La manifestation pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah en images

Comme chaque année, une délégation significative des militants du PRCF et des JRCF était présente pour la manifestation appelant à la libération de des geôles françaises, devant les murs de sa prison à Lanmezan.

Abdallah est le plus vieux prisonnier politique en Europe. Libérable depuis 1999 pour le droit français, il est maintenu en prison alors qu’il clame son innocence. Le régime Macron comme ses prédécesseurs appliquant les ordres données par les Etats-Unis pour complaire au régime de Tel Aviv.

Le directeur de la DST , les services secrets français à l’époque de son arrestation, Yves Bonnet, expliquait déjà en 2011 puis en 2012 : “La France a subi tout au long de cette affaire d’énormes pressions diplomatiques pour que celui qui a assassiné non pas des diplomates mais en réalité un agent de la CIA et un membre du Mossad (services secrets israéliens) reste en prison“. “Il avait le droit de revendiquer les actes commis par les FARL comme des actes de résistance. Après on peut ne pas être d’accord, c’est un autre débat. Mais il faut se souvenir du contexte, aussi, des massacres de Sabra et Chatila dont les coupables n’ont jamais été punis. Et aujourd’hui, la France garde cet homme derrière les barreaux alors qu’elle a libéré Maurice Papon ?

Plus de 500 personnes étaient présentes à la manifestation.

Nos camarades y ont fait signer l’appel pétition contre la résolution du parlement européen contre le communisme. Une cinquantaine de personnes s’y sont associées.