L’État fasciste ukrainien soutenu par l’UE a interdit le Parti Communiste

prcf_logoCommuniqué de la Commission internationale du PRCF.

Son interdiction s’est faite en vertu d’une loi entrée en vigueur en mai 2015 portant sur la pénalisation de l’utilisation de symboles communistes ou nazis. Cette loi proscrit notamment l’usage du terme « communiste ».
Pour Amnesty International. “ L’interdiction du Parti communiste en Ukraine est une violation flagrante du droit à la liberté d’expression et d’association et doit être annulée sans délai ”
“ Cela crée un dangereux précédent.” a réagi John Dalhuisen, responsable d’Amnesty International pour l’Europe et l’Asie centrale.
Le PRCF condamne avec la plus extrême détermination cette odieuse décision du pouvoir putchiste-fasciste de Kiev et de l’UE qui le soutient et exprime sa solidarité aux camarades du KPU.

Cette décision d’une justice inique, à la botte des pogromistes et des maccarthystes de Kiev et de ses protecteurs de  l’UE s’inscrit dans le processus de fascisation des pays de l’Europe dénoncé par le PRCF et la  criminalisation de toute alternative progressiste au pouvoir du grand capital.