Faisons revivre les principes du Conseil National de la Résistance !

INVITATION:

réunion unitaire ouverte de l’Arc Républicain de progrès, le samedi 28 mai à partir de 14h.30 heures, 5 Rue de Robinson à Bagneux (RER Bagneux)

Aujourd’hui, la France républicaine est menacée de mort,

Comme elle l’était en 1940. Même si notre pays n’est pas occupé militairement, l’oligarchie financière mondialisée qui dirige la France pour le compte du MEDEF et de l’Union européenne abolit la Nation, dissout la République et liquide les droits des travailleurs.

Inféodé aux puissances d’argent, le régime vassalisé de Nicolas Sarkozy:

* Casse l’indépendance nationale et la souveraineté populaire, par l’adoption du Traité de Lisbonne, copie de la constitution européenne, en violation du NON populaire du 29 mai 2005, et par la subordination de l’armée et de la diplomatie françaises à l’OTAN ;

* Casse le modèle social français hérité du Front populaire, du gouvernement de la Libération et du Programme du Conseil National de la Résistance ;

* il maltraite la République, par la destruction de l’industrie française, la précarisation massive de la jeunesse, la substitution des « Métropoles » et de l’Europe fédérale des régions aux communes, aux départements et à l’Etat-Nation, le recul planifié de la langue française au profit du tout anglais…

Le système porte une responsabilité écrasante dans cette mort programmée de notre pays. Pourtant, les « opposants » à Sarkozy ne le contestent que sur la forme. Sur le fond, ils partagent l’objectif de désintégrer la France dans l’Europe supranationale et dans le mondialisme capitaliste. Ensemble, ils ont soutenu Maastricht, la Constitution européenne et le Traité de Lisbonne … C’est pourquoi l’Arc Républicain de Progrès (ARP), appelle les citoyens à construire eux mêmes une alternative républicaine, patriotique et progressiste.

Résister au quotidien, c’est avant tout:

* rejeter les contre-réformes antisociales commanditées par l’UE et par Sarko-MEDEF (retraites, sécu, services publics, indemnisation du chômage…) ;

* Exiger le retrait de la France de la zone euro: la monnaie unique n’a provoqué que hausse des prix, austérité, recul de nos exportations, casse des acquis sociaux et des services publics, étouffement de notre indépendance économique ;

* Agir pour que de la France sorte de l’Union européenne: celle-ci n’apporte en effet que des régressions à notre pays. S’émanciper de cette Europe n’isolera pas notre pays, les peuples libérés et les nations souveraines tisseront de nouveaux traités internationaux fondés sur la coopération entre États. Il faut en finir avec le désastreux « libre-échange » organisé par l’OMC, avec la « concurrence libre et non faussée » ;

* Agir pour le « produire en France » et la réindustrialisation de notre pays: sans production, un pays perd son savoir-faire, s’endette et meurt ;

* Sortir la France de l’OTAN, cette machine de guerre occidentaliste contre les peuples du Sud, en finir avec les comportements néo-colonialistes, établir de véritables rapports d’égalité et de coopération avec les peuples du pourtour méditerranéen et de l’Afrique subsaharienne en excluant toute ingérence dans leurs affaires intérieures ;

* Se rassembler sur les principes du Programme du Conseil National de la Résistance: indépendance nationale, progrès social et place centrale du monde du travail, démocratie, laïcité, coopération avec tous les pays, antiracisme et patriotisme républicain.

Le peuple de France ne sera jamais un peuple d’esclaves !

En mai 2005, notre peuple s’est montré le digne héritier de la Révolution française et de la Résistance en disant NON à la dissolution de la France dans l’Empire européen. En 2010, les jeunes et les travailleurs se sont insurgés contre la casse de la retraite et le recul de civilisation qu’implique cette contre-réforme. En actualisant les principes du CNR, nous pourrons par notre union reconstruire la France républicaine sur des bases de progrès et de liberté, l’associer aux autres peuples en sortant du broyeur de l’euro-mondialisation capitaliste pour construire de nouveaux traités internationaux respectueux de la souveraineté des peuples.

* Arc Républicain de Progrès: Comité Valmy (info@comite-valmy.org),
* Pôle de Renaissance Communiste en France (prcf@orange.fr),
* Résistance et Renouveau Gaulliste, (pgblache@wanadoo.fr),
* Comité Républicain des Gaullistes de Gauche,
* Rassemblement des citoyens pour la République(www.r-c-r.org),
* Clubs « Penser la France » (penserlafrance@yahoo.fr),
* membre associé : Front Syndical de Classe : (frontsyndical.classe@laposte.net)