De l’utilisation militaire cachée de la technologie 5G

On se souvient que la plus spectaculaire attaque commerciale de l’année écoulée des USA contre le Chine aura visé la société Huwei. Accusée d’attenter à la sécurité des Etats Unis, la société leader des télécoms et de la est en effet le principal innovateur et producteur dans le domaine de la technologie et des réseaux mobiles de téléphonie. On comprend mieux à la lecture d’une note de l’OTAN que la question de la n’est pas qu’une question commerciale. Et que les USA mènent en fait une véritable guerre et sa préparation.

De l’utilisation militaire cachée de la technologie 5G

par Manlio Dinucci
  Au Sommet de Londres les 29 pays de l’OTAN se sont engagés à “garantir la sécurité de nos communications, 5G incluse”. Pourquoi cette technologie de cinquième génération de la transmission mobile de données est-elle si importante pour l’OTAN ?
   Alors que les technologies précédentes étaient finalisées pour réaliser des smartphones toujours plus avancés, la 5G est conçue non seulement pour améliorer leurs prestations, mais principalement pour relier des systèmes digitaux qui ont besoin d’énormes quantités de données pour fonctionner de façon automatique. Les plus importantes applications de la 5G seront réalisées non pas dans le domaine civil mais dans le domaine militaire. 
  Les possibilités offertes par cette nouvelle technologie sont expliquées par le rapport Defense Applications of 5G Network Technology, publié par le Defense Science Board, un comité fédéral qui fournit du conseil scientifique au Pentagone : “L’émergente technologie 5G, commercialement disponible, offre au Département de la Défense l’opportunité de profiter à coûts mineurs des bénéfices de ce système pour ses propres exigences opérationnelles”. Autrement dit, le réseau commercial de la 5G, réalisé par des sociétés privées, sera utilisé par les forces armées étasuniennes avec une dépense beaucoup plus basse que celle qui serait nécessaire si le réseau était réalisé uniquement dans un but militaire. Les experts militaires prévoient que la 5G aura un rôle déterminant dans l’utilisation des armes hypersoniques : missiles, y compris armés de têtes nucléaires, qui voyagent à une vitesse supérieure à Mach 5 (5 fois la vitesse du son). Pour les guider sur des trajectoires variables, en changeant de cap en une fraction de seconde pour échapper aux missiles intercepteurs, il faut recueillir, élaborer et transmettre d’énormes quantités de données dans des temps très rapides. La même chose est nécessaire pour activer les défenses en cas d’attaque avec de telles armes : n’ayant pas de temps pour prendre une décision, l’unique possibilité est de se fier à des systèmes automatiques 5G.
    La nouvelle technologie aura un rôle clé aussi dans la battle network (réseau de bataille). Étant capable de relier en même temps dans une aire circonscrite des millions d’appareils émetteurs-récepteurs, elle permettra aux militaires -départements et individus- de transmettre les uns aux autres, pratiquement en temps réel, des cartes, photos et autres informations sur l’opération en cours.
 Extrêmement importante aussi sera la G5 pour les services secrets et les forces spéciales. Elle rendra possible des systèmes de contrôle et d’espionnage beaucoup plus efficaces que ceux d’aujourd’hui. Elle accroîtra la létalité des drones-tueurs et des robots de guerre, en leur donnant la capacité d’identifier, suivre et frapper des gens sur la base de la reconnaissance faciale et autres caractéristiques. Le réseau 5G, étant un instrument de guerre à haute technologie, deviendra automatiquement aussi la cible de cyberattaques et d’actions guerrières effectuées avec des armes de nouvelle génération.
     En plus des États-Unis, cette technologie est développée par la Chine et d’autres pays. Le contentieux international sur la 5G n’est donc pas seulement commercial. Les implications militaires de la 5G sont pratiquement complètement ignorées parce que même les critiques de cette technologie, y compris divers scientifiques, concentrent leur attention sur les effets nocifs pour la santé et l’environnement à cause de l’exposition à des champs électromagnétiques à basse fréquence. Engagement qui est de la plus grande importance, mais qui doit être uni à celui contre l’utilisation militaire de cette technologie, financé indirectement par les utilisateurs ordinaires. Une des plus grandes attractivités, qui favorisera la diffusion des smartphones 5G, sera celle de pouvoir participer, en payant un abonnement, à des war games d’un impressionnant réalisme en direct avec des joueurs du monde entier. De cette façon, sans s’en rendre compte, les joueurs financeront la préparation à la guerre, celle bien réelle. 
Édition de mardi 10 décembre 2019 de il manifesto https://ilmanifesto.it/luso-militare-nascosto-della-tecnologia-5g/


Commentaire de lecteur “De l’utilisation militaire cachée de la technologie 5G

  1. Assange
    30 décembre 2019 at 17:20

    Les USA, et l’Europe donc l’Otan après 35 ans d’ultralibéralisme, de privatisations des opérateurs publics de Témécoms, ont aujourd’hui plus de 10 ans de retard sur HUAWEI dans la 5G, à tel point que Trump sera obligé de faire apel à HUawei et donc à la Chine communiste pour déployer la 5G aux USA.
    J’imagine la conversation entre l’excellent Président XI dont le pays va surclasser définitivement les USA et ses satellites (Europe, Japon, etc…) et le médiocre ultralibéral Macron :
    XI : qu’avez-vous à vendre à la Chine communiste cher M Macron ?
    Macron : Des TGV mais je viens de vendre le producteur de TGV (Alstom) aux US suite à des menaces de sanctions financières….et je suis en train de casser la SNCF et la RATP sur ordre de l’UE, et du MEDEF, et j’ai poussé les salariés de la SNCF et de la RATP à une grève sans fin en voulant casser la retraite par répartition…donc…Heuheuheuheuheu…..
    XI : Donc pour les TGV c’est mort. Mais des TGV on peut vous en vendre, on en a produit 20 000 km en Chine et autant dans le monde, la SNCF Chinoise est en monopole public avec des dizaines de milliers de kilomètres de lignes et des millions de salariés à statut et avec au moins 3 salariés par train. ET on ne change surtout pas la date de départ en retraite des cheminots. Quoi d’autre mon cher M. Macron ?
    Macron : Il y a bien le nucléaire mais après avoir produit des dizaines de centrales nucléaires des années 60 aux années 70, nous n’arrivons plus à produire un réacteur de nouvel génération (EPR), là où vous Chine communiste y parvenez les doigts dans le nez et les verts nous obligent à fermer les centrales nucléaires en France alors qu’elle peuvent encore durer plus de 50 ans sans aucuns risques et je suis en train de démanteler EDF à la demande de l’UE…..Heuheuheuheuheu
    Xi : Donc pour le nucléaire c’est mort. Mais là aussi on peut vous en vendre, et l’EDF-GDF Chinois est en monopole public et emploi des millions de salariés à statut, et nous venons de démarrer 2 EPR en Chine grâce à EDF, là ou visiblement vous n’avez plus les ressources humaines pour terminer la construction de votre EPR avec la même techno suite justement à la casse d’EDF en France. Quoi d’autre cher M. Macron ?
    Macron : Il y a bien les Télécoms où nous étions N°1 mondial de la R&D il y a 25 ans mais depuis sur ordre de l’UE, moi et mes prédécesseurs nous avons cassé l’opérateur historique France Telecom et avons donné Alcatel à Nokia qui à son tour est en train de sombrer face à Huawei…. Heuheuheuheuheu….
    XI : Donc là aussi c’est mort. Mais Huawei, et Xiaomi peuvent vous vendre tout ce dont la France a besoin et l’un de nos 3 opérateurs télécoms publics géants comme China Mobile ou China Telecom, qui emploient plus de 1 million de salariés à statut, sur un seul réseau piloté par l’Etat communiste peuvent vous racheter FT renommer en l’agrume, d’origine Chinoise, Orange donc. Quoi d’autre cher M. Macron?
    Macron : Il y a bien les Airbus ? Alors là je suis sûr de moi !
    Xi : vous avez raison ! D’ailleurs une grande partie des Airbus sont maintenant produits en Chine communiste, ce qui nous a permis de créer notre propre industrie aéronautique grâce à une politique industrielle puissante, en sortant nos propres avions made in China ! Quoi d’autres cher M. Macron?
    Macron : Il y a bien le foie gras, les 400 fromages, le Champagne, le Cognac/Armagnac et les Grands vins de Bourgogne et du Bordelais, ainsi que les parfums et la haute couture, et notre pays est le N°1 en terme touristique.
    Xi : Là je suis d’accord et nous avons racheté de nombreux grands châteaux ainsi que Club Med comme des milliers d’hectares de terres en France, et des millions de touristes Chinois viennent en France.
    Macron : Il y a bien nos capacités à conseiller les gouvernements étrangers comme nous le faisons en Afrique ou ailleurs, en terme de privatisations, répressions policières (LBD, grenades de désencerclement, etc..), blocages des salaires, augmentation des inégalités en engraissant les milliardaires avec l’argent du reste de la population (99%), casse de la retraite par répartition pour passer à la retraite par capitalisation, etc. ….Là nous sommes les meilleurs au monde. Idem pour le conseil et les ventes d’armes en Afrique même si nous sommes en échec complet au Sahel.
    XI : Désolé mais nous sommes un régime communiste où le travail est la ressource centrale, et non le capital comme chez vous, et nous n’avons privatisé aucuns de nos services publics, télécoms, Energie, Transports, Postes, mêmes nos banques et nos assurances sont nationalisées. Quant à nos milliardaires ce sont des fantômes que le PC Chinois manipule comme des pantins, pour faire gloser l’occident. Quant aux retraites nous allons les augmenter comme nos salaires. Et notre système triomphe économiquement quand le vôtre vous enterre. Et nous n’approuvons pas vos violences policières qui si elles étaient appliquées à Hong-Kong ferait des milliers de morts. Enfin en Afrique nous n’envoyons aucuns militaires ni armes mais des ingénieurs, des ouvriers chinois ainsi que des prêt à taux bas pour investir massivement dans les infrastructures : Télécoms, routes, industrie, hôpitaux, etc., y compris en Europe de l’est d’ailleurs. Le Monde n’a pas besoin de guerre ou d’impérialisme ou de néocolonialisme mais de développement économique.
    Macron : donc tout va bien ! Et vive l’Europe qui nous a permis de développer la concurrence libre et non faussée et ainsi de casser et privatiser tous nos services publics en France…..et pourquoi ne faites-vous pas la même chose en Chine M. Xi ? Hong-Kong vous montre l’exemple….
    Xi : Je suis désolé M. Macron mais quand je vois le résultat catastrophique de votre politique ultralibérale hyperatlantiste que vous appliquez en France et en Europe en copiant stupidement Reagan et Thatcher depuis 35 ans, et quand je vois le succès de notre politique qu’appliquait De Gaulle, Pompidou et Giscard des années 60 et 70, je préfère maintenir notre politique industrielle forte pilotée à long terme par l’Etat communiste qui nous réussit à 1000%.
    Quant à Hong-Kong elle représentait 30 à 40% du PIB chinois il y a 30 ans et aujourd’hui c’est moins de 3%. On va les laisser mourir de leur propre mort les capitalistes mafieux de Hong-Kong.
    On transformera les lieux en musée/zoo de feu le capitalisme/colonialisme…..
    J’ai dit la même chose à M .Trump, qui m’a fait les mêmes propositions sans réel contenu, et qui en est resté bouche bée avec mes réponses. Désolé….cher M. Macron, la Chine communiste n’est pas une colonie de l’Europe, des USA, ou du Japon et décide elle-même de sa politique, et n’a pas l’esprit masochiste.
    Macron : Heuheuheuheuheu….mais que va devenir notre beau capitalisme ultralibéral hyperatlantiste ?
    Xi : Paix à son âme cher M. Macron.