L’Initiative : Déclaration des partis communistes et des travailleurs pour le développement de la lutte des classes lors des élections européennes

LOGO PRCF+INIVoici la déclaration des partis et organisations de L’Initative dont le PRCF est membre adoptée ce 29 janvier 2014 au sujet des élections européennes de mai 2014.

Cette déclaration est consultable ici et sur le site  web de l’Initiative.

Ci-après une traduction rapide (et sans doute imparfaite) par nos soins.

Renforçons la lutte contre l’exploitation capitaliste , contre l’UE du capital, pour l’europe des peuples et le socialisme

Nous les partis et organisation signataires de cette déclaration nous nous adressons  aux ouvriers et employés, travailleurs indépendants, artisans, paysans, aux jeunes, au femmes, aux retraités et personnes dans le besoin à l’occasion des élections européennes 2014.
La réalité démontre que l’UE, le centre de l’impérialisme européen, n’a jamais eu pour but le bien être des travailleurs. Elle a toujours été l’outil du grand Capital Européen pour augmenter ses profits et sécuriser son pouvoir.

Elle ne peut pas être changée radicalement et ne peut devenir un outil au service du peuple. Les espoirs d’un changement en faveur des peuples en cas de changement du président de la commission sont trompeurs.

C’est dans l’intérêt des peuples de lutter pour changer la situation, pour changer le rapport des forces, pour l’Europe du socialisme, qui pourra sauvegarder le droit de travailler, les droits sociaux et et la sécurité sociale, les salaires et le futur des travailleurs.

Nos organisations défendent vos intérêts, les intérêts de la classe des travailleurs, des classes populaires,les droits de la jeunesse.
Nous luttons contre le chômage, les mesures anti populaires qui sont imposées par les gouvernements et l’Union Européenne pour la diminution des salaires et des retraites, l’abolition du droit du travail et du droit à la sécurité sociale, la marchandisation de la Santé, de l’éducation, de la protection sociale, la destruction de l’environnement, l’abolition des droits démocratiques et des libertés. Nous combattons contre l’UE, qui tente de surmonter la crise aux dépends des peuples. Nous condamnons l’anti-communisme, la répression, le non respect des souverainetés.

Nos partis soutiennent :

  • La lutte des travailleurs et des privés d’emplois pour un travail à temps plein.
  • La défense du pouvoir d’achat et l’augmentation des salaires et des retraites
  • pour un service public de la santé gratuit, les droits du travail et à la sécurité sociale
  • Le droits des travailleurs immigrés
  • Le soutien aux petits et moyens agriculteurs
  • La protection indispensable de l’environnement qui est sacrifié pour les profits du grand capital
  • Nous dénonçons les agressions impérialistes contre les peuples, les interventions et guerres impérialistes. Nous luttons pour la paix, pour le retrait de toutes les bases militaires US-OTAN, contre l’Otan, contre le “partenariat pour la paix” et l’euro-armée, contre la participations aux guerres et interventions.
  • Nous luttons contre l’offensive à grande échelle qui est la poursuite de l’escalade dans les conditions de la crise capitaliste de surproduction et de sur accumulation du capital
  • Nous mobilisons la classe ouvrière et les familles populaires qui subissent les conséquences dramatiques de la crise capitaliste qui aggravent considérablement la condition de la classe ouvrières et des classes populaires
  • Nous soutenons la lutte des peuples des états membres de l’Europe de l’Est qui subissent les douloureuses conséquences de l’adhésion de leur pays à l’UE

Nous appelons la classe ouvrière, les peuples :

  • à développer leur lutte concernant l’ensemble des problèmes des classes populaires, à renforcer leur résistance contre l’offensive du Capital, et contre les gouvernements et partis qui servent ses intérêts
  • A renforcer leur lutte contre l’Union Européenne, l’union du capital qui s’attaque aux droits des peuples
  • A soutenir de toutes les façons possibles les partis communistes et organisations de travailleurs qui dénoncent l’UE et sa stratégie dans la bataille des élections européennes le 25 mai 2014, à affaiblir les partis qui soutiennent l’UE et sa ligne politique, qui défendent la rue à sens Unique pour le Capital qu’est l’UE.

Cette déclaration doit donner de la force à la lutte des peuples dans toute l’Europe, les travailleurs pourront lutter d’une positions plus avantageuse

L’UE ne sert pas le peuple, L’UE sert les milliardaires, les supers riches, les intérêts des monopoles, la concentration et la centralisation du capital, le renforcement de ses caractéristiques d’impérialisme économique, politique et militaire d’un bloc d’états opposés aux intérêts de la classe des travailleurs et des couches populaires
C’est l’intérêt des peuples que de s’opposer à la tentative de les manipuler qui est organisée par l’UE, ses mécanismes et les gouvernements et partis qui soutiennent l’Union impérialiste

Ils promettent que l’UE peut préserver notre droit de travailler, le droit à la sécurité sociale et à un travail garantie. Ils veulent que les gens croient qu’ils peuvent leur donner un meilleur niveau de vie. C’est un gros mensonge.

Rappelons les faits, Le nombre de chômeurs dans l’UE est de 30 millions, le sous-emplois et la pauvreté sont en constante expansion, l’avenir de la jeunesse est compromis.

Les droits fondamentaux des travailleurs et des couches populaires sont supprimés. Les agriculteurs pauvres sont anéantis, les travailleurs indépendants sont étouffés par la concurrence des monopoles, les inégalités et la discrimination frappant les femmes s’intensifie. Les immigrés sont persécutés.
L’arsenal de l’UE contre les peuples est en train d’être renforcé par de nouvelles mesures. Le “pacte de stabilité”, la “gouvernance économique renforcée ” et les autres instruments qui sont utilisés conduisent à une situation douloureuse pour les peuples.

La “politique européenne de sécurité et de défense commune ” constitue un moyen dangereux pour les guerres et les interventions extérieures au service de l’agressivité belliciste impérialiste.

La force motrice de l’unification capitaliste  est les intérêts des monopoles Européen, l’UE se développent de façon réactionnaire au détriment des peuples.

Par conséquent, il est évident que l’union impérialiste, ni la Banque centrale européenne (UE) ne peuvent être mises au service des peuples, comme le clament les partis européens qui soutiennent la stratégie de l’UE

En outre, on ne peut faire la promotion de l’UE comme un “contre poids”à l’OTAN et au USA, comme le revendique différents supporters de cette alliance prédatrice. L’UE coopère étroitement avec l’OTAN et les USA contre les peuples, alors que la concurrence inter-impérialiste s’intensifie en relation avec le contrôle des marchés et le partage du butin.

Les partis communistes et ouvrier signataires de cette déclaration :

Constatent que l’offensive du capital est générale et concerne tous les états membres, ainsi que le reste des états capitalistes européen dans leur ensemble et que sur cette base, il est nécessaire de renforcer les luttes communes des partis communistes et des peuples, de développer la solidarité entre les luttes des travailleurs de toute l’Europe et du monde entier.

Nous soulignons qu’il existe une autre voie de développement pour les peuples. La perspective d’une autre Europe, la prospérité des peuples, le progrès social, les droits démocratiques, la coopération égale, la paix et le socialisme sont revendiqués à travers les luttes des des travailleurs.

Nous croyons dans le droit de chaque peuple de choisir souverainement son chemin de développement, y compris le droit de se désengager de la dépendance à l’UE ou à l’OTAN et de toutes autres organisations impérialistes, de lutter pour la voie socialiste de développement. C’est la véritable réponse à la tentative organisée de tromper les peuples.

C’est la réponse des vrais gens au soit disant “eurosceptisime” ainsi qu’au parti nationaliste, fascistes et Nazi qui cherchent à exploiter l’agonie et les difficultés des peuples pour renforcer leurs forces, comme fer de lance de la dictature des monopoles. C’est la vraie réponse aux théories anti historiques et réactionnaires qui assimilent le communisme au nazisme et à l’anticommunisme qu’ils propagent et au système qui les nourrit.

Nous appelons la classe des travailleurs, les peuples d’Europe à répondre à cet appel responsable des partis communistes et des travailleurs.

Affaiblir les forces qui soutiennent l’UE – Soutenir les partis communistes et des travailleurs en les renforçant.
Non à l’UE des monopoles, du capital et de la guerre !
Pour une Europe de la prospérité des peuples, de la paix, de la justice sociale et des droits démocratique, du socialisme !