Egypte: le peuple dit non !

EGYPTEDes centaines de milliers d’Égyptiens, une mer humaine, descendent en ce moment dans les rues des villes de tous le pays pour réclamer la démission de Mohamed , le Président issu des Frères musulmans, qui depuis son élection, instaure pas à pas une dictature islamiste sur le pays.

Soutenu par les États-Unis qui voient en lui un barrage contre les revendications sociales et démocratiques du , ce pouvoir d’extrême-droite religieuse fascisante, se heurte à la détermination d’un qui ne veut pas voir sa souveraineté bafouée par un nouveau “pharaon”.Saluons nos camarades du Parti communiste égyptien qui déclarait il y a peu:
Le Parti communiste égyptien réaffirme sa détermination à continuer la lutte parmi les pauvres, les ouvriers, les paysans et tous les travailleurs égyptiens, au cœur de la jeunesse révolutionnaire et dans les rangs des vrais révolutionnaires qui demandent à ce que continue la marche de la révolution jusqu’à satisfaction des revendications qui ont été à son origine (Liberté – Dignité – Justice sociale). Nous allons mettre toutes nos forces dans la révolution et avec les révolutionnaires.

Après la Turquie ou le Brésil, on constate avec l’Égypte que les peuples, au-delà des différentes situations particulières, n’acceptent pas les faux-semblants et réclament tous des conditions de vie descentes, des services publics, une vraie démocratie, un avenir pour leurs enfants.

C’est un encouragement formidable à la lutte des peuples, contre la résignation à l’ordre mondial impérialiste, contre le talon de fer du capitalisme.

Vive la lutte du peuple égyptien ! Vive la lutte des peuples !

Commission internationale du 1er juillet 2013