et international. Il traduit éloquemment l’option politique et diplomatique de la Russie sous la conduite éclairée du Président Vladmir Poutine en matière de lutte contre le terrorisme et pour l’unité et la stabilité de la Libye.

Le parti SADI :

  • Exprime son soutien total et indéfectible à l’engagement et au soutien de la Fédération de Russie envers le peuple libyen ;
  • Souhaite  l’intensification du soutien russe à la Libye en vue d’éradiquer le terrorisme  dans ce pays meurtri et mettre fin aux menées déstabilisatrices dont les conséquences sont extrêmement tragiques pour l’ensemble des pays au sud du Sahara (Mali,  Niger,  Tchad,  Cameroun et le Nigeria) ;
  • Adresse ses vives félicitations  au Président Vladimir Poutine, au Gouvernement et au peuple Russe ;
  • Sollicite un engagement politique et diplomatique plus poussé, un appui militaire de la Fédération de Russie auprès des peuples meurtris d’Afrique, particulièrement ceux de la zone sahélienne en proie au terrorisme, à la criminalité transfrontalière, à l’insécurité et à l’occupation militaire étrangère sources d’instabilité politique permanente, de perte de souveraineté ;
  • Salue l’engagement du Général Khalifa Haftar à lutter contre le terrorisme et l’anarchie qui règnent dans le pays et à unifier la Libye
  • Demande aux Etats Africains, à l’Union Africaine, aux Nations-Unies de reconnaitre le leadership  politique et militaire du Général Khalifa Aftar et l’appuyer sans réserve afin de restaurer le dialogue politique,  la souveraineté nationale, l’unité et l’intégrité territoriale de la Lybie.

Bamako, le 16 janvier 2017
Pour le Bureau Politique

Le Secrétaire aux relations Extérieures
Yehia AG Mohamed Ali
Officier de l’ordre National du Mali