DITES NON A L’EXECUTION DE TERRY WILLIAMS!

Victime de maltraitances et de viols durant toute sa jeunesse, serait exécuté le 3 octobre 2012.

SIGNEZ LA POUR ARRÊTER LE BRAS DU BOURREAU !

Terry est né à Philadelphie en 1968, dans les quartiers pauvres. Dès son plus jeune âge il est battu régulièrement. Ses sœurs aussi. L’une d’entre elle sera ébouillantée pour avoir fait une bêtise. Elle n’avait que deux ans. Brûlée au 3e degré ! Quand Terry a eu dix ans, sa mère a épousé Ernest, un alcoolique violent. Ses trois frères et sœurs s’enfuirent pour échapper à Ernest, laissant Terry seul face à son bourreau. À partir de treize ans, Terry fut repéré par deux pervers de son quartier, Herbert Hamilton et Amos Norwood. Et il devint rapidement leur jouet sexuel. Pendant cinq ans. Terry sortait de chez lui pour se faire violer, et rentrait pour se faire battre.

À dix-sept ans, Terry prit un pistolet, se rendit dans la boutique tenue par Hamilton, lui demanda la caisse, et le tua. Quelques mois plus tard, il abattit son autre bourreau, Amos Norwood. Il avait dix-huit ans depuis trois mois. C’est à dire l’âge légal pour être condamné à mort. Ce qu’il fut promptement. C’était en 1986. Écrasé de honte, habitué à être battu dès qu’il se plaignait, Terry n’a jamais fait état des violences sexuelles à l’époque du procès. “Terry “, Terrance Williams de son vrai nom, a aujourd’hui quarante-quatre ans. Il a passé toute sa vie d’adulte en prison. Son exécution a été fixée au 3 octobre par le Gouverneur de Pennsylvanie.

D’anciens procureurs, des juges pour enfants, des chefs religieux, de nombreuses personnalités, tout comme la veuve d’Amos Norwood ont demandé que Terry ne soit pas exécuté … et cinq jurés de son procès en 1986 ont attesté sous serment que “s’ils avaient su tout cela, ils ne l’auraient pas condamné à mort”.

Dans l’urgence, nous vous invitons à signer la pétition (*) pour arrêter le bras du bourreau. Pour ce faire, cliquez sur ce lien :
http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/governor-tom-corbett-pa-board-of-pardons-district-attorney-seth-williams-grant-clemency-to-terrance-williams-survivor-of-child-sexual-abuse

LE , rassemblant une centaine d’organisations et de collectivités publiques françaises.
www.mumiabujamal.com

(*) Cette pétition est à l’adresse du Gouverneur Tom Corbett et du Procureur Seth Williams (celui-là même qui déclara fin 2011 être contraint, à son grand regret, de ne pouvoir s’opposer à la sortie de Mumia du couloir de la mort mais de jurer de tout faire pour qu’il reste en prison toute sa vie).

Liste de diffusion du Collectif unitaire national de soutien à Mumia Abu-Jamal
Gérer vos inscriptions et désinscriptions à la liste : http://secure.mrap.fr/Liste-de-diffussion-du-Collectif.html