Arrestation de notre camarade Michał en Pologne eurofasciste

Michał Nowicki est un camarade polonais qui anime le site Odrodzenie komunizmu, basé en France (cf. interviews de nos camarades Annie Lacroix-Riz, Bruno Drewski, Aymeric Monville), mais malgré tout dans le collimateur des autorités polonaises qui prétendent désormais faire la dans toute l’Europe.

Étant en vacances dans son pays, il vient d’être arrêté par les services de sécurité de l’État polonais ABW (souvent tourné en dérision sous l’appellation « ABWehr ») lors de son jogging matinal. Son épouse qui l’attendait à son retour n’a pas été prévenue, en revanche des messieurs à la triste mine se sont rendus chez sa mère, par ailleurs députée de gauche libérale, pour la prévenir que son fils se trouvait en Pologne à la fameuse prison de la Rakowiecka où il doit être interrogé.

Je vous tiendrai informé de la suite mais c’est la poursuite des répressions répétitives organisées depuis l’arrivée au pouvoir de l’actuel gouvernement polonais et qui visent les personnes accusées de sympathies pro-russes, pro-chinoises, pro-iraniennes ou pro-communistes alors que les activités violentes des groupes d’extrême droite bénéficient de la tolérance des autorités malgré leur caractère illégal.

En ce moment en Pologne, il y a un autre militant de gauche anti-impérialiste arrêté depuis plusieurs semaines, Janusz Niedźwiecki, sous l’accusation de propagation d’idées pro-russes.

Un autre militant et ancien député, Mateusz Piskorski, est toujours sous le coup d’une enquête qui l’empêche dans les faits de retrouver du travail et de voyager à l’étranger, après avoir passé près de trois ans en prison de façon tout à fait illégale selon le bureau des Nations Unies pour les arrestations abusives.

De son côté, le Parti communiste de Pologne est toujours l’objet d’un procès en délégalisation qui dure depuis plusieurs années et l’empêche de mener une activité normale. 

Le PRCF exige sa libération immédiate et l’arrêt des persécutions euro-fascistes contre l’ensemble des militants communistes polonais.

Aymeric Monville pour la Commission Internationale du PRCF &Georges Gastaud, fils de Résistant gaulliste décoré par la Pologne socialiste