Peuples d’Europe, soulevez vous !

Sur l’Acropole, symbole de civilisation et de la première démocratie  de l’humanité, deux cents filles et fils du peuple grec, deux cents  militants communistes, ont jeté à la face des bandits et des voleurs  de l’Union Européenne et de leur propre gouvernement de trahison  nationale, une immense banderole qui proclame : « Peuples d’Europe, soulevez vous ! ».

Cet appel à la résistance, au combat,

à la dignité nous l’entendons et  nous, communistes de France, nous militants du PRCF, qui avons  dit dès le premier jour du soulèvement des Grecs « Le combat du peuple  grec est notre combat », nous ferons tout pour que ce soulèvement  démocratique, pacifique et révolutionnaire puisse s’épanouir pour créer un rapport de forces qui empêche les ennemis des peuples, le  grand capital, son Union Européenne, ses hommes de main  gouvernementaux, de nuire, de détruire, d’exploiter. Nous ferons tout  pour que les peuples fassent renaître l’espérance dans la seule  alternative au capitalisme, à la misère, à la guerre, au malheur, le socialisme et le communisme !

* Les seuls à dénoncer l’UE comme prison des peuples ce furent les vrais  communistes dont les militants du PRCF au premier rang contrairement aux  réformistes du P«C»F, membre d’un parti supranational, le Parti de  la Gauche Européenne).

* Les seuls à dire que l’UE détruisait, par nature de classe  capitaliste, les acquis sociaux et démocratiques chèrement conquis ce  furent les vrais communistes dont les militants du PRCF au premier rang.

* Les seuls à dire que l’UE détruisait la souveraineté nationale et la  souveraineté populaire, détruisait la nation républicaine ce furent  les vrais communistes en premier lieu les militants du PRCF.

* Les seuls à dire que le combat social, de classe et le combat  patriotique et internationaliste se rejoignent, se complètent et se  renforcent mutuellement ce furent les vrais communistes dont les  militants du PRCF au premier rang.

* Les seuls à dire que pour résister il fallait unir, contre l’UE et  contre la criminalisation du communisme, les vrais patriotes, ce  furent  les vrais communistes dont les militants du PRCF qui participent à l’Arc Républicain de Progrès (ARP) sur  cette base progressiste et de large rassemblement.

Aujourd’hui  nos frères et nos sœurs du KKE,

le peuple grec rassemblé dans  la grève générale, nous appellent au soulèvement de la liberté  nationale, contre la mise sous tutelle des nations, de l’égalité  sociale, bafouée par le capitalisme et de la fraternité de combat des  forces populaires et révolutionnaires, nous communistes de France nous  disons : présents !

Rassemblons nous contre  l’UE et pour la sortie de la France de cette construction capitaliste  de régression sociale ! pour la souveraineté nationale et  populaire de tous les peuples d’Europe !