Les électeurs russes sont appelés aux urnes et ils pourraient bien décider de voter massivement pour le parti communiste. Les sondages donnent en effet des prévisions très encourageantes pour les candidats du KPRF. Le parti communiste est la principale – et de très loin – force d’opposition au pouvoir en place et au président Poutine. On remarquera que les partis ultra libéraux soutenus par l’Axe Union Européenne Etats-Unis ne font toujours pas recette auprès des russes.

Ce 17 septembre, d’après la commission électorale, 9% des électeurs avait déjà voté durant le premier jours qui débute les opérations de vote qui vont se conclure 19 septembre. Les élections générales comprennent outre les élections à la Douma, celles de neuf présidents de région et 39 parlement régionaux.

20% pour le KPRF ?

Les sondages sont très encourageants pour le parti communiste qui s’installe toujours plus comme la principale force d’opposition à Russie Unie le partie de droite du président Poutine.

D‘après le sondate VTsIOM réalisé le 9 septembre, le KPRF pourrait obtenir entre 18 et 22% des voix contre41 à 44% pour Russie Unie. Le parti libéral LPRD, 3e, ne receuillerait que 10 à 13% des suffrages

Le sondage INSOMAR réalisé le 8 septembre donnait les résultats suivants :

45,1% pour russie unie, 18,6% pour le parti communiste (KPRF) et 12% pour le parti libéral LPRD. La participation était estimés à 57%

Le sondage TSIPKR donnait le KPRF à 20% au coude à coude avec Russie Unie (23%)

L’enquête NMCPSM réalisé entre le 30 aout et le 5 septembre du 85 000 répondant donnait le KPRF à 19% contre 34% à Russie Unie

Enfin le sondage CIPKR réalisé du 6 au 9 septembre accorde 25% au KPRF contre 29% à Russie Unie

Aux citoyens de Russie ! Appel du Comité central du Parti communiste

Appel du Comité central du Parti communiste. 14 septembre 2021

Journal de la Pravda. Gennady Zyuganov, président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie.

Nous faisons appel à vous à un moment troublant et extrêmement difficile. Une guerre hybride est actuellement menée contre la Russie. Aujourd’hui plus que jamais, l’unité de la société et l’unité d’action pour la défense de notre patrie de toutes les forces patriotiques de gauche, dirigées par le Parti communiste de la Fédération de Russie, sont requises.

Les élections à la Douma d’Etat détermineront l’avenir de chacun de nous et le sort du pays. C’est à vous de décider quel chemin empruntera la Russie. À notre avis, la situation nécessite des mesures urgentes. L’économie est en crise. Les prix et les tarifs des logements et des services communaux augmentent de manière incontrôlable. Les revenus des citoyens sont en baisse pour la huitième année consécutive. La division dans la société s’accroît chaque jour. Il y a de plus en plus de familles nécessiteuses dans le pays. Une éducation de qualité et des réalisations culturelles leur sont de moins en moins accessibles. Le montant des dettes des citoyens envers les banques et les escrocs financiers a atteint un montant monstrueux. Il a dépassé le budget du pays de près d’une fois et demie.

La réforme des retraites, lancée avec le soutien de Russie unie, a frappé tout le monde d’un revers de main. Les personnes âgées sont contraintes de travailler malgré des problèmes de santé. Il est de plus en plus difficile pour les jeunes de trouver un emploi.

Sous prétexte de lutter contre le coronavirus, les autorités réduisent la gratuité des soins. Dans le même temps, des restrictions aux droits et libertés des citoyens sont introduites. En entravant la tenue des réunions avec les électeurs, les autorités ne compensent pas cela en multipliant les retransmissions télévisées préélectorales et les débats à part entière. Les responsables à tous les niveaux ne préparent pas tant l’hiver qu’ils arrachent les résultats des élections. Des pressions s’organisent sur les enseignants, médecins et autres agents de l’Etat pour les forcer à voter pour tout le parti agaçant.

Cela ne peut pas continuer comme ça – cela ne devrait pas et est simplement destructeur ! La demande de changement devient de plus en plus aiguë. Le mûr est mûr pour un juste mécontentement à l’égard de la politique à long terme conduisant à l’appauvrissement de la population et à l’étranglement de l’économie, ce qui signifie la destruction du pays.

La Russie est arrivée à une bifurcation historique : soit les changements cardinaux imminents dans l’intérêt de la majorité, soit une explosion sociale et un troupeau de vautours sur le pays, prêts à le déchirer selon les recettes du « Maïdan ». Seule une victoire convaincante des forces patriotiques de gauche aidera la Russie à sortir démocratiquement de l’impasse et à attraper le vent arrière de son mouvement en avant précipité. Seul le pouvoir du peuple permettra de sentir l’approche d’un avenir digne d’un grand pays.

Notre programme « Dix étapes vers le pouvoir du peuple » n’est pas seulement un document de parti. C’est un plan d’action pour le bien de la population. La majorité populaire dans la nouvelle Douma d’Etat sera une grande victoire commune pour tous les travailleurs. Nous formerons un gouvernement de confiance du peuple. Il lancera la lutte contre la pauvreté. Va rapidement freiner la hausse des prix des aliments et des médicaments. Il arrêtera la baisse des revenus des citoyens. Augmentera le salaire minimum à 25 mille roubles. Élimine le chômage croissant. Va abolir la servitude du crédit des citoyens. Donnera à l’économie des prêts gouvernementaux abordables. Soutiendra activement le secteur réel de l’économie, les petites et moyennes entreprises. Restituera les prestations aux retraités, aux étudiants, aux personnes handicapées, aux familles avec enfants, à tous les travailleurs. Soutiendra les « enfants de la guerre ».

Dans ces élections, ce n’est pas la question de la simple représentation des partis au parlement qui est tranchée. C’est une question sur l’avenir de notre pays. Le Parti communiste de la Fédération de Russie est déterminé à mettre en œuvre son programme de transformation. Chaque jour, nous lui donnons vie, apportant la parole de vérité, soutenant les entreprises populaires et collectives, proposant des projets de loi pour protéger les intérêts de la majorité populaire.

D’année en année, le Parti communiste de la Fédération de Russie surmonte obstinément la résistance de ceux dont la politique conduit la Russie dans une impasse historique. Nos candidats ne sont pas autorisés à participer aux campagnes électorales. L’année dernière, cinq de nos camarades n’ont pas été admis d’un seul coup aux élections des gouverneurs. Maintenant, nous luttons pour la loi constitutionnelle de P.N. Grudinin pour être élu à la Douma d’Etat. La machine de l’arbitraire bureaucratique et judiciaire en empêche un dirigeant talentueux, qui a recueilli les voix de près de neuf millions de citoyens aux élections présidentielles en Russie.

La pratique de fabrication de fausses affaires pénales et administratives se développe. C’est exactement ce qui s’est passé avec A.S. Levchenko, I.I. Kazankov, E.I. Bessonov et nos autres camarades. Ils essaient d’intimider les militants du Parti communiste de la Fédération de Russie, les attaquent, les détiennent lors d’actions de protestation. Nos agitateurs sont empêchés de distribuer des journaux et des tracts, avec des menaces de perte d’emploi et de harcèlement policier. Mais nous poursuivons avec confiance la lutte pour atteindre nos objectifs politiques.

Nous sommes bien conscients de notre responsabilité envers le peuple. Un seul parti – le Parti communiste de la Fédération de Russie – mène une lutte décisive pour la démocratie, pour la justice sociale, pour une vie meilleure pour des dizaines de millions de travailleurs en Russie. Notre parti lutte contre la politique d’anarchie, de pauvreté et de misère, pour le respect de l’ouvrier, contre l’arbitraire bureaucratique et policier.

Il est temps de changer votre vie pour le mieux ! La victoire du Parti communiste de la Fédération de Russie ouvrira une nouvelle page de l’histoire de la Russie. Rejoignez les rangs du Parti communiste ! Devenez observateur électoral ! N’hésitez pas à venir au bureau de vote ! Le vote de chaque électeur est particulièrement important aujourd’hui. Conduisons les falsificateurs dans un coin – par notre adhésion aux principes, par notre participation aux élections, par notre vote uniquement le 19 septembre.

Camarade!

Citoyen!

Compatriote!

Votre voix peut changer beaucoup de choses !

Votez pour la fête du peuple !

Soutenez le Parti communiste !