” Ici on noie les Algériens” … Pour ne pas oublier le 17 octobre 1961 !

Le , alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans Paris pour dénoncer le couvre-feu discriminatoire imposé aux Algériens et, par extension, à tous les Maghrébins. Lors de cette manifestation (environ 30 000 personnes), des centaines d’Algériens sont noyés dans la Seine ou massacrés par la police française. C’est un devoir de justice de ne pas l’oublier !

Voici quelques-uns des évènements organisés pour rappeler ce massacre d’Etat !

MALAKOFF (92) 17 octobre 2019  20 h, Cinéma Marcel Pagnol 
Projection/débat avec Nils Andersson et Jean-Pierre Renaudat sur le film de Yasmina ADI “ICI on noie les Algériens”.

 Rassemblement à PARIS
17 octobre 1961 – 17 octobre 2019  18 h PONT SAINT MICHEL  PARIS
            58 ème Anniversaire – Vérité et Justice


Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre-feu discriminatoire qui leur avait été imposé par le gouvernement de l’époque dont le Premier ministre, Michel Debré, était hostile à l’indépendance de l’Algérie, et le Préfet de Police Maurice Papon sous ses ordres. Ils défendaient leur droit à l’égalité, leur droit à l’indépendance et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Ce jour-là, et les jours qui suivirent, des milliers de ces manifestants furent arrêtés, emprisonnés, torturés – notamment par la “force de police auxiliaire” ou, pour nombre d’entre eux, refoulés en Algérie. Des centaines perdirent la vie, victimes d’une violence et d’une brutalité extrêmes des forces de police.

58 ans après, la Vérité est partiellement en marche. Cependant, la France n’a toujours pas reconnu sa responsabilité dans les guerres coloniales qu’elle a menées, – en particulier la Guerre d’Algérie – non plus que dans le cortège de drames et d’horreurs qu’elles ont entraînés, comme ce crime d’Etat que constitue le 17 octobre 1961. Le 17 octobre 2012, le Président de la République (François Hollande) avait certes fait un premier pas important, en déclarant : « Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits. Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes. » Mais le terme de crime n’est pas repris, et la responsabilité, sous entendue, n’est pas clairement définie. Nous demandons une parole claire aux autorités de la République, au moment où certains osent encore aujourd’hui continuer à parler des « bienfaits de la colonisation », à célébrer le putsch des généraux à Alger contre la République, à « honorer » les criminels de l’OAS.  lire la suite

BAGNEUX (92) Commémoration du 58ème anniversaire de la manifestation d’Algériens du 17 octobre 1961 
Inauguration de la rue du 17 octobre 1961

IVRY-SUR-SEINE (94) Projection débat « Les balles du 14 juillet 1953 »  IVRY à 20h
Documentaire de Daniel Kupferstein – 2014 – 85 min
Projection-débat en présence du réalisateur  Entrée libre.
Médiathèque d’Ivry-sur-Seine Auditorium Antonin Artaud  152, avenue Danielle Casanova

Mairie de VILLETANEUSE (93) Autour du massacre du 17 octobre 1961 –  Jeudi 17 octobre, 18h00 et 19h00, film et débat avec Alain RUSCIO, salle tremplin Jacques Duclos.

NIMES (30)
L’Association d’Amitié franco-algérienne invite à participer à l’hommage qui sera rendu le 17 octobre 2019 à 18h30 devant le Palais de Justice, 1Avenue de la Libération, aux victimes algériennes du massacre d’Etat perpétré à Paris et en île de France contre des manifestants pacifiques, protestant contre le couvre-feu imposé par l’Etat français aux nord-africains, le 17 octobre 1961 !

Commentaire de lecteur “” Ici on noie les Algériens” … Pour ne pas oublier le 17 octobre 1961 !