La Commission européenne nous fait manger des pesticides interdits !

: et maintenant, l’UE nous empoisonne !

L’UE a renouvelé pour 5 ans de la licence de l’herbicide déclaré cancérigène par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). L’ingrédient actif du Roundup, le produit vedette du groupe américain , qui fournissait à l’ armée des États-Unis l’Agent orange pendant la guerre du Vietnam, a obtenu lundi 27 novembre le droit d’empoisonner les agriculteurs et les écosystèmes pour cinq ans.

Selon des sondages faits dans toute l’ Europe, 80 % des personnes interrogées exprimaient le souhait que le glyphosate soit interdit, mais bien entendu la “grande démocratie” qu’est lUE préfère les intérêts des grands groupes de l’industrie chimique à la vie de ses habitants. Gouvernement allemand en tête. Mais il est vrai que MONSANTO est en cours de fusion avec le groupe chimique allemand BAYER. Ce géant de la chimie est bien connu aussi puisque, pendant la Seconde guerre mondiale, BAYER se livre au trafic d’êtres humains en achetant des déportés du camp d’Auschwitz pour servir de cobayes dans le cadre d’expérimentations à prétention médicale et de caractère confidentiel.

Soulignons aussi le positionnement de la FNSEA qui a protesté et annoncé des manifs contre la déclaration du gouvernement français visant à réduire, en France, les délais de 5 à 3 ans !…ce qui ne change pas grand chose puisque les consommateurs français avaleront le poison par les produits faits en Allemagne ou ailleurs. En clair l’UE fait passer les lobbys de l’industrie chimique devant la santé des agriculteurs, des consommateurs et de l’environnement. Bref les intérêts capitalistes avant la santé et la vie des peuples.

Pour nous, communistes, rien de surprenant, puisque l’UE a été faite pour cela : servir le grand capital. Mais il est vrai que le cynisme et l’arrogance d’une telle décision révèle l’ampleur de la réaction triomphante de l’ UE.

Elle illustre de façon saisissante la dimension exterministe du capitalisme.

Plus que jamais le choix défini par Rosa Luxembourg “Socialisme ou barbarie” est à l’ordre du jour.

La Commission européenne nous fait manger des interdits

Sur le plan de la santé publique, de la sécurité des aliments et de la protection de l’environnement, la Commission Européenne aura une nouvelle fois démontré combien l’Union Européenne est un danger total pour les populations et la nature.

Construite par et pour défendre les intérêts des multinationales, l’UE c’est la négation des principes élémentaires de précaution et de protection de la santé.

Son seul but ? Le profit de l’oligarchie capitaliste. À tout prix !

_________________________

Sur le thème du capitalisme exterministe, lire la contribution de Georges GASTAUD lors du Colloque de SERPA au Portugal, le 25 septembre 2004, publiée sur ODiario.info.

14 ans après, son analyse est toujours d’actualité !

Capitalisme exterministe ou renaissance communiste?

https://www.odiario.info/capitalisme-exterministe-ou-renaissance-communiste/