Lettre de cachet ? Garde à vue du président de l’Association d’amitié franco-coréenne

L’alerte a été lancé par ses parents, le président de l’association d’amitié Franco coréenne a été arrêté dans la soirée du 25 novembre par la police. Tout fait craindre un abus de pouvoir et des suites sans doute assez scabreuses à prévoir, vu la tournure des dispositions policières déployées et eu égard à la parfaite rigueur, honnêteté et respectabilité de l’intéressé, énarque sérieux, progressiste et consciencieux, travaillant au Sénat et qui assume ses diverses responsabilités avec autant de prudence politique que de scrupule et de civisme…
Commission internationale du PRCF          26/11/2018   à  18h.
Le 25 novembre au soir, il semble que M. Quennedey, président de l’Association d’amitié franco-coréenne (AAFC) a été placé en garde à vue suite à la perquisition de son domicile.
A l’heure actuelle, il est toujours retenu.
M. Quennedey aurait été arrêté à son domicile, à Paris, hier dimanche soir, au motif de “recueil et livraison d’informations à une puissance étrangère susceptibles de porter atteinte aux intérêts de la nation”.
Nous exigeons des explications face à ce qui ressemble beaucoup à une “” 2.0
Mais quels types d’informations un membre de la commission architecture du Sénat pourrait bien détenir ? On frise le ridicule et l’arbitraire.
A-t-on trouvé des pigeons dans son frigo qui laisserait croire qu’il envoie ces message secrets à Kim Jong-un par pigeons voyageurs ( comme jadis en fut accusé le grand Jacques Duclos) ?
Précisons que M. Quennedey a toujours milité pour l’amitié entre les peuples, à commencer par les deux Corées, puis entre celles-ci et le nôtre. L’association qu’il préside a été fondée en 1969.
Dans son dernier ouvrage “La cette inconnue” (éditions Delga, 2017) M. Quennedey met toutes ses compétences à apporter des informations passionnantes sur la , informations qui devraient améliorer la connaissance de ce pays et de son histoire en particulier celle des journalistes de notre pays qui répètent comme des perroquets les balivernes et foutaises made in CIA.
Notre Commission internationale sera d’une extrême vigilance à l’égard de cette affaire “abracabrantesque”.

3 Commentaires de lecteur “Lettre de cachet ? Garde à vue du président de l’Association d’amitié franco-coréenne

  1. SNOWDEN
    27 novembre 2018 at 08:16

    C’est le début du fascisme en France que se gardera bien de dénoncer le lioquidateur Roussel.

  2. SNOWDEN
    27 novembre 2018 at 20:04

    C’est un vrai délit d’opinion, mais le PCF de Fabien ne dira rien Roussel ou Laurent ou Buffet ou Hue c’est KIFKIF!

  3. Carlo Leonelli V.
    28 novembre 2018 at 09:00

    Sustegnu – Soutien à Monsieur Benoit Quennedey et à la liberté d’expression et de pensée.