Pour le respect de l’état de droit en Egypte

LOGO-PRCF+INILes Frères musulmans condamnés en masse en Égypte ne sont pas nos amis, mais « rien d’humain ne m’est étranger » était la devise de Marx. Une chose est leur ligne politique, que nous condamnons radicalement, une autre la manière scandaleuse dont le pouvoir militaire égyptien les traite : tortures, arrestations arbitraires, refus d’entendre les avocats de la défense, condamnation portée globalement, sans examen des cas individuels. Sans porter un jugement sur la querelle entre les deux camps réactionnaires qui ont fait main basse sur l’insurrection populaire la Commission internationale du exige l’application des règles du droit pour les inculpés et que la justice égyptienne casse ces condamnations à mort inacceptables.

le a été envoyé à l’Ambassade d’Égypte.