Assassinat d’un ministre Palestinien : Rien n’arrête l’arrogance et la dérive meurtrière du gouvernement israélien

ASSASSINAT D’UN MINISTRE PALESTINIEN

De militants PRCF dans une manifestation de solidarité avec le peuple palestinien

De militants dans une manifestation de solidarité avec le peuple palestinien

Rien n’arrête l’arrogance et la dérive meurtrière du gouvernement israélien.

Pendant une manifestation pacifique la soldatesque israélienne à agressé et brutalisé à coups de crosses et de casques Ziad Abou Eïn, ministre chargé de la question des colonies.

Que le ministre palestinien soit mort directement des coups portés par les armées d’occupation ou d’une crise cardiaque conséquence de ce lynchage, la responsabilité des troupes d’occupation et du gouvernement fascisant de Netanyahou est totale et sans excuse.

Ce meurtre raciste -la droite et l’extrême-droite israéliennes hurlent mort aux Arabes depuis des décennies ! – doit non seulement être condamné par le gouvernement français mais celui-ci doit prendre des mesures de rétorsions et donc des sanctions à l’égard d’ qui viole les décisions de l’ONU et assassine désormais les membres de l’Exécutif palestinien.