Les militants communistes et syndicaux assassinés en Inde – Jeudi 13 Juin 2013

 

Source: http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Les-militants-communistes-et-syndicaux-assassines-en-Inde_a6563.html

Le Parti Communiste d’Inde (Marxiste) CPI (M) a condamné lundi le meurtre de l’un de ses principaux dirigeants au Bengale occidental, Dilip Sarkar – article et traduction Nico Maury

IndeBiman Basu, dirgeant du CPI(M) au Bengale Occidental, porte-parole du Left Front

Le 9 juin, Dilip Sarkar, faisait comme tous les jours son tour des de la zone industrielle d’Asansol-Raniganj, près de la ville de Bardhaman, dans l’important Etat du Bengale occidental. Deux hommes armés ont surgi et l’ont abattu de sang-froid.

“Jusqu’à présent, 95 militants du CPI (M) ont été tués depuis que le gouvernement du Trinamool Congress est arrivé au pouvoir dans l’Etat”. Ce parti mène une “politique de la vengeance”

Le CPI(M) exige une enquête et l’arrestation des coupables de ce crime, le Bureau politique du CPI (M) confirme que c’était le treizième meurtres dans le district de Bardhaman “depuis que le Trinamool Congress est au pouvoir dans cet Etat, le Parti communiste et les syndicats font l’objet d’ politiques.” La politique du Trinamool Congress vise a annihiler le parti et les dirigeants syndicaux.

“Cet odieux assassinat fait partie des efforts systématiquement employé pour éliminer physiquement les leaders du CPI (M) et du mouvement syndical”. Dilip Sarkar était un des dirigeants du syndicat des métallurgistes et secrétaire de district de la coupole syndicale de gauche CITU. Il était aussi cadre du Parti communiste d’Inde (Marxiste) et un ancien député. Un ancien législateur de l’État, Sarkar a été abattu lors d’une promenade matinale dans la zone industrielle d’Asansol-Raniganj. Il était membre du secrétariat du Comité de district du Bardhaman du CPI (M).

“Le CPI (M) organisera des rassemblements à travers l’Etat pour protester contre les assassinats et a également appelé à un débrayage de 12 heures dans la subdivision Asansol”.