Liberté pour Assange – dossier spécial

retrouvez le dossier spécial pour la libération de en cliquant sur le lient suivant

https://www.initiative-communiste.fr/theme/assange/


La mère de Julian a rapporté que le fondateur de WikiLeaks n’a pas été autorisé à recevoir de visiteurs pendant sa détention à la prison de Belmarsh, y compris des médecins et ses avocats. Les médecins qui ont visité Assange à l’ambassade de l’Équateur ont attesté qu’il avait un besoin urgent de soins médicaux. Belmarsh est une prison de haute sécurité, parfois appelée le “Guantanamo Bay du Royaume-Uni“.

WikiLeaks n’est pas une organisation de médias basée aux États-Unis. Si le gouvernement américain obtient l’extradition, la poursuite et l’incarcération d’Assange, il légitimera son droit de poursuivre n’importe qui, n’importe quand, n’importe comment et n’importe où.

Appelez ça l’assassinat du journalisme.

Glenn Greenwald, de l’Intercept, n’a pas tardé à remarquer que l’accusation portée contre Assange était souvent qualifiée à tort de “piratage”, écrivant que le document d’accusation et les documents connexes indiquent qu’Assange pourrait avoir tenté d’aider Chelsea Manning, une dénonciatrice de l’armée américaine alors connue comme Bradley Manning, à utiliser un autre pseudonyme pour accéder au matériel classifié auquel elle était autorisée par la loi. En d’autres termes, M. Greenwald indique que M. Assange a tenté d’aider une source à préserver l’anonymat, une pratique courante chez les journalistes d’enquête.

M. Greenwald souligne également que cette action est publique depuis 2011, mais que les autorités américaines sous le gouvernement Obama ont refusé de l’utiliser comme base de poursuites en raison du danger qu’elle pourrait faire peser sur la liberté de la presse.

Interview de R Correa président de l’Equateur qui a accordé l’asile à Assange

Michel Collon fait le point sur l’affaire Assange. Que révèle cet acharnement sur le fondateur de Wikileaks? Que pouvons-nous faire? Découvrez également l’interview de Rafael Correa qui explique le rôle trouble joué par le gouvernement équatorien.

Dossier spécial : liberté pour Julian Assange

Revue de presse internationale, réalisée notamment à partir des traductions de nos confères de legrandsoir.info