Une nouvelle année de détention pour Georges Ibrahim Abdallah, condamné à la perpétuité. A 70 ans, ce libanais a passé 37 années en détention en France, il est aujourd’hui à Lannemezan dans les Hautes Pyrénées. Seule une décision politique de libération pourra empêcher qu’il ne meure en prison, toutes les voies judiciaires pour sa libération étant épuisées ou soumises à l’émission d’un arrêté d’expulsion.

Dans le cadre des mobilisations pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, le collectif Libérons Georges 33 organise une soirée de soutien le mardi 21 septembre à l’Utopia à Bordeaux et la manifestation annuelle (nationale et internationale) du samedi 23 octobre à Lannemezan à 14h.
Le mardi 21 septembre à l’Utopia Bordeaux :

  • à 15h, conférence de presse en présence de Saïd Bouamama, auteur de « l’Affaire Georges Abdallah », de Raymond Blet, avocat, et de membres du collectif rendant visite à Georges Abdallah
  • à 18h, rencontre avec Saïd Bouamama, autour de son travail « l’Affaire Georges Abdallah », aux éditions des Premiers Matins de Novembre
  • à 20h30, projection du film « Fedayin », suivi d’un débat avec des membres de l’équipe du film et du collectif Palestine Vaincra de Toulouse

Les réservations des places sont à faire au cinéma Utopia à partir du samedi 11 septembre.


Le samedi 23 octobre, la manifestation jusque devant la prison est à nouveau
organisée, à partir de 14h devant la gare de Lannemezan (65). Un départ groupé en bus depuis Bordeaux, à prix libre mais un minimum de 10€ par personne est organisé par le collectif Liébrons Georges 33.