Alors que nous traversons une situation de guerre impérialiste en Ukraine entre la Russie et l’OTAN, les JRCF continuent de renforcer nos liens internationalistes avec les jeunesses communistes et progressistes du monde entier dans le but de faire connaître notre jeunesse communiste, mais aussi avec la perspective de contribuer à reconstruire l’indispensable mouvement communiste international, à l’instar de nos aînés du PRCF, dont nous avons tant besoin pour combattre l’exterminisme du système capitaliste-impérialiste qui menace l’existence même de notre pays et la planète.

Au cours du mois dernier nous avons eu l’opportunité de rencontrer fraternellement nos camarades de la Jeunesse Communiste du Venezuela avec qui nous avons pu maintenir un échange amical sur la situation dans nos deux pays et au niveau mondial. Nos camarades nous ont parlé de leur activité politique, notamment le soutien à l’Alternative Populaire Révolutionnaire, lancée par le Parti Communiste du Venezuela dans le cadre des deux dernières élections dans la patrie de Bolivar. Suite à la rupture de l’accord unitaire avec le PSUV au pouvoir, nos camarades ont décidé de lancer ce front comme alternative de gauche qui se veut critique de certaines orientations du gouvernement de Maduro et du parti chaviste. Cependant les communistes vénézuéliens n’hésiteront pas à faire bloc avec les autres forces progressistes dans le cas d’une nouvelle attaque ou tentative de déstabilisation de la part des États-Unis contre le peuple vénézuélien et ses institutions démocratiques.

La lutte de nos camarades vénézuéliens s’effectue dans des conditions difficiles avec des épisodes de violences à l’encontre des militants communistes, dont le lâche assassinat du camarade José Urbina du PCV à Puerto Paej en janvier de cette année (proche de la Colombie) est un exemple très clair.

La Jeunesse Communiste du Venezuela partage avec nous l’analyse sur l’état actuel de l’impérialisme et la menace de guerre mondiale. Ils sont d’accord sur le danger représenté par l’impérialisme du bloc étasunien-OTAN, qui est de loin le plus dangereux en comparaison avec la Russie, et contre lequel nous devons combattre de toutes nos forces dans nos pays respectifs.

Au-delà de ces échanges nous avons convenu de renforcer notre relation et coopération bilatérale, notamment dans le cadre de la FMJD que la JRCF aspire à rejoindre.

Collectif INTER pour la JRCF

http://jrcf.over-blog.org/2022/05/rencontre-avec-la-jeunesse-communiste-du-venezuela.html