Forte mobilisation contre les ordonnances, l’état policiers Ni #Trum Ni #Macron

C’est plusieurs milliers de personnes qui, malgré les barrages policiers, ont répondu à l’appel du #FrontSocial pour manifester aux slogans de Ni Trump, Ni Macron contre la guerre social menée contre les peuples.

Guerre sociale avec les ordonnances  Macron qui s’attaque au code du travail, aux salaires et aux droits des travailleurs pour renforcer l’exploitation capitaliste.

Guerre sociale avec les augmentations massives de taxes (CSG) visant les retraités et les fonctionnaires en premier lieu. Guerre sociale avec l’annonce par Macron qu’il compte dès l’hiver et le printemps s’en prendre à l’indemnisation des chômeurs et aux retraites.Guerre sociale avec l’état d’urgence permanent restreignant les libertés publiques pour mieux réprimer et toujours plus violemment le mouvement social et l’opposition politique au régime

Une guerre sociale qui est le résultat direct de l’application du programme de gouvernement imposé par l’UE et dicté par le MEDEF. Et guerre tout court avec les interventions militaires de Paris et Washington dans des guerres néocolonialiste, de la Syrie au Mali en passant par la Lybie. Avec les menaces graves contre la paix mondiale avec la course aux armements et aux provocations engagé par l’OTAN, l’Axe Euro Atlantique aux frontières russes, coréennes et chinoises.

Oui l’heure est à la résistance, tous ensemble et en même temps, dans la rue, dans nos entreprises et nos services publics. #frontsocial !

La du #frontsocial à #Paris en #vidéo

Le #frontsocial reçoit un large écho sur les réseaux sociaux

La répression massive d’un état policier contre le mouvement social : la dictature du Capital ne se cache plus

#Frontsocial partout en France :
A Bordeaux


A Bordeaux