Info luttes – Faisons barrage à la fascisation en marche ! n° 19 – mai 2019


Macron et son gouvernement appliquent les directives européennes de régression sociale pour faire passer ses contre-réformes : démantèlement du Code du travail, suppression de l’ISF, augmentation de la CSG, coup d’arrêt au système de retraites par répartition, casse des statuts, contre-réforme du lycée etc. Ils utilisent une répression sauvage contre des manifestants pacifiques porteurs de Gilets jaunes et rouges qui ont le tort de remettre en cause cette politique tournée uniquement vers les ultra-riches, l’Union européenne et la concurrence libre et non faussée qui cassent nos services publics et nos emplois, détruisent toutes les richesses de la France.  

Le PRCF et sa commission luttes appellent tous les syndicalistes de classe, tous les Gilets jaunes et tous les citoyens épris de liberté à se lever pour faire barrage à la fascisation en marche dans notre pays et à l’autoritarisme de Macron.

Exigeons le retrait des contre-réformes présentes et prochaines ! 

Partout où nous en avons l’occasion, exigeons l’abstention citoyenne aux élections européennes car les travailleurs et la jeunesse de ce pays ne peuvent prétendre défendre leurs droits dans une Europe d’austérité dans laquelle son Président Jean-Claude JUNKER affirmait : « Il ne peut y avoir de choix démocratique en dehors des traités européens »Ensemble, exigeons les 4 sorties : de l’euro, de l’Europe, de l’Otan et du capitalisme !

Jo Hernandez pour la commission luttes du PRCF

Les grèves à venir :

– Sept syndicats (CFE-CGC, CFTC, CGT, FA-FP, FSU, Solidaires et Unsa) appellent les agents de la Fonction Publique (fonctionnaires) à se mettre en grève au niveau national le jeudi 9 mai 2019.
Mise à jour : les organisations syndicales CFDT et FO rejoignent le mouvement. La grève sera unitaire. Ils dénoncent le projet de réforme de la fonction publique et ses conséquences sur les conditions de travail.

 D’après le journal La Tribune, le SNPL (Syndicat National des Pilotes de Ligne) a déposé un préavis de grève national pour les pilotes des compagnies aériennes françaises. Elle aura lieu du mardi 14 mai au dimanche 19 mai 2019. Le mouvement concerne la représentativité des pilotes au sein d’une branche du transport aérien.

Revue de presse :

Des luttes gagnantes :

A – Victoire contre les discriminations pour la secrétaire générale CGT de la préfecture (77)

Source : CGT 1/05/2019

Après des mois d’acharnement de son administration envers Sylvie, secrétaire générale du syndicat CGT préfecture de Seine-et-Marne, la camarade était finalement convoquée en CAP disciplinaire le 18 avril

Le dossier disciplinaire était pourtant bien vide: on lui reprochait des absences injustifiées, notamment dans le cadre de l’exercice d’une activité syndicale; un comportement inapproprié avec ses collègues et sa hiérarchie générant des troubles relationnels au sein du service, le refus d’exécuter des instructions. 

Le rapport et les différents documents étaient totalement à charge, et révélateur de pratiques discriminatoires liées au handicap et à l’appartenance syndicale CGT. 

Lors de la CAP disciplinaire, l’ensemble des représentants syndicaux et l’administration ont voté pour une absence de sanction.

Les membres de la CAP ont bien compris que Sylvie avait été la victime d’une gestion RH déplorable de l’administration locale 

Ce vote est très rare, la CAP a parfaitement joué son rôle de défense des agents.

La camarade est sortie radieuse et lavée de toutes les saletés dites à tort sur elle.

Sylvie, les camarades du syndicat CGT préfecture 77, l’UD CGT 77, la CGT USPATMI, l’UFSE-CGT ont tenu à remercier l’ensemble des camarades qui sont venus la soutenir jeudi 18 avril devant le Ministère de l’Intérieur

B – Coved (37) la cour d’appel confirme les condamnations prononcées en première instance 

Source : CGT – 7/05/2019

§  1697,30 € au titre de l’indemnité de salissure pour la période de mars 2006 à août 2011,

§  500 € à titre de dommages-intérêts au titre de l’avertissement prononcé le 4 août 2009 jugé injustifié,

§  4000 € à titre de dommages-intérêts pour discrimination syndicale ;

§  1000 € au titre de l’article 700 du Code de procédure civile.

La cour confirme  bien que notre camarade a été victime de discrimination syndicale.

Elle infirme le jugement qui l’avait par ailleurs débouté de la demande de reconnaissance de harcèlement moral.

La cour d’appel considère le bienfondé de la dénonciation de harcèlement moral et condamne en conséquence la société COVED  à régler les sommes supplémentaires de :

§  6000 € à titre de dommages et intérêts pour harcèlement moral,

§  1500 € au titre de l’article 700 au titre des frais irrépétibles d’appel.

Des grèves et manifestations :

1 – A l’appel des syndicats CGT, FO et UNSA, les agents de la ville de Niort, ainsi que ceux de l’agglomération CAN et du CCAS Ce sont mis en grève reconductible  le mardi 30 avril 2019. Ils demandent des hausses de salaires.

2 – Les douaniers de Calais et Dunkerque organisent une “grève du zèle”, avec des contrôles plus minutieux qu’à l’accoutumée, depuis le lundi 4 mars 2019. Plusieurs syndicats ont déposé un préavis de grève au niveau national pour les douaniers, s’étalant du vendredi 8 mars au lundi 1er avril 2019, en laissant le choix des modes d’actions aux agents sur le terrain. Malgré la fin de ce préavis, des “grèves du zèle” continuent un peu partout en France. Ils demandent des moyens supplémentaires, en particulier face à la mise en place du Brexit.

3 – Depuis le lundi 26 mars 2018, le syndicat SUD PTT 92 appelle l’ensemble des agents de La Poste du département des Hauts-de-Seine à faire une grève reconductible . Ils dénoncent le licenciement d’un salarié.

4 – Alors que les services des urgences de plusieurs hôpitaux à Paris et en province sont en grève, le syndicat CGT a déposé en Avril un préavis national et reconductible pour les services des urgences et les SAMU. Les agents dénoncent le manque de moyens et de personnel.

5 – Barrage de Serre Ponçon : rassemblement contre la privatisation !

SOURCE : Reporterre le Quotidien de l’écologie – 8 mai 2019

C’est la Commission européenne, Bruxelles qui au nom de l’ouverture à la concurrence exigent la privatisation des barrages hyroélectriques … avec l’approbation du gouvernement Macron.

preuve du caractère structurellement nuisible, anti biens communs, anti services publics de cette UE irréformable, au service exclusif de l’oligarchie et de ses intérêts. A leur tour parallèlement aux actions syndicales ce sont les gilets jaunes qui se collent aujourd’hui à la défense de ce bien public :

Une action est prévue le 8 mai au pont de Savines (05) contre la privatisation du barrage de Serre Ponçon par le collectif initié par les Gilets jaunes d’Embrun. 11h : Après une déclaration/chanson/ode à la statue de la fée électrique, une banderole de 100m x 3m sera déployée le long de la rambarde du pont côté ouest-barrage : « Quand tout sera privé, on sera privé de tout ».

Barrage filtrant type chantier (feu rouge/vert) à chaque extrémité du pont.chanson, éventuels clowns avec sketchs péage pour les automobilistes, etc. 13h pique-nique au muséoscope-belvédère du barrage à 25 km

2 Commentaires de lecteur “Info luttes – Faisons barrage à la fascisation en marche ! n° 19 – mai 2019

  1. SNOWDEN
    9 mai 2019 at 19:46

    Le site “Faire Vivre le PCF” n’aime pas que l’on dise la vérité sur la ligne blairiste et droitière la CGT et du PCF (Hélas).