Lituanie élection présidentielle – la “DEMOCRATIE” POST-SOVIETIQUE

La tête de mort modifiée façon SS et la “Svatiska Lituanienne” largement présentent au sein de la marche de plusieurs milliers de néo nazis en plein Vilnius – 11 mars 2010

Quel succès ! La nouvelle présidente de sera élue avec 50% des voix des 27% qui seront allés voter! C’est leur ?
Il faut être sérieux. La Lituanie est un pays en pleine dépression. 650 000 personnes ont quitté le pays ces dernières années pour venir en Angleterre, Allemagne, France, Espagne…. Pourquoi ? parce que la vie est dure et que ce sont les plus faibles qui sont les victimes. Les retraites, les salaires des fonctionnaires ont été amputés dans des proportions inimaginables pour les Français. Résultat ? les jeunes rêvent de quitter le pays. Beaucoup le font définitivement.

La démocratie et la liberté? Il n’y en a pas ! Il ne fait pas bon être Russe en Lituanie (pourtant ils sont très nombreux et certaines villes ne parlent que le russe comme celle de Visaginas!). Les vétérans de la guerre contre
les nazis ont reçu le “conseil” appuyé de rester chez eux le 9 mai, jour de la Victoire sur Hitler, ou de se faire accompagner pour assurer leur sécurité sur les lieux de commémoration. Il ne fait pas bon être juif, communiste (c’est absolument interdit), alors que les nostalgiques des Waffen SS sont célébrés comme des “résistants” à l’ “occupant” soviétique: c’est le monde à l’envers!

La Russie ? Mais, elle se fout comme une guigne de ce pays où il n’y a rien!
Que voulez vous que fassent les Russes de la Lituanie. Ils s’en sont débarrassés dans les années 90 contre espèces trébuchantes de l’Allemagne.

Mais être anti-russe, anti-Russie permet de justifier l’incapacité du pays à assurer le bien-être de sa population. Ça nourrit le nationalisme !

On a ainsi pu voir les fascistes défiler dans les rues de Vilnius et d’autres villes. On peut lire une réécriture de l’histoire pour faire oublier que ce pays n’a jamais existé comme pays. Même si la culture et la langue lituanienne ont une existence, un tiers de la population est polonaise, parle et vit en communauté, les autres sont russes ou tatars, au d’autres ethnies…. La peur ridicule des Russes en Lituanie permet d’exploiter les pauvres gens!

Mais qu’importe, la présidente lituanienne choisie par l’Occident a été “réélue” dans l’indifférence de 73% des électeurs: elle recevra sûrement les félicitations de Hollande qui trouve que le référendum de Donetsk, auquel a participé la majorité des habitants malgré les tanks envoyés par les fascistes de Kiev, est une “mascarade”, et qu’il faut en “punir la Russie”!

Comme sans doute était une “mascarade” le Non français au référendum à la Constitution européenne, qui fut aussitôt violé par les députés UMP et socialistes quand ils ont avalisé le traité Merkel-Sarkozy. Il est vrai que
le référendum français n’avait suscité la participation “que” de près de 80% des citoyens français! Ainsi va leur “démocratie européenne”…

par Leri

Sur la glorification des nazis et la persécution des communistes dans les pays baltes, lire cet article et également celui-ci
Ici un reportage – en anglais – sur une marche à la gloire des fascistes Lituaniens à Vilnius le 11 mars 2010