Embargo, souveraineté, multilatéralisme : l’ambassadeur de Cuba explique la situation. #vidéo

L’ambassadeur de en France explique dans un entretien diffusé par RT France comment son pays parvient, malgré l’embargo américain, à construire son propre modèle de développement. Le président cubain, Miguel Diaz Canel, réalise actuellement une tournée diplomatique en Europe, avec notamment une visite historique à Moscou le 29 octobre où il rencontre Vladimir Poutine;

Un entretien qui lui permet d’expliciter les acquis de la révolution cubaine tout en dénonçant l’embargo imposé par les Etats-Unis depuis 1962. Un embargo qui a freiné, selon lui, le développement de son pays. «C’est impossible de savoir tout ce qu’on aurait pu faire dans une situation normale d’échange avec le monde, y compris avec les Etats-Unis» s’il n’y avait pas eu cet embargo, regrette le diplomate.

Il détaille également la façon dont les Etats-Unis ont lancé une nouvelle offensive pour imposer leurs lois nationales au reste du monde. «En 2019, c’est impossible d’accepter l’application extraterritoriale de la loi d’un pays sur le reste du monde», dénonce Elio Rodriguez Perdomo faisant référence aux lois Torricelli (1992) et Helms-Burton (1996) qui comportent plusieurs volets et qui entendent imposer des sanctions aux pays ou aux entreprises qui commercent avec Cuba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.