La diplomatie US confirme ses volontés hégémoniques contre le Venezuela !

PRCF solidarité venezuela
Signez la pétition de soutien au peuple du Venezuela

: COMMUNIQUÉ DU MINISTÈRE DU POUVOIR POPULAIRE POUR LES RELATIONS EXTERIEURES

Le Ministère du Pouvoir Populaire pour les Relations Extérieures de la République Bolivarienne du Venezuela condamne énergiquement les déclarations d’ingérence du coordinateur de la Politique de Sanctions du Département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique, Daniel Fried, faites à Madrid à l’occasion d’une rencontre avec José Manuel García-Margallo, ministre espagnol des Affaires Etrangères, le 7 avril 2015, où il a à nouveau tenté de justifier l’agression systématique de son Gouvernement contre le Peuple vénézuélien.

Les déclarations cyniques de Fried, non seulement ignore les centaines de pays et de représentations internationales qui condamnent unanimement le décret impérial de Barack Obama, mais les millions de Vénézuéliens qui, avec leur signature et leur fierté patriote, demandent son abrogation.

De même, il ignore les déclarations de soutien et d’appui unitaire et inconditionnel qui ont été signées dans le cadre des instances multilatérales du monde entier comme l’Union des Nations Sud-américaines (UNASUR), la Communauté des Etats Latino-américains et Caribéens (CELAC), l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (ALBA-TCP), le Groupe des 77+ la Chine et le Mouvement des Pays Non Alignés en essayant de sous-estimer leur importance sur la scène politique internationale.

Les affirmations de Fried confirment la volonté d’hégémonie sous-jacente dans les actions des Etats-Unis contre le Venezuela.

Déclarer que “les sanctions ne fonctionnent pas dans tous les cas” et que celles-ci doivent être adoptées comme “un outil politique et non comme le centre de la politique extérieure” met encore une fois en évidence l’action répétée du Gouvernement états-unien qui cherche vainement à tordre le bras des peuples qui ont décidé de rester hors des obstacles du colonialisme.

L’arrogance anti-diplomatique de ces déclarations ne connaît pas de limites, cependant, devant celles-ci, le soutien international et la réponse populaire de citoyennes et de citoyens vénézuéliens et de mouvements de solidarité avec la patrie de Bolivar que nous avons reçu met en évidence l’isolement de son illicite et illégitime décret.

Le Ministère du Pouvoir Populaire pour les Relations Extérieures de la République Bolivarienne du Venezuela déplore profondément que ces déclarations de Fried aient été faites à Madrid, “sous le nez” du chancelier García-Margallo, qui, par son silence, consent.

Presse MPPRE

Source en espagnol : http://www.psuv.org.ve/?p=106891

traduction Françoise Lopez

»» http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/04/venezuela-communique…