International : Les partis communistes saluent la 5e conférence nationale du PRCF !

21 partis communistes du monde entier et 3 délégations internationales ont adressé des messages de solidarité aux communistes de France à l’occasion de la .

Vous retrouverez ci-dessous les messages adressés au PRCF, soutenant le travail pour la renaissance et pour le mouvement international mené par le PRCF. Les interventions des délégués du Fronte Populaire (Italie), du Parti SADI (Mali) et du de Cuba venus apporter un salut fraternel et chaleureux aux travaux de la conférence nationale du PRCF seront publiées dans les prochaines heures en vidéo sur la chaîne youtube du PRCF. restez connectés !

Bien sûr le temps très contraint des travaux de cette conférence n’a pas permis d’organiser une conférence . Un séminaire international tenu le 30 mars dernier à Paris à l’initiative du PRCF pour les 100 ans de l’Internationale Communiste avait cependant permis des échanges spécifiques.

Vive la solidarité internationaliste, vive le mouvement communiste international !

Portugal : Parti Communiste Portugais

Au Pôle de Renaissance Communiste en France
31 mai 2019
Chers camarades,
Le Parti Communiste Portugais transmet au Pôle de Renaissance Communiste en France des salutations fraternelles et exprime le souhait que votre Conférence Nationale contribue au renforcement de votre organisation, à la lutte des travailleurs et du peuple français pour leurs droits et leurs justes aspirations.
La conférence PRCF a lieu dans un cadre international caractérisé par une grande instabilité et incertitude, ayant pour toile de fond l’approfondissement de la crise structurelle du capitalisme, qui confirme son caractère exploitant, oppressif, agressif et prédateur. Le capitalisme continue d’intensifier son offensive d’exploitation, avec l’accentuation des inégalités et des injustices sociales, la privation de réponse à des besoins essentiels, le pillage et la prédation des ressources et les attaques contre la souveraineté nationale, mais il révèle également son incapacité à surmonter la crise profonde dans laquelle il se trouve. Les États-Unis d’Amérique, dans le but de contrecarrer leur déclin relatif, intensifient une offensive multiforme de confrontation, d’ingérence, de déstabilisation et de guerre dirigée contre tous les peuples et les pays qui défendent et affirment leurs droits, leur souveraineté, leur développement et leur indépendance.
Malgré les contradictions et les éléments de crise dans le processus d’intégration capitaliste européenne, le grand capital et ses principales expressions politiques — droite, extrême droite et social-démocratie — convergent vers l’objectif d’approfondir les piliers néolibéral et militariste de l’Union européenne, en tant que forme, d’essayer de surmonter la crise qui la traverse. La croissance des forces d’extrême droite, confirmée par les élections au Parlement européen du 26 mai, est inséparable de la nature et des conséquences des politiques de l’UE. Comme le démontre la réalité, ces forces ne représentent pas une véritable contestation de l’Union européenne et des intérêts du grand capital. Au contraire, l’identification de ces forces avec la nature de classe de l’UE et ses politiques d’exploitation est de plus en plus évidente.
Dans ce cadre, le renforcement de la coopération des partis communistes, et entre eux et d’autres forces progressistes, est une tâche fondamentale, pour le développement de la lutte contre l’impérialisme, en défense de la paix, en défense des droits des travailleurs et de la souveraineté des peuples, en solidarité avec les peuples victimes de l’ingérence et de l’agression impérialiste.

Au Portugal, le PCP continue à agir ayant pour seul engagement la défense sans compromis des droits et des aspirations des travailleurs et du peuple portugais, dans un cadre contradictoire, marqué: par l’ensemble des avancées dans le remplacement, la défense et la conquête des droits, remportés par la lutte des masses et par l’intervention décisif du PCP; par la persistance de nombreux problèmes des travailleurs, de la population et du pays, découlant des options du Parti socialiste et de son gouvernement minoritaire de soumission aux règles et aux impositions de l’euro et de l’UE et aux intérêts du grand capital, convergeant avec le PSD et le CDS pour assurer la politique de droite dans des questions et domaines essentiels; par l’action des secteurs les plus réactionnaires visant à attaquer le PCP, en utilisant le mensonge, la calomnie et la diffamation, et en remettant en question la démocratie.
Nous luttons pour une rupture avec des décennies de politique de droite, pour une alternative patriotique et de gauche — qui respecte la Constitution portugaise, promeut le développement économique et le progrès social, valorise les conditions de vie des travailleurs et du peuple, approfondit la démocratie, garantit la souveraineté et l’indépendance nationale, mettant fin à la soumission de notre pays aux diktats de l’OTAN et de l’UE et mettant en œuvre une politique de paix et de coopération avec tous les peuples du monde — pour la mise en œuvre de notre programme «Une démocratie avancée, les valeurs d’Avril [Révolution des œillets] dans l’avenir du Portugal», étape actuelle et partie inséparable et intégrante de la lutte pour le socialisme et le
communisme dans notre pays.

Camarades,

Dans un monde marqué par de grands dangers, le PCP maintient une confiance ferme et apprécie les nombreuses luttes des travailleurs et des peuples qui, dans différentes parties du monde, résistent à l’exploitation, à l’oppression, aux ingérences et aux guerres d’agression, et dans plusieurs cas infligent des défaites, ou imposent des reculs, à l’offensive de l’impérialisme. Cette réalité, ainsi que le renforcement nécessaire des partis communistes et du front anti­impérialiste, sont les facteurs fondamentaux pour avancer, à partir des potentialités réelles qui existent, dans la lutte émancipatrice et pour la construction, par des voies diverses, du socialisme.
En souhaitant le succès des travaux de votre Conférence nationale, nous vous exprimons notre volonté de poursuivre et de développer les relations entre le PCP et le PRCF.
Le Comité Central du Parti Communiste Portugais

www.pcp.pt

Grèce : KKE

Message de salutation à la Conférence nationale du Pôle de Renaissance Communiste en France

Chers camarades,
Le KKE envoie à la Conférence nationale du Pôle de Renaissance communiste en France les salutations cordiales des communistes grecs et vous souhaite plein succès.
À cette occasion, nous voudrions attirer votre attention sur des principales évaluations du KKE sur les développements.
Votre congrès se tient à un moment où les états-majors capitalistes s’inquiètent puisque la croissance capitaliste est faible et conduit à une intensification des antagonismes intra-impérialistes; des conditions d’une nouvelle crise capitaliste, de la multiplication des guerres et de la généralisation des conflits pour contrôler les ressources, les voies de transport d’énergie, la domination du marché, sont créées. La politique de protectionnisme, les droits de douanes imposés entre les États-Unis et la Chine, constituent une guerre commerciale et économique avec une perspective d’escalade.
En même temps, des plans de puissants intérêts monopolistiques sont déployés, concernant le sud-est de la Méditerranée, les Balkans, le Moyen-Orient, avec l’intervention directe des États-Unis, de l’OTAN et de l’UE pour la consolidation de leurs intérêts en concurrence avec la Russie et la Chine en particulier.
En Grèce, le résultat des élections européennes ainsi que des élections pour l’Administration locale témoigne du mécontentement populaire justifié vis-à-vis du gouvernement SYRIZA qui, ces dernières années, a mis en œuvre la politique antipopulaire, poursuivant ainsi l’œuvre des gouvernements de la ND et de PASOK. Cependant, le fait qu’il y a des gens qui se tournent vers des choix anciens qui ont fait leurs preuves et ont été des échecs, tels que la ND et PASOK/KINAL ou d’autres forces soutenues et prêtes à jouer le rôle de rempart ou de complément à la gestion gouvernemental antipopulaire, n’est pas positif.
Le résultat pour le KKE indique qu’il reste une force constante de défense des intérêts populaires en réélisant deux eurodéputés, en élisant des centaines de conseillers municipaux et régionaux et en passant au deuxième tour des élections administratives dans toutes les cinq municipalités où des maires communistes étaient à l’Administration, y compris à Patras, la troisième plus grande ville de Grèce.
Plus de 2500 candidats provenant de SYRIZA, de PASOK et d’autres partis ont rejoint les listes du KKE dans toute la Grèce. Qui plus est, le résultat indique que des milliers de personnes qui ont fait confiance à SYRIZA et ont été refusées, déçues, dégoûtées par la soi-disant gauche de l’OTAN, des Américains, de l’UE et des mémorandums, ont voté pour le KKE. Ces gens ont apprécié l’attitude du KKE, ses avertissements et surtout sa contribution à l’organisation de la contre-attaque du peuple, en votant pour lui. Cependant, dans les conditions de corrélation négative des forces, de la reproduction de faux dilemmes exerçant un chantage, de la réduction des demandes, on a une autre échange entre les partis qui ont géré cette politique antipopulaire, ont voté conjointement les mémorandums et ont promu des projets impérialistes dangereux dans la région élargie.
Le retrait de l’Aube dorée criminelle nazie tant en termes de voix que de pourcentages, doit s’achever à l’approche des élections nationales le 7 juillet, pour que le peuple grec réussisse à expulser le groupe meurtrière nazie du Parlement. Nous devons tenir compte du fait qu’un processus plus général de réforme de l’espace extrémiste de droite – nationaliste est en cours avec l’émergence et le renforcement de nouvelles formations et de groupes d’extrême droite.
En général, la corrélation des forces reste très négative, non seulement en Grèce mais aussi en Europe. Le mouvement ouvrier – populaire n’a pas encore passé à une phase de contre-attaque dynamique et encore plus massive. Au sein des larges couches des travailleurs, des travailleurs indépendants et des jeunes, prédominent les demandes réduites, le défaitisme et le fatalisme.
Camarades,
L’expérience du travail corrosif et de la tromperie promus par SYRIZA en Grèce et la politique dure antipopulaire du gouvernement de SYRIZA-ANEL sont un exemple typique du rôle de la social-démocratie au service du grand capital et des unions impérialistes. La nécessité de la position de principe des communistes, de la confrontation incessante avec les différents représentants politiques du capital, les forces du Parti de la gauche européenne et de l’opportunisme international, est confirmée.
Parce qu’ils visent à manipuler les peuples et à bloquer l’action des communistes, à embellir les unions impérialistes telles que l’UE, racontant des mensonges aux peuples en face des élections européennes qu’elle puisse être humanisée. Il est crucial de rejeter la voie de la gestion et des gouvernements bourgeoises dans le cadre du capitalisme qui légitiment la barbarie capitaliste, conduisant objectivement à la stratégie dépassée des étapes entre le capitalisme et le socialisme, à l’affaiblissement des liens du PC avec la classe ouvrière. En pratique, il est avéré qu’aucun gouvernement de gestion bourgeoise, quelle que soit la manière dont il s’identifie, ne peut soulager le peuple dans le cadre du système capitaliste. Au contraire, il intensifie l’attaque antipopulaire dans le cadre de l’économie capitaliste fonctionnant sur la base du profit capitaliste maximal.
Le KKE considère que la seule issue est de renforcer la lutte de la classe ouvrière et son alliance avec les couches populaires pour renforcer la lutte anti-monopole et anticapitaliste, pour le renversement du pouvoir bourgeois, pour le pouvoir ouvrier, le socialisme qui promouvra le désengagement de l’UE, de l’OTAN et de toute alliance impérialiste.
Cela peut renforcer la lutte des PC, pour qu’ils renforcent leurs liens avec la classe ouvrière, les couches populaires, la jeunesse et contribuent à la reconstruction du mouvement communiste.
Forts de ces réflexions, nous souhaitons de nouveau plein succès à votre Conférence nationale

Section des Relations Internationales du KKE

Espagne :

Parti Communiste des Peuples d’Espagne – PCPE

Chers camarades:
C’est un plaisir de transmettre ces salutations fraternelles aux participants à la Conférence nationale du PRCF qui se tiendra à Paris les jours 1er et 2 juin.
Nous avons eu plusieurs années de relations durant lesquelles nous avons essayé de maintenir une communication plus ou moins fluide, avec certaines situations que, du point de vue du PCPE, nous n’avons pas pu peut-être gérer de la meilleure façon possible et nécessaire. La direction du PCPE, son Comité central, et son secrétaire général, Carmelo Suárez, souhaitent saluer la Conférence nationale du PRCF afin d’exprimer notre plus sincère gratitude pour le soutien et la compréhension d’un processus interne du PCPE qui s’est déroulé en avril 2017. La reconnaissance de la légitimité du PCPE et de son secrétaire général par le PRCF était très importante et émouvante.
Camarades, essayer de regrouper nos forces et d’analyser la situation de la lutte de classe aux niveaux national et international est une demande permanente de l’organisation de l’avant-garde de la classe ouvrière, de son parti communiste. Pour cette raison, nous interprétons que la convocation de votre Conférence nationale acquiert un caractère pertinent face à l’agressivité montrée par l’oligarchie nationale et internationale, et ses organisations politiques contre la classe ouvrière et les secteurs populaires.
Le PRCF et le PCPE coexistent dans deux pays ayant en commun l’adhésion à des organisations impérialistes telles que l’OTAN et l’UE. Ils ont également souffert il y a près de vingt ans de l’introduction de l’euro, qui était autrefois un vol qualifié pour les travailleurs qui ont connu une chute brutale dans son pouvoir d’achat, et qui est devenu un instrument pour saper les conditions de vie de tous les peuples qui l’ont adopté, par le biais de leurs gouvernements et de leurs institutions bourgeoises, une monnaie qui ne sert qu’à trancher les souverainetés et l’indépendance au profit des maigres minorités oligarchiques européennes, c’est-à-dire les impérialistes.
Ce sont les trois éléments majeurs qui devraient nous obliger aux organisations communistes à redoubler d’efforts pour concrétiser ce qui constitue l’un de nos piliers idéologiques fondamentaux : L’INTERNATIONALISME PROLETAIRE.
Camarades, la violence montrée par l’impérialisme contre les peuples et les gouvernements qui osent remettre en question leur hégémonie et manifester leur droit souverain et indépendant de présenter leur présent et leur avenir en réponse aux besoins des grandes majorités sociales, à commencer par les ouvriers et les ouvrières. Il a des précédents historiques qui ont causé la mort de dizaines de millions de personnes. Et comme alors, le principal argument idéologique est l’”anticommunisme”. Avec des mensonges, des oublis historiques et une machine de propagande “gobbelsienne”, ils tentent de pénétrer dans les secteurs ouvriers et populaires pour empêcher la croissance et l’organisation du Parti Communiste.
Camarades, le PCPE insiste depuis longtemps sur la nécessité d’articuler une structure face aux dangers qui menacent les peuples. Nous sommes les communistes, les léninistes, ceux qui devront amener cette organisation pour placer le contenu indispensable de classe qui métra en route le Front Mondial Anti-impérialiste, capable de mobiliser des millions de personnes contre la guerre impérialiste et pour la paix.
Camarades, nous sommes convaincus que votre travail au cours de ces journées traitera de ces éléments, ainsi que d’autres éléments pertinents de la phase actuelle de la lutte de classe internationale, et que votre débat portera sur un projet politique d’intervention sur les fronts de masse afin de gagner le dur combat contre l’impérialisme et dégager la tactique et la stratégie pour amener à la classe ouvrière à la prise du pouvoir et à la construction de la société socialiste, seule garantie de la paix et du progrès social.
Camarades, le PCPE réitère nos salutations fraternelles et internationalistes dans l’espoir que votre travail obtiendra le plus grand succès lors de cette importante conférence nationale du PRCF, dans laquelle se dérouleront le maintien et le développement de nos relations.
VIVE LA LUTTE DE LA CLASSE OUVRIÈRE!
VIVE L’INTERNTIONALISME PROLETAIRE!
VIVE LA CONFÉRENCE NATIONALE DU PRCF!
Le 30 mai de 2019
Secretariat Politique du CC du PCPE

Secretariat Politique du CC du PCP

PCTE

Camarades:

Nous avons reçu l’information que vous organisez votre conférence nationale les 1 et 2 juin. Nous souhaitons que votre conférence nationale soit couronnée de succès et qu’elle contribue au développement de votre organisation à l’avenir. Salutations communistes. Madrid, le 23 mai 2019

Département International Comité Central du PCTE

Russie : KPRF

Chers camarades!

Le Présidium du Comité central du parti communiste de la Fédération de Russie salue chaleureusement les délégués à la Conférence nationale de votre parti, tous ses membres et ses amis. Votre conférence se déroule sous la pression d’une situation internationale difficile et d’une crise économique dure. Poursuivant une politique d’austérité, les gouvernements néolibéraux font porter les conséquences de la crise économique sur les épaules des travailleurs et continuent d’attaquer activement leurs droits. Dans ces moments difficiles, votre parti avec ses partis frères, s’oppose fermement à une telle politique inhumaine pour défendre le droit des citoyens. Nous apprécions la contribution de votre parti au renforcement de la coopération internationale des partis communistes et ouvriers et nous sommes confiants que, dans l’avenir, il plaidera en faveur de l’instauration d’une démocratie véritable, de l’amélioration des droits des travailleurs, de nos idéaux communs et du socialisme. Nous souhaitons à la Conférence nationale de votre parti beaucoup de succès!

Presidium du Comité Central du KPRF

Pologne :

Chers Camrades du PRCF,
Nous vous remercions pour votre invitation.

Je n’ai pas la possibilité de participer à cette très intéressante conférence.
Avec mes salutations communistes et mes meilleurs voeux
Fraternellement

Parti Communiste de Pologne – ZW

Nous vous souhaitons le meilleur pour votre prochain congrès national le 2 juin.

Nous espérons vraiment que ce sera un événement fructueux et créatif qui aidera votre parti à devenir encore plus fort et plus influent parmi les masses ouvrières françaises.

Nous sommes désolés de n’envoyer aucun délégué de Pologne à votre réunion la plus importante, mais nos pensées et la solidarité de la classe ouvrière internationale seront avec vous à tout moment!

Collectif POSTEP.org – jeunesse progressiste de Pologne et Parti Progressiste de Pologne

Allemagne – KPD

Message au PRCF kpd

Hongrie : Parti des Travailleurs de Hongrie

Au nom du Parti des travailleurs hongrois, nous adressons nos meilleurs voeux et exprimons notre sincère solidarité aux participants à la Conférence nationale sur la PRCF.

Nous, communistes hongrois, apprécions hautement votre combat pour la rénovation et le renforcement du mouvement communiste français. Nous avons tous besoin d’un mouvement communiste fort en France et la grande tâche de la renaissance ne peut être réalisée que par des forces marxistes-léninistes sincères. Nous considérons le PRCF comme une organisation révolutionnaire conséquente des travailleurs français. De nos jours, beaucoup de partis renoncent à l’idée de révolution mondiale. Néanmoins, nous sommes convaincus que cette idée est vivante et nous devrions faire de notre mieux pour rapprocher le moment du triomphe du capitalisme.

Nous croyons en l’idée de l’internationalisme et sommes prêts à lutter contre le capitalisme avec le PRCF. Nous sommes prêts à approfondir notre coopération sur une base bilatérale et sur les forums internationaux.

Chers camarades,

Les communistes hongrois continuent la lutte contre le capitalisme, contre l’UE et l’OTAN. Nous faisons notre devoir en Hongrie.

Vous pouvez toujours compter sur les communistes hongrois.

Presidium du Parti des Travailleurs de Hongrie

Brésil – Parti Communiste Brésilien – PCB

Estimés camarades du PRCF,
Le Parti Communiste Brésilien – PCB – se félicite de la tenue de la Conférence nationale du PRCF, les 1er et 2 juin. Nous espérons que les camarades auront une excellente réunion et nous attendons avec intérêt la publication de leur rapport, qui contribuera certainement beaucoup au renforcement des communistes pour faire face aux nouveaux défis de la lutte de classes pour la construction révolutionnaire du Socialisme

Salutations communistes
Parti Communiste Brésilien – PCB

Parti Communiste Brésilien – PCB – 26 mai 2019

Yougoslavie : Nouveau parti communiste de Yougoslavie

Chers Camarades

Au nom du Comité central du Nouveau Parti communiste de Yougoslavie (NKPJ), nous vous souhaitons une chaleureuse bienvenue à vous, délégués de la Conférence nationale du PRCF. L’alternative révolutionnaire consistant à changer le capitalisme devient de plus en plus actuelle. Nous sommes convaincus que les partis communistes devraient démontrer l’option révolutionnaire à des couches populaires entières. Le NKPJ attache une grande importance aux relations d’amitié et de solidarité entre nos partis. Nous sommes convaincus que vos décisions contribueront à renforcer les rangs du parti et à rehausser son prestige dans la société. Nous croyons votre conférence nationale peut être un pas important vers la coopération mutuelle des peuples progressistes à renforcer, pour atteindre un ordre social plus juste. Nous souhaitons plein succès aux débats de votre Conférence nationale et souhaitons également à votre parti de renforcer son influence dans la société. Nous apprécions notre coopération mutuelle afin d’être prête pour son développement ultérieur. Longue vie à la solidarité internationale, longue vie au socialisme!

Avec nos meilleures et fraternelles salutations communistes

Département des relations internationale du Nova komunistička partija Jugoslavije
nkpj.org.rs

Suisse : Parti Communiste (Suisse)

Chers camarades,
aujourd’hui commence votre deuxième journée de travail à la cinquième Conférence nationale du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF) et c’est un plaisir pour nous de vous envoyer nos salutations internationalistes.
En tant que communistes suisses, nous suivons votre travail depuis des années et le considérons comme important parce que vous avez su reprendre le marxisme-léninisme que la “mutation” du PCF avait malheureusement abandonné. Nous apprécions aussi votre position anti-impérialiste cohérente et votre capacité à unir l’internationalisme et à défendre la souveraineté nationale, alors qu’une trop grande partie de la gauche européenne l’a oubliée. C’est pourquoi nous considérons que votre strategie de la ”Frexit” progressiste devrait également être un exemple pour contrer l’avancée de l’extrême droite qui joue sur un faux patriotisme pour déclencher une guerre honteuse entre les pauvres.
À notre avis, la lutte pour la paix et contre les aggressions de l’impérialisme atlantique revêt un caractère fondamental dans la phase historique actuelle. C’est la raison pour laquelle nous considérons qu’il est stratégique de travailler à la construction d’un monde multipolaire et à la coopération maximale avec les pays émergents, en développant des projets non seulement de solidarité mais également de diplomatie par en bas. Nous sommes convaincus que cela ouvrira de nouvelles marges pour le développement des luttes des peuples pour leur émancipation.
Espérant de plus en plus de contacts entre nos organisations, nous vous envoyons nos meilleurs voeux pour un bon travail et plein succès pour votre cinquième Conférence nationale du PRCF

Parti Communiste (Suisse)
Massimiliano Ay, secrétaire géneral

Danemark : parti communiste danois

PC du Danemark, au 100e anniversaire de la révolution d’Octobre organisé à Paris par le PRCF

Copenhague, 29 mai 2019

Au PRCF

Salutations à l’occasion de votre conférence nationale
Chers camarades!
Votre conférence nationale a lieu dans une époque troublée. Les travailleurs du monde sont continuellement attaqués et les réactions prennent de nombreuses formes: contre-attaque, comme on le voit dans votre pays d’origine, la France avec les gilets jaunes et le désespoir et l’inactivité dans d’autres endroits.
Le fascisme est en hausse dans toute l’Europe et le Danemark ne fait pas exception. Les sondages prévoient que deux nouveaux partis fascistes entreront au parlement danois lors des prochaines élections danoises du 5 juin.
Après 40 ans au Parlement européen, le mouvement des peuples contre l’UE, que notre parti soutient et avec qui il travaille loyalement, a perdu son dernier mandat. C’est un coup dur pour la résistance danoise contre l’UE, mais nous n’abandonnerons pas! Nous allons nous regrouper et riposter.
Nous ne vous donnerons pas de conseils sur le moment et la manière de former un parti communiste en France qui fonde ses travaux sur la théorie du marxisme-léninisme. C’est à vous de faire cette analyse et de tirer les conclusions qui s’imposent le moment venu, mais nous devons vous dire que le travail et les idées de votre pôle – en théorie comme en pratique parmi les masses nous donnent une grande inspiration et qu’elles dépassent beaucoup de ceux qui s’appellent eux-mêmes partis dans le monde. Nous attachons une grande importance à votre travail théorique et pratique sur le front populaire et à votre dévouement indéfectible à la cause internationaliste consistant à unir le mouvement communiste international tout en menant continuellement la lutte patriotique visant à libérer la France des chaînes de l’Union européenne.
Merci pour votre bel exemple – nous vous souhaitons une conférence réussie
Cordialement


Nikolaj Kofod
Secrétaire internationale
Parti communiste danois

Liban : Parti Communiste du Liban

Chers Camarades
A l’occasion de la tenue de la conférence nationale du PRCF, je voudrais, en mon nom propre, vous exprimer toute ma solidarité avec vous dans la lutte que vous menez
Pour le changement dans votre pays.
(..)
Fraternellement

Marie Nassif – Debs
Ex Secrétaire générale adjointe du PCL
Membre actuel du CC
Coordinatrice du Forum de la Gauche arabe

Turquie : le parti communiste de Turquie (TKP)

Chers camarades,
Le Parti communiste de Turquie souhaite que votre conférence nationale vous mène aux acquis politiques et organisationnels. Nous envoyons nos souhaites de félicitations et nos saluts de camaraderie. Dans ces jours où les peuples travailleurs ont besoin d’une vraie alternative révolutionnaire, nous considérons importante et voulons accroître en la renforçant la lutte que nous menons dans le cadre de l’İnitiative communiste d’Europe. Avec nos saluts internationalistes,

Le Parti communiste de Turquie – 28 mai 2019

Sénégal : YOONU ASKAN WI / Mouvement pour l’Autonomie Populaire

Chers camarades du PRCF, chers camarades et amis ici réunis,*
Recevez tout d’abord le salut militant de notre parti YOONU ASkAN WI/Mouvement pour l’Autonomie populaire- Sénégal, à l’occasion de votre conférence nationale à laquelle vous nous avez invités. Nous tenons à saluer vos positions internationalistes :
d’opposition aux APE, accords dits de “partenariat économique” que l’Union Européenne, en tant que bloc impérialiste uni des bourgeoisies européennes, impose aux pays Africains dont notre pays le Sénégal; les APE sont l’équivalent de CETA ou TAFTA que l’impérialisme US cherche à imposer aux pays de l’UE et que vous combattez fort justement;
d’opposition à la présence militaire de plus en plus renforcée de l’impérialisme français en Afrique sous le faux prétexte de “lutte contre le terrorisme”, notamment au Mali et tout le long de ce vaste territoire africain du Sahel-Sahara, occupation militaire que les peuples africains dénoncent de plus en plus fortement;
d’opposition à la monnaie coloniale Franc CFA imprimée à Chamalières, contre laquelle la mobilisation en Afrique ne cesse de prendre de l’ampleur
d’opposition à la “Françafrique”, ce système de réseau mafieux mis en place lors du passage du colonialisme au néocolonialisme afin d’assurer aux grandes entreprises du CAC 40 français la mainmise sur les matières premières et les économies africaines, ce avec la complicité intéressée de la bourgeoisie néocoloniale de chez nous,
d’opposition à l’idéologie et aux politiques des droites et extrêmes- droites fascistes adeptes du racisme, de la xénophobie et des pratiques anti-migrants, à l’encontre en particulier des ressortissants d’Afrique.
Chers camarades, soyez assurés de notre solidarité internationaliste car, comme Hô Chi Min, nous restons convaincus que l’impérialisme est une pieuvre dont les tentacules sont dans les colonies et la tête à la métropole. C’est pourquoi, notre option internationaliste partagée nous dicte de lier la lutte pour arracher les tentacules à la lutte pour couper la tête du monstre. Organisons donc la convergence de nos luttes sur la base du principe : travailleurs de tous les pays et peuples opprimés de tous les continents, unissons nous, pour que triomphent l’indépendance nationale, la souveraineté populaire et le socialisme.
Pleins succès à vos travaux dont nous espérons partager opportunément les documents et les conclusions. Vive la solidarité internationale des travailleurs et des peuples.

Pour le Secrétariat Permanent :
Le Délégué Général, Madieye Mbodj

Grande Bretagne : Nouveau parti Communiste de Grande Bretagne

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/0/08/New_Communist_Party_of_Britain_logo.gif

Notre parti envoie des salutations fraternelles chaleureuses à nos camarades français réunis ce week-end pour tracer l’avenir du mouvement communiste face à la résistance croissante des travailleurs à la répression française face à l’austérité et à la répression. Les capitalistes et les propriétaires terriens voudraient nous faire croire que leur système d’exploitation et d’oppression, qui leur permet de vivre comme les empereurs romains, est totalement justifié et bénéfique pour l’ensemble de l’humanité, tandis que les souffrances et la misère des travailleurs sont entièrement de leur fait. propre fabrication. Mais les masses ont compris leurs mensonges et la riposte a commencé. Le capitalisme est en crise profonde. Il ne peut pas résoudre les problèmes des millions de travailleurs dont il exploite le travail mais il cherche toujours à détourner les masses pour perpétuer son règne. En Grande-Bretagne et dans toute l’Europe, nous assistons au «fascisme rampant» de la bourgeoisie qui associe ses attaques contre les droits et le niveau de vie de la classe ouvrière à des tactiques visant à faire de ses boucs émissaires des demandeurs d’asile, des minorités religieuses et ethniques et des immigrants afin de diviser et d’affaiblir la classe ouvrière. . Les rêves américains de domination mondiale ont été contrecarrés en Syrie et au Venezuela. L’OTAN est en fuite en Afghanistan et les peuples palestinien et iranien restent inébranlables face aux menaces impérialistes. Les communistes ont un rôle crucial à jouer dans la lutte pour la paix et la construction du mouvement de masse qui mettra fin à l’oppression et à l’exploitation une fois pour toutes. Le mouvement communiste français a une longue histoire de combat qui a débuté aux beaux jours de la Commune de Paris et se poursuit aujourd’hui dans les cœurs et les esprits des vrais communistes qui ont rompu avec le révisionnisme pour porter la bannière révolutionnaire au XXIe siècle. Le Nouveau Parti communiste britannique se joint aux communistes du monde entier pour honorer la détermination et le sacrifice de nos camarades français dans la défense des vérités essentielles du marxisme-léninisme.

Andy Brooks
General Secretary
New Communist Party of Britain

Canada : Reconstruction Communiste Canada

Message de solidarité au PRCF à l’occasion de sa Conférence Nationale

Message de solidarité au PRCF à l’occasion de sa Conférence Nationale
Reconstruction communiste Canada – Montréal, le 21 mai 2019
Nous, qui appuyons le projet Reconstruction communiste Canada, essayons d’être dignes du titre de communistes, de marxistes-léninistes, de continuateurs du parti de Lénine et de Staline, du Mouvement communiste international.
Nous croyons qu’il est urgent pour cela :
-1-de développer l’unité des marxistes-léninistes : (1) idéologique (accord sur les théories et les pratiques du marxisme-léninisme), (2) politique (programme de la révolution prolétarienne et statuts) (3) organisationnelle au niveau international avec tous les partis, les organisations et les militantes/ants qui se réclament du marxisme-léninisme, de Lénine, de Staline, des bolchéviks.
Nous appuyons 3 principes essentiels du marxisme-léninisme : (1) la voie révolutionnaire prolétarienne vers le socialisme; (2) la dictature du prolétariat, (3) l’expropriation et la collectivisation des moyens de production et l’édification du socialisme dans chaque pays.
-Il est urgent de promouvoir l’unité des marxistes-léninistes :
(1) dans chaque pays pour la formation d’un seul Parti communiste de type marxiste-léniniste,
(2) au niveau international, pour la formation d’un seul Mouvement communiste international;
-2-de faire une analyse concrète de la situation concrète de la situation nationale dans chaque pays et de la situation mondiale;
-3-d’analyser la tactique du front uni contre le fascisme et la guerre, adoptée par l’Internationale communiste à son 7ème Congrès de 1935 :
Il est urgent, selon nous, d’en évaluer la pertinence et l’application. Nous croyons qu’il est urgent de promouvoir l’unité de toutes les forces politiques et sociales opposées au fascisme et à la guerre au sein des syndicats, des mouvements de chômeurs, des organisations étudiantes, paysannes, des organisations démocratiques.
D’appuyer les luttes anti-impérialistes des gouvernements et des peuples face aux puissances impérialistes.
Nous vous souhaitons beaucoup de succès à l’occasion de la Conférence Nationale du PRCF.
Nos salutations fraternelles et solidaires

Antonio Artuso – Reconstruction communiste Canada – Pour un front uni contre le fascisme et la guerre

USA : Workers World Party

https://www.workers.org/wp-content/uploads/workers_org_header.png

Veuillez recevoir un message de solidarité du WWP des États-Unis à Pierre Pranchère, président de la Commission internationale, Aymeric Monville et Daniel Antonini, secrétaires, ainsi qu’à tous les camarades du PRCF à l’occasion de votre conférence nationale: Au sein du WWP, nous connaissons et travaillons ensemble sur des problèmes internationaux avec le PRCF, plus récemment sur la solidarité avec les grèves des travailleurs en France et aux États-Unis.

Au fil des ans, nous avons coopéré aux activités internationales anti-guerre et anti-impérialistes et à la défense de l’histoire du communisme. Cette année, nous voyons que la classe ouvrière en France et en Europe en général est confrontée à des défis difficiles (comme nous le faisons ici pour lutter contre l’impérialisme américain) et nous sommes confiants que le PRCF jouera un rôle important dans la définition de la stratégie pour faire face à ces défis.

En France, vous devez relever le défi de renforcer la solidarité avec un mouvement anti-élitiste composé de pauvres non syndiqués contre le régime élitiste Macron et le grand capital qu’il représente. Vous devez vous opposer à la démagogie du Rassemblement national de Le Pen qui – avec le réactionnaire Steve Bannon des États-Unis – tente de courtiser les Gilets jaunes.

En Europe, les travailleurs doivent trouver un moyen de combattre et de vaincre la bureaucratie de l’Union européenne, ses tentatives de constituer une force d’intervention militaire et la domination des banques et des entreprises impérialistes sur le continent et sur les anciennes colonies d’Afrique et d’Asie. Les travailleurs doivent mener cette lutte tout en développant la solidarité entre les travailleurs de tous les pays européens, ainsi qu’avec les peuples en difficulté des anciennes colonies.

Nous avons été encouragés d’apprendre qu’une action menée ces dernières semaines montrait ce qu’il était possible de faire en cas de coopération et de solidarité internationale de la classe ouvrière. Il s’agissait d’empêcher l’envoi de matériel militaire au Royaume d’Arabie saoudite, où il serait utilisé pour massacrer la population yéménite. Bien que nous ne connaissions pas les détails, voici ce que nous lisons: Les premiers travailleurs et groupes anti-guerre du Havre ont empêché les fabricants français d’armes de charger des armes sur le navire. Ils ont également averti les dockers de Gênes que des trafiquants d’armes italiens chargeaient des armes sur le même navire. Les dockers de Gênes – pas pour la première fois – ont refusé de charger le matériel. Pour nous, aux États-Unis, c’était un superbe exemple de solidarité de la classe ouvrière en Europe, également solidaire du peuple yéménite. Cet excellent exemple de solidarité de la classe ouvrière contraste avec l’unité européenne des capitalistes sous la domination du grand capital allemand et français. Cela contraste avec le nationalisme étroit de Le Pen, Salvini et Bannon qui construit le chauvinisme et la haine des étrangers.

Nous sommes convaincus que le PRCF défendra les intérêts des travailleurs en France tout en renforçant la solidarité avec les travailleurs de l’Europe et avec les peuples en difficulté du monde entier.

En attendant, nous nous engageons de notre propre solidarité dans la lutte contre l’impérialisme mondial, dont le centre est toujours à Washington et à Wall Street. Nous savons que le principal ennemi de la classe ouvrière est chez lui, dans notre cas la bourgeoisie impérialiste américaine.

Vive la solidarité internationale. Vive le PRCF.

International Department, Workers World Party, USA – www.workers.org

Un message des États-Unis d’Amérique

C’est une des périodes les plus dangereuses de l’histoire de l’Humanité. Les Etats-Unis essayent désespéremment de maintenir leurs positions de suprématie mondiale, et ce faisant plonge le monde vers les abysses d’une guerre mondiale avec toutes ses conséquences catastrophiques.

Dans le même temps nous avançons inexorablement vers le désastre écologique. Et nous sommes au bord d’une crise économiques sans doute sans précédants. En bref, le capitalisme vit son paroxisme final, et seul le socialisme peut nous sauver…

Ayant suivit votre travail depuis des années, je suis fier de me joindre à vous pour saluer vos luttes cohérentes pour une France digne de ses traditions révolutionnaires. Mes meilleurs voeux pour une conférence pleine de succès. Les enjeux n’ont jamais été aussi grands.

Jo – New York

Suède : Parti Communiste, Suède

Chers camarades

Veuillez recevoir nos félicitations pour votre 5e conférence nationale.

Département international du Parti Communiste, Suède

Göteborg, le 25 mai 2019
À la conférence nationale du PCRF
Camarades,
Salutations révolutionnaires de Suède et du Parti communiste à nos camarades de la PRCF
Nous vivons à la fois des temps effrayants et passionnants. Effrayant, à cause des forces destructrices du système capitaliste qui menacent plus que jamais notre civilisation.
Avec des fauteurs de guerre impérialistes à la Maison Blanche et des fondamentalistes néolibéraux à Bruxelles et dans la plupart des gouvernements en Europe. Avec des atteintes aux droits fondamentaux de la classe ouvrière, comme le droit de grève.
Avec le changement climatique et les catastrophes environnementales qui sont la conséquence de la surexploitation capitaliste sans restriction des ressources naturelles.
Et malheureusement, nous avons un mouvement ouvrier trop faible pour défier le pouvoir de la classe capitaliste. Laissez-nous vous donner quelques exemples de la Suède, qui montre
vous la situation dans notre pays :

Depuis le début de l’année, nous avons un gouvernement social-démocrate, qui gouverne avec le soutien des partis du centre-libéral, avec un programme néolibéral plus ou moins moins écrit par les partis du centre-libéral. Tout cela soit disant pour «garder les racistes Démocrates Suédois dehors”. En d’autres termes, les sociaux-démocrates veulent fondamentalement arrêter l’extrême
droit avec plus de la même politique libérale qui a ouvert la voie à la même extrême droite.

En même temps, nous avons un mouvement syndical et un mouvement de gauche en Suède, que d’énormes parties de la classe ouvrière ne considèrent plus comme leurs mouvements, ou leurs représentants.
Comme mentionné, le droit de grève est attaqué en Suède. Les organisations capitalistes ont utilisé un conflit dans le port de Göteborg, où l’un des rares syndicats indépendants en Suède suédois, le syndicat des dockers, est le principal syndicat, comme prétexte pour attaquer le droit de grève. Malheureusement, c’est le parti social-démocrate, avec le soutien des syndicats sociaux-démocrates, qui a proposé la nouvelle loi qui restreint le droit de faire grève pour un accord collectif si un autre syndicat a un accord collectif sur le lieu de travail. Cela permet bien sûr aux capitalistes de choisir le syndicat avec qui négocier pour arrêter efficacement tout mouvement de travailleurs indépendants.

La politique néolibérale des forces capitalistes, la crise migratoire créée par les guerres et les politiques impérialistes, ainsi que la trahison par la social-démocrate traditionnelle du mouvement ouvrier, a poussé de larges couches de la classe ouvrière vers les
partis d’extrême droite racistes. C’est un défi énorme pour le mouvement communiste. Il soulève encore une fois l’importance de la question nationale et de la question de savoir comment surmonter la fragmentation de la classe ouvrière.
Tout cela peut sembler une tâche accablante pour le mouvement communiste révolutionnaire aujourd’hui. Mais nous avons une compréhension dialectique du développement. Pendant des années nous avons parlé pour notre part de ce moment comme
une période réactionnaire, où la classe ouvrière se retire et les forces capitalistes avancent. Bien que cela soit vrai dans un sens général, il existe des contractions et des tensions qui s’intensifient
qui tôt ou tard forceront la classe ouvrière à se mettre en mouvement.

Le mouvement des gilets jaunes dans votre pays est un exemple, à certains égards, d’un nouveau type de mouvement qui ne rentre pas facilement dans les anciens modèles. Des parties de la classe ouvrière sont en mouvement en dehors des organisations traditionnelles de travailleurs.

En tant que communistes, nous ne pouvons pas rester assis à attendre que les conditions soient favorables, ni attendre
les travailleurs à venir à nous. Nous devons saisir les opportunités que les contradictions croissantes
créent. Notre parti a essayé d’analyser et d’évaluer l’évolution et notre stratégie,de manière à manière autocritique, afin de trouver de nouveaux moyens de briser le statu quo. C’est une tâche énorme, mais nous avons réussi à faire quelques pas en avant quand il s’agit de briser le statu quo.

Laissez-nous vous donner un exemple.
L’année dernière, l’un de nos membres a acheté 1 action dans l’une des plus grandes banques de Suède. Lors de l’assemblée annuelle des actionnaires notre membre – un boucher ordinaire d’une petite ville de campagne – a utilisé son “titre” pour tenir un discours contre les capitalistes financiers et le système capitaliste. Le discours a été filmé et affiché sur les médias sociaux, où des centaines de des milliers de personnes ont vu la vidéo. L’un des plus grands journaux en Suède écrit à ce sujet comme «Le coup boucher communistes». Aux élections locales, quelques mois
plus tard, notre parti et notre camarade qui s’est dressé contre les banques ont été élus à la municipalité de sa ville.

Alors, cherchons ensemble les failles du système capitaliste néolibéral et construisons ensemble un nouveau mouvement, moderne, communiste du mouvement de la classe ouvrière
Meilleurs voeux et espoirs d’une conférence constructive de notre parti, le Parti communiste, pour le PRCF.

August Eliasson, département international, Parti Communiste de Suédois