Fête de l’huma – MEETING INTERNATIONAL DU PRCF .

René Gonzalez sur le stand du PRCFInitiative Communiste : Événement samedi 12 septembre à 17h sur le stand du à la Fête de l’Huma. le recevra cette année deux ambassadeurs : celui du et celui de . Quel sens donner à cette présence ?

Antoine Manessis : Le Venezuela bolivarien qui est aux prises avec les manœuvres subversives de l’impérialisme étasunien et de la réaction locale a besoin de l’expression de notre solidarité. Le PRCF a d’ailleurs participé de toutes ses forces au succès de la pétition mondiale lancée par le président Maduro contre les ingérences et les entreprises de déstabilisations des impérialistes. 10 millions de signatures ont été rassemblées en peu de temps dans le monde entier.

Mais le Venezuela c’est aussi aux yeux de notre peuple la preuve concrète qu’une alternative démocratique et révolutionnaire est possible, que la coopération entre pays d’un même espace géographique et culturel peut se bâtir dans le respect de l’indépendance et la souveraineté avec l’ALBA.

A cet égard c’est le Venezuela qui nous aide à montrer à notre peuple qu’il y a autre chose qu’une UE impérialiste, austéritaire, brutale et belliciste pour notre pays et les autres pays d’Europe.

Notre ancienne et fidèle fraternité de combat avec Cuba socialiste sera confirmée par le présence de l’ambassadeur de Cuba, d’une délégation cubaine du Parti Communiste de Cuba et celle, le lendemain dimanche à 11h30, toujours sur notre stand, de Gérardo Hernandez, un des 5 héros cubains. Cuba qui comme aimait le dire Georges Hage, notre regretté président d’honneur, est la deuxième patrie de tout homme de bien. Cuba qui a su résister. Cuba qui change pour être toujours plus elle-même. Cuba qui nous trouvera toujours à ses côtés. Cuba vis à vis de laquelle nous sommes redevables d’avoir affirmer à la face du monde que le socialisme, le patriotisme et l’internationalisme sont la jeunesse et l’avenir.

Pour nous, qui sommes  les camarades et les amis du Venezuela bolivarien et de Cuba socialiste, la présence qui nous honore profondément des deux ambassadeurs de ces pays aux côtés du PRCF concrétise la fraternité de combat qui nous lie hasta la victoria siempre !

IC : D’autres invités également sont prévus pour cette rencontre internationaliste ?

AM : Oui l’Ukraine ne pouvait être absente de cette rencontre. Nos amies Marianne Dunlop et Danielle Bleitrach qui viennent de publier un livre passionnant URSS vingt ans après (Delga) seront présentes.

Nous attendons encore des confirmations, en particulier de notre camarade représentant de l’héroïque Résistance palestinienne qui était d’ailleurs présent lors de notre Conférence Nationale

Nos camarades du part SADI du Mali seront à nos côtés. Cela est d’autant plus important que la situation crée par les interventions impérialistes dans le monde et particulièrement de l’impérialisme français au Mali est, chaque jour de façon plus évidente et tragique et que nous en voyons les conséquences. Que ce soit par le pillage impérialistes ou la guerre c’est bien l’action de l’impérialisme qui plonge les pays qui en sont victimes dans la misère et le chaos et qui poussent les populations qui le peuvent à fuir pour survivre.

L’Afrique est aussi le terrain de luttes internes entre les impérialistes pour savoir lequel volera le plus. Mais ils se LOGO-PRCF+INIréconcilient dans leur volonté de domination et d’exploitation du continent africain.La lutte difficile de nos camarades maliens nous trouvera toujours à ses côtés.

Par ailleurs, alors qu’il y a 50 ans, les communistes indonésiens étaient victimes d’un génocide, un génocide occulté et oublié en occident faisant plusieurs millions de morts et de victimes, point de départ de décennies de la dictature pro-américaine de Suharto, alors que les victimes de ces massacres ne sont toujours pas réellement reconnues, Ibarruri Sudharsono, fille du Président du PCI DN Aidit assasiné le 22 novembre 1965  représentant les association Réseau Indonésie et Solidarité Indonésie interviendra pour inviter à briser le mur du silence et participer aux actions de solidarité.

En fin des messages nous sont parvenus de partis communistes du monde entier que nous transmettrons à ceux, nombreux, j’espère, qui seront présents pour cette exercice concret d’internationalisme.