Libye : Hollande dans les traces sanglantes de Sarkozy BHL

Lybie SARKOZY et BHL ont du sang sur les mains, Le Drian pousse à nouveau à la guerre !

La Libye est plongée dans le chaos. Sarkozy BHL ont du sang sur les mains, le sang du peuple lybien.

Des bandes islamo-mafieuses exercent leur terreur et leurs pillages jusque dans la capitale du pays, tout en se faisant la guerre entre elles.

Il n’y a plus d’État, plus de police, plus d’armée, l’anarchie et donc la loi du plus fort règne dans chaque région ou quartier.

Nombre de Libyens et d’Africains qui sont chassés de chez eux par le chaos politique semé par les impérialistes occidentaux, Sarkozy en tête, périssent noyés ou dépérissent dans les camps de concentration ensoleillés de Lampedusa parce qu’ils s’embarquent sur des navires de fortune et qu’ils veulent contourner les contrôles de la « généreuse » Europe…

“L’Etat islamique” voudrait mettre la main sur le pays pour lui servir de base dans ses opérations sur le continent africain et même vers la France, du moins c’est ce que dit l’actuel ministre français de la Défense, J.Y. Le Drian.

Et bien entendu c’est d’abord et avant tout le peuple libyen qui souffre de l’explosion du pays et de la main mise des gangs djihadistes sur la Libye.

Comment ne pas se poser la question, comment en est-on arrivé à cette situation ?

Rappelez-vous !

Sarkozy flanqué de son barde guerrier, ex-nouveau philosophe et anti-communiste maladif, Bernard-Henri Lévy, lançait une guerre contre la Libye. Prétextant pour cela des menaces khadafistes fabriquées de toutes pièces : c’est là une grande spécialité des agresseurs impérialistes, de Hitler contre la Tchécoslovaquie en passant par le Japon militariste contre la Chine, de Johnson contre le Vietnam avec la provocation du Golfe du Tonkin à Maïdan en Ukraine, où ce sont les putschistes pronazis soutenus par Fabius qui ont tiré sur la foule pour accuser le gouvernement légitime.

La campagne médiatique de l’hystérique BHL qui fomente partout la guerre avec le sang des autres que lui (courageux mais pas téméraire !) trouva des relais dans toute la “grande” presse sans parler des télévisions, créant un climat idéologique favorable à l’agression impérialiste. Il serait intéressant qu’un documentariste honnête retrace ce parcours qui aboutit à la catastrophe que l’on constate aujourd’hui : celle d’une intervention franco-anglo-américaine contre un Etat souverain dont le vrai crime était de proposer aux Africains de s’unir en se passant du FMI.

Toujours est-il que l’aventurier, ami des riches et de G.W. Bush, qui était alors le locataire de l’Élysée et qui veut le redevenir, profitant de ce climat, lança nos hélicoptaires et chasseurs bombardiers et nos services”spéciaux”, nos bateaux et nos missiles contre la Libye. Pourquoi Sarkozy a-t-il agi ainsi ? Pour des raisons économiques et stratégiques : pétrole libyen et position géopolitique du pays. Objectifs qui ne visaient qu’à satisfaire les grands monopoles capitalistes. Pour des raisons de politique intérieure aussi : donner satisfaction à la fausse gauche belliciste symbolisée par BHL, faire l’union sacrée pour faire oublier les méfaits de son quinquennat ultraréactionnaire. Et bien entendu, le parti « socialiste » a approuvé l’intervention sans un mot de protestation de la part des futurs « frondeurs ».

Certes le peuple libyen méritait certainement un meilleur leader qu’un personnage qui a rempli les comptes suisses de toute sa famille. Kadhafi a aussi soutenu quelques dictateurs africains, livrant les communistes soudanais au bourreau. Mais d’un autre côté, il a soutenu les Palestiniens et nationalisé le pétrole pour assurer des services sociaux  importants à sa population, tout en mettant une partie de la rente pétrolière libyenne au service d’un développement africain autocentré. Et c’est pour cela que les USA et l’UE voulaient le remplacer par une de leur marionnette , Sarkozy faisant le sale boulot (il aurait beaucoup à se faire pardonner selon Médiapart….).

Mais qui sème le vent récolte la tempête, comme on le voit en Syrie, en Irak ou en Ukraine où les impérialistes occidentaux, BHL en tête, ont fomenté des croisades et des guerres civiles en récoltant des crises de plus en plus explosives avec en prime la montée en puissance de bouchers intégristes de l’EIL ou des nazis de Pravy Sektor et de Svoboda. Mais plutôt n’importe quel tortionnaire que les communistes – nombreux dans le Donbass – ou que le mouvement de libération nationale des peuples.

La tempête aujourd’hui frappe surtout les Libyens mais déjà au Mali ou ailleurs toute la région est déstabilisée et les choses ne font que commencer.

Félicitons donc Sarkozy et BHL et leurs employeurs, les impérialistes, pour avoir plongé un pays dans un sanglant chaos, une région dans la guerre et demain la terreur pourrait bien frapper n’importe où. Et gloire à Hollande-Fabius de surenchérir sur leurs prédécesseurs en engageant partout la France (Irak, Ukraine, Syrie, Libye, Mali dans de nouvelles aventures ruineuses et sanglantes qui ne feront qu’aggraver le mal). Que n’appliquent-ils le bon vieux principe, dans notre pays ravagé par le chômage, la précarité et les inégalités, qui veut qu’on éteigne le feu chez soi au lieu de l’allumer chez les autres ?