Cuba : le moment propice pour éxiger plus fort la levée du blocus

cinco-heroes-candadoAllié à la souplesse tactique de ses dirigeants successifs, la détermination du peuple cubain à résister à l’impérialisme et aux menaces contre-révolutionnaire permet d’envisager l’immense succès que serait, pour tous les peuples en lutte, la levée du criminel blocus économique US qui frappe depuis 1962.

Déjà un nouveau climat idéologique semble perceptible au sujet de Cuba. Sans que, bien entendu, l’habituel radotage anticastriste ne cesse une seconde (et plus encore peut-être dans les médias proches de la fausse gauche que dans les médias de la droite classique !!!), on a pu voir récemment des reportages plus objectifs mettant en évidence les progrès de l’Ile en matière de restauration cuba n'est pas seulearchitecturale, de lutte contre les cyclones, de développement de la recherche biomédicale…

Aux Etats-Unis, le vent semble tourner aussi malgré les efforts de la maffia de Miami et des néoconservateurs états-uniens qui lui sont liés (G.W. Bush a dû sa « victoire » aux présidentielles aux manips électorales de l’Etat de Floride) : à plusieurs reprises, le New-York Times a appelé à la . En outre, et même si le plus gros reste à faire pour libérer les Quatre patriotes cubains embastillés aux Etats-Unis pour faits de lutte antiterroriste, le courageux René Gonzalez a été récemment libéré, et il a d’ailleurs fait l’honneur au de visiter son stand à la fête de l’Huma.

Bref, non seulement la campagne de avec Cuba porte ses fruits, mais certains milieux US se disent que l’embargo finit par coûter cher aux monopoles capitalistes états-uniens… et qu’il laisse la place el bloqueo es un crimenaux investisseurs des pays concurrents : désormais en effet, –tout en conservant l’entière propriété des grands moyens de production – l’Etat cubain favorise la création de « joint-ventures » sur son sol.

Tout cela n’appelle qu’une conclusion : pourquoi les amis de Cuba en France ne se concerteraient-ils pas pour relancer ensemble la campagne pour la libération des 3 et pour la levée du blocus ? Plus que jamais, défendons (-nous avec) Cuba socialiste !

 Commission internationale du PRCF

Léon Landini (Président du PRCF) et René Gonzalez (un des Cinq de Miami)

René Gonzalez sur le stand du PRCF

HISTORIQUE ! RENE GONZALEZ, le patriote cubain récemment sorti des geôles de l’Empire, photographié sous le drapeau cubain à la rencontre des Assises du communisme (stand du PRCF sur la Fête de l’Huma) entouré des responsables de Rouge vifs Midi, du RCC, du PRCF, du Cercle d’Alsace et de FVR le PCF. La Polex et le réseau Faire vivre et développer le PCF assistaient aussi à la rencontre des Assises. René a appelé les communistes et les progressistes à se coordonner pour libérer les patriotes cubains encore incarcérés aux Etats-Unis.

Cuba : le New York Times persiste et signe sur la levée de l’embargo

embargo_caricatureSource : france24.com / posté par M P
« C’est un cri du cœur et de raison qu’adresse le “New York Times” à Washington, dans un éditorial publié dimanche. Le quotidien américain appelle à “en finir avec l’embargo qui pèse sur Cuba” depuis plus d’un demi-siècle.
L’embargo américain aurait causé à l’économie de l’île des pertes estimées à plus de 116 milliards de dollars, selon le gouvernement cubain.
Le “New York Times” n’en est pas à son premier éditorial en faveur de la levée de l’embargo,
Selon une enquête aux Etats Unis, une majorité (56 %) serait favorable à une normalisation des relations avec l’île.
Voir :
http://www.france24.com/fr/20141012-cuba–fin-embargo-obama-etats-unis-editorial-new-york-times-castro-fidel-raul/

Le blocus n’a aucune raison d’être

Le 28 octobre prochain aura lieu le débat de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies sur le blocus économique, commercial et financier exercé par les États-Unis contre Cuba.

Commentaire de lecteur “Cuba : le moment propice pour éxiger plus fort la levée du blocus