Pour la libération immédiate de la jeune Palestinienne Ahed Tamimi – déclaration de l’Initiative Communiste Européenne

Le 31 janvier, , jeune fille palestinienne arrêtée pour avoir refusé de se plier à l’occupation illégale israélienne de la , a passé son 17e anniversaire en prison. Elle est devenue le visage et le symbole de la féroce répression du régime israélien, un régime d’apartheid, contre les palestiniens. Un régime soutenu par les États-Unis et l’Union Européenne, qui embastille à l’image de Ahed plus de 350 enfants palestiniens, maltraités dans les geôles de Tel Aviv comme des adultes.

L’initiative communiste européenne, réunissant plusieurs dizaines de partis communistes en Europe, dont le PRCF, a lancé un appel à la mobilisation pour la libération immédiate de Ahed Tamimi

Pour la libération immédiate de la jeune Palestinienne Ahed Tamimi

Déclaration du Secrétariat de l’Initiative communiste européenne

Après la décision du gouvernement Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, le gouvernement d’Israël s’est trouvé encouragé, augmentant son agressivité contre le peuple palestinien. L’État d’Israël intensifie les assassinats de manifestants palestiniens, la répression, les arrestations, les emprisonnements, l’expansion des colonies sur le territoire palestinien.

L’arrestation de Ahed Tamimi, 16 ans, est révélatrice de la barbarie des forces de répression israéliennes. Ils l’ont arrêtée dans sa propre maison avec l’accusation provocatrice de résistance contre les autorités, en déposant contre elle 12 chefs d’accusation pour action contre l’occupation des territoires palestiniens par l’armée israélienne.

Avec Ahed Tamimi, le droit inaliénable du peuple palestinien à lutter contre l’occupation est attaqué, pour leur droit à avoir leur propre patrie, contre les plans impérialistes des USA, de l’UE, de l’OTAN et du gouvernement d’Israël.

L’Initiative communiste européenne appelle la classe ouvrière, le peuple, la jeunesse de nos pays à condamner de la manière la plus catégorique la persécution d’Ahed Tamimi, exigeant sa libération immédiate et son exemption de toute accusation.

De condamner le crime continu contre le peuple palestinien et l’escalade de l’agressivité d’Israël.

Pour exprimer leur solidarité avec la juste lutte du peuple palestinien contre l’occupation israélienne, contre la décision provocatrice des États-Unis qui reconnaissent Jérusalem comme la capitale d’Israël

Renforcer leur lutte pour la création et la reconnaissance de l’État palestinien aux frontières de 1967 et avec Jérusalem-Est pour capitale.

traduction commission internationale du PRCF


For the immediate liberation of the young Palestinian Ahed Tamimi

Statement of the European Communist Initiative Secretariat

After the decision of the Trump government to recognize Jerusalem as Israel’s capital, the government of Israel has been emboldened, increasing its aggressiveness against the Palestinian people. The State of Israel intensifies the assassinations of Palestinian demonstrators, repression, arrests, imprisonments, expanding the settlements on Palestinian territory.

The arrest of the 16 year-old Ahed Tamimi is indicative of the barbarity of Israel’s repression forces. They arrested her in her own house with the provocative accusation of resistance against the authorities, filing against her 12 charges for action against the occupation of the Palestinian territories by the Israel army.

Along with Ahed Tamimi the inalienable right of the Palestinian people to struggle against occupation is being attacked, for their right to have their own homeland, against the imperialist plans of the USA, EU, NATO and the government of Israel.

The European Communist Initiative calls the working class, the people, the youth in our countries to condemn in the most categorical way the persecution of Ahed Tamimi, demanding her immediate release and exemption from all charges.

To condemn the continuing crime against the Palestinian people and the escalation of Israel’s aggressiveness.

To express their solidarity with the just struggle of the Palestinian people against Israel’s occupation, against the provocative decision of the United States that recognizes Jerusalem as the capital of Israel

To strengthen their struggle for the creation and recognition of the Palestinian state with the borders of 1967, and with East Jerusalem as its capital.