Les Partis communistes, la fédération syndicale mondiale condamnent l’agression impérialiste contre le peuple syrien

Tandis que le chef du PCF approuve à demi mots, sans les condamner, les bombardements violant le droit international, menés une nouvelle fois par l’axe impérialiste euro-atlantique des USA de Trump et de ses vassaux Macron et May, les communistes du monde entier se mobilisent pour la paix. Mobilisés pour la paix également les syndicalistes du monde entier : la Fédération Syndicale Mondiale condamne vigoureusement l’attaque contre l’État syrien. En France la CGT appelle à rejeter la guerre.

C’est en Grèce que s’est tenue la plus grande manifestation contre la guerre impérialiste en Syrie, organisée par le parti communiste grec, KKE. Sous le slogan “Non à l’intervention en Syrie, USA, Union Européenne-OTAN saignent les peuples, le gouvernement grec soutient ce crime”, des milliers de manifestants ont défilé à Athènes et dans les principales villes de Grèce mardi 13 avril. Le défilé athénien s’est achevé devant l’ambassade américaine, où le KKE a appelé à sortir de l’OTAN et à la fermeture des bases de l’OTAN en Grèce, et à refuser toute implication de la Grèce dans ces interventions.

Le SG du KKE, D Koutsoumpas a souligné dans sa prise de parole que “les dangers d’une guerre mondiale impérialistes grandissent. Le gouvernement grec porte de lourde responsabilité contre les intérêts de nos peuples”


Aujourd’hui, à 04h00 du matin, les gouvernements des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France ont bombardé le peuple syrien, mettant le feu dans cette région du sud-est de la Méditerranée. En utilisant des accusations fabriquées et de fausses excuses, ils veulent s’emparer des ressources naturelles, énergétiques et élargirent leurs sphères d’influence.

La FSM condamne l’attaque contre l’État syrien, cette agression enfreint les règles de toute loi internationale, nous appelons les travailleurs du monde, les syndicats de classe, affiliés et amis de la FSM à unir leurs voix contre les interventions impérialistes. Nous devons montrer, par tous les moyens, notre solidarité avec le peuple de Syrie.

Nous appelons les travailleurs du monde à organiser la lutte contre l’OTAN, l’UE et leurs alliés, pour se prémunir contre les plans des gouvernements impérialistes qui ont fait couler le sang des peuples pour les profits de leurs monopoles.

Avec l’internationalisme et la solidarité internationale nous devons démasquer les impérialistes et leurs guerres. Nous assurons à la classe ouvrière de Syrie que nous serons de son côté.

Pour le mouvement syndical international de classe, le peuple syrien est le seul capable de décider librement et démocratiquement de son propre présent et futur, et non les impérialistes.

14/4/2018……

Communiqué de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM-WFTU)


Les partis communistes et ouvriers d’Europe condamnent l’escalade de l’agression impérialiste et l’aggravation de la situation en Syrie et dans l’ensemble de la région après l’intervention du président américain Donald Trump sur des frappes en Syrie sous prétexte de l’utilisation d’armes chimiques, ce que les États-Unis ont fait à plusieurs reprises dans le passé. Le danger d’une guerre généralisée s’accroît.

Les partis communistes et ouvriers expriment leur solidarité internationaliste avec le peuple syrien et avec les autres peuples de la région, et appellent la classe ouvrière, les forces populaires à renforcer la lutte contre les interventions et les guerres impérialistes, contre l’OTAN, les États-Unis, l’Union Européenne et leurs alliés.

Les peuples n’ont rien à gagner à verser leur sang pour les intérêts des monopoles, pour la concurrence qui s’exerce pour le contrôle des sources d’énergie, des voies de transport, des parts de marchés et pour le partage des sphères d’influence.

Les peuples ont le droit de vivre en paix et ont le pouvoir de revendiquer une société libérée des guerres, des crises, de la pauvreté et de l’exploitation.

- Parti du travail Autriche
- Parti communiste de Bulgarie
- Nouveau Parti communiste de Grande-Bretagne
- Parti suisse du travail
- Parti communiste de Grèce (KKE)
- Parti des travailleurs d’Irlande
- Parti communiste des peuples d’Espagne (PCPE)
- Parti communiste, Italie
- Parti socialiste ouvrier de Croatie
- AKEL, Chypre
- Parti socialiste de Lettonie
- Parti communiste luxembourgeois
- Parti communiste de Norvège
- Nouveau Parti communiste des Pays-Bas
- Parti des travailleurs hongrois
- Parti communiste d’Ukraine
- Union des communistes d’Ukraine
- Parti communiste de Pologne
- Parti socialiste de Roumanie
- Parti communiste de la Fédération de Russie (CPRF)
- Parti communiste des ouvriers de Russie
- Parti communiste de l’Union soviétique
- Nouveau Parti communiste de Yougoslavie
- Parti communiste de Suède
- Parti communiste de Turquie (TKP)
- Parti communiste et ouvrier de Finlande

Laisser un commentaire