Exigeons l’arrêt immédiat des attaques meurtrières contre les communistes indiens!

Le PRCF, par la voix de sa commission internationale, s’associe totalement à cet appel des camarades grecs du KKE à la solidarité internationaliste contre la répression qui frappe nos camarades et avec eux l’ensemble des travailleurs en . Le capitalisme, système de la dictature de l’oligarchie capitaliste, partout se maintient par la violence et la répression, de plus en plus ouvertes et féroces à mesure que pour gonfler les profits des milliardaires il renforce l’exploitation des travailleurs. L’Europe n’est pas exempte de cette fascisation. À l’image de ce qui se passe en Pologne. Une pétition internationale a été lancée contre la répression des communistes polonais, que toute personne de bonne volonté soucieuse des libertés démocratiques devrait signer et faire signer.

Exigeons l’arrêt immédiat des attaques meurtrières contre les communistes indiens!

Le KKE condamne de la manière la plus décisive les attaques meurtrières contre les communistes, les supporteurs et les amis des Partis communistes, ainsi que les actes de vandalisme et les occupations des bureaux des PC, des entités du mouvement populaire dans les États de Tripura et du Bengale-Occidental, où les forces du parti gouvernemental BJP et des forces alliées, comme le Trinamool Congress du Bengale-Occidental, ont occupé des postes dans les gouvernements locaux.

La situation est extrêmement dangereuse, comme au dernier trimestre plus de 11 membres des PC ont perdu la vie, alors que des milliers militants ont été blessés dans les deux États et plusieurs milliers de propriétés (bureaux de partis, bureaux des entités, des maisons, des magasins) ont été détruits.

Dans ces conditions, les initiatives militantes prises par les communistes et les entités du mouvement ouvrier populaire de l’Inde sont particulièrement importantes, programmées pour le 24 juillet, pour les droits et les libertés démocratiques, contre la politique antipopulaire du gouvernement bourgeois, la répression et les attaques des forces réactionnaires et nationalistes.

Le KKE exprime sa solidarité internationaliste avec les communistes de l’Inde, le Parti communiste d’Inde (marxiste), le Parti communiste d’Inde et les travailleurs du pays et exige du gouvernement indien l’arrêt immédiat des attaques criminelles.

Athènes, 18/7/2018

Le Bureau de Presse du KKE (Parti Communiste de Grèce)